Articles

Internet donne une nouvelle leçon aux vieilles écoles*

Par Thot , le 31 mai 1998 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Les défendeurs des approches traditionnelles d’enseignement, même s’ils conviennent des avantages de la formation à distance (FAD) au niveau de la disponibilité et des déplacements, ont toujours clamé que la FAD est un pauvre substitut à la relation face-à-face dans l’enseignement.

Mais au moins un enseignant est en désaccord avec cette affirmation : Americ Azevedo, co-fondateur et professeur associé au CyberCampus (http://cybercampus.ggu.edu) affirme maintenant qu’Internet permet d’abattre les barrières entre les étudiants et un professeur :

«La classe Internet égalise les barrières du language et fait fondre les inhibitions relatives au genre (M ou F), à la race ou la religion. J’ai découvert de mes étudiants que je n’avais jamais remarqué en classe.»

La structure de certaines parties de son cours (dialogue / chat) permet aux étudiants de franchir les difficultés de langage que plusieurs connaissent en classe. Et ce n’est pas avant d’avoir expérimenté cette forme d’enseignement qu’Azevedo a pu réaliser qu’un de ses étudiants de descendance asiatique était l’un de ses plus brillants.

Sans utiliser l’enseignement par télématique, le potentiel de plusieurs jeunes demeure inaccessible et non-utilisé.

Le Cyber campus est officiellement ouvert depuis l’automne 1977. Il offrira son premier programme en ligne, une maîtrise en administration, à partir de l’automne 1998.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné