Articles

Ce que les chiffres ne disent pas

de l'idéal à la réalité, il y a un gouffre, en matière d'utilisation collaborative du wiki..

Par Martine Dubreucq , le 04 mars 2012 | Dernière mise à jour de l'article le 04 avril 2012

Nous avons tous vu ces présentations toutes aussi percutantes les unes que les autres, qui vous aplatissent l'esprit sous le poids des chiffres, des pourcentages, toujours en augmentation bien entendu, et ce ne sont pas les périodes d'élection qui atténuent le phénomène !

Comment pouvez-vous vivre sans tel outil alors que 68% des plus de 15 ans l'utilisent, comment pouvez-vous vous passer de tel service, gratuit en plus, alors que tant de gens y sont abonnés, mais vous ne faites pas partie de telle communauté active alors que tant pour cent de vos collègues y contribuent ? Le monde bouge, des phénomènes en croissance vertigineuse devraient vous forcer à prendre le train en marche !

Cela fait des années par exemple que l'on dit aux enseignants que leurs collègues bloguent frénétiquement, qu'ils participent à des projets collaboratifs, qu'ils twittent et appartiennent à des communautés pour faire advenir une vraie société de la connaissance partagée : les diaporamas vantant ces nouveaux comportements ne manquent pas. Chaque année, les pourcentages de professeurs déclarant se servir d'outils comme les blogs ou les wikis montent en effet... Que font donc ces professeurs de ces outils au succès grandissant ? Les réponses à cette question existent, même si elles sont un peu moins médiatisées que les incantations à l'utilisation. Serait-ce que ces réponses sont un peu gênantes et moins spectaculaires que les chiffres ?

 

Wiki : de l'idéal collaboratif à la réalité

Un article de Justin Reich, animateur d'une communauté d'apprentissage collaboratif , The State of Wiki Usage in U.S. K-12 Schools, sur son blog Edtechresearcher s'arrête au cas des blogs ou des wikis aux USA qui sont utilisés par 40% des enseignants dans la classe, dont 20% avec la participation des élèves ou étudiants.

L'enquête qu'il a menée avec deux collègues cherchait à savoir quels étaient les usages des blogs et des wikis dans les classes primaires et secondaires et si les objectifs apparents que les enseignants prétendaient poursuivre étaient bien cohérents avec les moyens adoptés. Si tout le monde s'entendait pour développer des compétences de collaboration et de recul critique aussi bien que des compétences plus techniques de littéracie chez les élèves, l'analyse des pratiques a révélé que la plupart des wikis étaient des dispositifs de dépôt de documents. Seuls 1% of wikis étaient "collaboratifs, intégraient des ressources multimedia, et étaient le fruit d'échanges entre les étudiants ." Près de 40% étaient "des wikis ratés, des wikis d'essai, ou des sites de partage de ressources d'enseignant sans audience ou participation d'étudiants."

 

Le wiki, outil specifiquement fait pour la collaboration, était donc utilisé dans ce but par seulement 1% des enseignants !

 

L'enquête mise en place et expliquée sur le blog s'appuie sur 24 questions portant sur ce que les étudiants étaient supposés faire avec les wikis : Est-ce qu'ils copient et éditent les textes de leurs pairs, ce qui signifierait une écriture vraiment collaborative ? Est-ce qu'ils intègrent dans leurs pages des éléments multimédia ?

 

Ces questions sont très judicieusement classées dans des catégories /critères qui ont permis d'évaluer la qualité des projets :

  • Accès à l'information (est-ce que les étudiants vont sur le wiki pour accéder aux infos du cours ?), 
  • participation (est-ce que les étudiants sont auteurs des pages ?), 
  • pensée réflexive ( Est-ce que les étudiants citent leurs sources ; est-ce que l'enseignant apporte des rétroactions ), 
  • degré de complexité de la communication, compétences médiatiques (est-ce que les étudiants insérent des images, des vidéos, des liens?).

 

La mesure de la complexité des échanges sur les wikis est très pertinente : les notions d'emprunt, de co-construction, de commentaires, de discussion, et d'organisation des projets correspondent à des questions très simples qu'il faut aller voir ici .

 

L'outil, le Wiki Quality Instrument (WQI) est un document très précieux parce qu'il permet à tout enseignant avec un minimum d'adaptation de mesurer si ce qu'il propose avec des wikis donne la possibilité de développer des compétences de collaboration, de créativité, d'esprit critique et des capacités d'écriture multimédia.

 

photo : bitzi ☂ ion-bogdan dumitrescu via photopin cc

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur