Articles

L’éducation physique virtuelle: les étudiants doivent transpirer.

Par Thot , le 23 février 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Un des cours les plus populaires de la Florida Virtual School, avec 1 600 inscriptions prévues cette année, est un cours d’éducation physique... à distance ! Bien que le cours soit axé plus sur la théorie que sur la pratique, plusieurs étudiants rapportent avoir fait plus d’exercice avec ce cours que s’ils avaient été au gymnase.

Cette expérience suscite le doute chez quelques spécialistes. Pour eux, bien que les cours d’éducation physique doivent aborder les thèmes de la nutrition et des bienfaits de l’exercice, ils est essentiel que les étudiants fassent de l’exercice. Certains questionnent aussi le fait que les étudiants puissent faire tout leur cycle secondaire sans aller au gymnase.

Le cours «Personal Fitness» s’articule autour de onze modules qui touchent la santé, les dangers de l’obésité, comment compter les calories et, surtout, comment l’exercice permet de les perdre. La collaboration des parents est requise afin de s’assurer que l’étudiant réalise les travaux pratiques. L’enseignant leur demande des rapports écrits et il communique avec eux par téléphone au moins une fois par mois. Il est donc difficile de tricher.

La poursuite du cours requiert entre 6 et 10 heures par semaine, incluant le temps d’étude requis pour compléter les modules, passer les examens et faire les exercices. Malgré cela, le taux de décrochage reste faible: 93 % des étudiants inscrits l’an dernier ont complété le cours.

Compte rendu de «Internet Spawns Online Physical Education» de Darcia Harris Bowman

Pour l’article complet.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné