Articles

Les blogues : de l’esprit underground à la rentabilité commerciale

Par Thot , le 16 mars 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Il y a quelques années, le blogage était considéré comme du verbiage sans importance. Aujourd’hui, il se transforme en un phénomène d’avant-plan qui pourrait fournir un tremplin pour la prochaine vague Internet d’innovation et d’opportunités commerciales.

«Le blogage est soutenu par une culture underground qui le fait par amour et passion, tout comme ça se passait pour Internet il y a dix ans», résume Tony Perkins, éditeur du récemment défunt magazine Red Herring. «Maintenant il y a des gens comme moi qui essaient de voir comment exploiter le filon - le temps est venu de passer à un autre niveau», confie-t-il. Parmi les autres gros joueurs qui espèrent tirer profit de la «Blogoshère» du Web, on compte Terra Lycos, AOL et Google. Le mois dernier, la société Terra a rendu disponibles des outils d’éditique pour aider les usagers à publier leurs propres blogues. AOL prévoit faire de même ultérieurement cette année. Récemment, Google a mis la main sur Pyra Labs, qui exploite le réseau de blogues Blogger.com qui se glorifie d’avoir plus de un million de membres et plus de 200 000 blogues actifs.

«Nous voulons nous emparer de ce qui était un phénomène underground et le rendre accessible aux masses», affirme Charles Kilby, directeur de la mise en marché des produits chez Terra Lycos. «Nous voici en pleine «eBayization» du média», annonce Perkings. «On crée un terrain de jeu avec un fort pouvoir d’attraction et puis on laisse les participants s’entre-divertir.»

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné