Articles

Francophonie : de nouveaux points d’accès Internet en Afrique subsaharienne

Par Louis-Martin Essono , le 25 octobre 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Un appel à candidatures avait été lancé en mars 2002, pour permettre aux jeunes francophones du Sud de se connecter gratuitement au réseau Internet et d’y suivre des formations relatives à l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication. À la suite de cet appel, neuf nouveaux Points d’accès aux inforoutes pour la jeunesse (PAJE) verront prochainement le jour dans neuf pays francophones d’Afrique, des Caraïbes et de l’Océan Indien.

Les nouveaux PAJE portent ainsi à 56 le nombre de points d’accès déjà implantés dans 28 pays de l’espace francophone, permettant ainsi à près de 10 000 jeunes d’accéder chaque semaine à l’Internet.

Par la mise en place, le suivi et le renforcement de ces espaces collectifs d’accès à Internet dans les pays francophones les moins avancés, l’ AIF, Agence intergouvernementale de la Francophonie, par le biais de l’ INTIF Institut francophone des nouvelles technologies de l’information et de la formation, permet l’appropriation et l’usage des technologies par les groupes cibles vulnérables, notamment les jeunes en milieu rural. Elle anime les réseaux francophones par des activités de formation, de création de contenus numériques et de soutien à diverses initiatives favorisant l’expression de la créativité des jeunes, leur sens de responsabilité et leur recherche d’autonomie.

Les nouveaux points d’accès se trouvent dans les pays suivants :

  • Bénin (Dogbo) : Centre francophone d’appui au développement - CFAD (projet pilote)
  • Burkina Faso (Yako.) : Association Monde solidaire
  • Burundi (Bujumbura) : Centre de formation pour la Jeunesse du Burundi - BYTC
  • Centrafrique (Bangui) : Collectif de la jeunesse pour l’Internet en Centrafrique - CJICA
  • Haïti (Port-au-Prince) : Centre d’appui à la jeunesse-CEDAJ
  • Madagascar (Tamatave) : Association Nouvelle génération
  • Rwanda (Gatagara-Ruhango) : Centre des Handicapés HVP Gatagara
  • Tchad (Koumra-Moundou): Organisation de la jeunesse pour la promotion et le développement - OJPD
  • Togo (Lomé) : ONG Entreprenariat Développement Environnement Nutrition - EDEN
  • La rencontre fréquente des animateurs des PAJE conduit à des renouvellements des missions de ces réseaux. À Ouagadougou (Burkina Faso) par exemple, le séminaire de formation de février dernier qui avait réuni 25 animateurs PAJE d’Afrique de l’Ouest a abouti à la naissance de nouvelles activités collaboratives, dont la création d’un journal électronique supporté par un site web, outil au service de leurs projets d’échanges et de leurs activités.

    Parmi les neuf nouveaux projets retenus, on signalera la création d’un PAJE pilote, en liaison avec la Direction Développement social et Solidarité de l’Agence de la Francophonie, visant à appuyer les missions et projets du Centre francophone d’appui au développement de Dogbo au Bénin qui sera utilisé comme plate-forme de services à la disposition des usagers du CFAD pour les activités liées au développement.

    Il sera utile et indispensable pour l’Agence de vérifier l’effectivité de la vulgarisation et la sensibilisation réelle des points PAJE dans les pays où ils sont implantés afin d’éviter, comme on l’a remarqué dans de nombreux pays d’Afrique, l’utilisation strictement personnelle ou élitiste de ces centres publics. La plupart des jeunes, étudiants, élèves ou désoeuvrés ignorent ces points ou sont obligés de payer à l’heure des connexions au même prix que dans les cybercafés de la ville.

    La présence des PAJE doit pouvoir permettre le renforcement des structures qu’offrent les campus numériques, les centres de ressource, les points d’information scientifiques universitaires qui, en permanence, sont saturés

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné