Articles

Pionniers et pionnières de la FAD et de la e-formation

Par Francine Duval , le 04 janvier 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les premiers cours à distance ont été conçus en Angleterre en 1840 par Isaac Pitman. L’Allemagne enboîta rapidement le pas avec l’Institut Toussaint ainsi que la France avec les cours de Rose Hattemer. Au Québec la création de la Direction des cours par correspondance a eu lieu en 1946 et la naissance de la Télé-Université dans les années 1970.

La formation à distance a connu un second souffle avec l’arrivée du réseau Internet qui date de maintenant 20 ans. (Voir article dans Canoë)

La e-formation a aussi ses pionniers et pionnières dont certains et certaines continuent à tracer leur marque.

Louise Marchand, professeure titulaire au Département de psychopédagogie et andragogie de l’Université de Montréal détient la Chaire Unesco "New Technologies in Education for All". Cette chaire opère en partenariat avec l’Université de Kiev en Ukraine, sous la direction du Dr. Gritsenko. L’Université de Genève et l’Université de Twente aux Pays-Bas en font aussi partie. Cette entente prévoit une collaboration entre ces universités au niveau des programmes, des professeurs et des étudiants aux études supérieures. L’entente est prévue pour une période de deux ans, soit jusqu’en octobre 2004.

Les Chaires Unesco Unitwin ont comme objectifs de développer des collaborations interuniversitaires, l’échange de savoirs entre universités et la promotion d’une solidarité académique entre les professeurs de tous les pays.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné