Articles

Quand les étudiants s'emparent des technologies

Des exemples d'innovations technologiques réalisées par des étudiants, au bénéfice de tous.

Par Alexandre Roberge , le 25 mars 2012 | Dernière mise à jour de l'article le 25 avril 2012

On considère souvent la gent estudiantine comme un bassin de jeunes gens qui, potentiellement, amélioreront la société lorsqu’ils débarqueront dans le milieu du travail. Pourtant, déjà sur les campus, certains étudiants créent des produits qui deviennent incontournables. Particulièrement dans le domaine de l’informatique.

Voir toutes les vidéos du monde grâce à des étudiants français

 

VideoLAN ou VLC est connu de bien des internautes. Ce petit programme libre et gratuit a changé leur vie en leur permettant de lire sur leur ordinateur, quel que soit leur système d’exploitation, tous les différents codecs vidéos (codeurs et décodeurs) existant dans le monde. Ce logiciel, facile à utiliser, a modifié les habitudes de tous ceux qui, autrefois, s’encombraient de différents programmes pour visionner des vidéos ou des DVD.

Pourtant, peu de gens savent que le logiciel a originellement été conçu à l’École centrale Paris, il y a 16 ans. Déjà dans les années 80, l’établissement possédait un réseau interne géré par les étudiants leur permettant de se connecter. Avec l’arrivée de l’Ethernet et de l’Internet, ils se sont alors mis à rêver d'un programme leur permettant de diffuser de la vidéo numérique? Pari tenu. Une idée qui fit de nombreux heureux : aucun étudiant n’avait de prise pour la télévision dans sa chambre.

Au même moment arrive sur le Net le nouveau format vidéo MPEG-2, un format qui sera repris par les DVD quelques années plus tard. Ce nouveau code n’est compatible avec aucun lecteur grand public de l’époque. Les étudiants de l’École centrale y voient alors un défi : le décoder et créer un logiciel qui peut le lire. Ils réussiront et, avec l’aval de l’établissement, VideoLAN sera mis à disposition du grand public en 2001. Le programme continuera de se moderniser et d’évoluer afin de lire tous les codecs existants sur la Toile. C'est donc un logiciel continuellement en construction, comme l'indique le cône orange qui lui sert de logo. Bien que l’École se soit détachée physiquement du développement du programme en 2008, les étudiants s’impliquent toujours bénévolement dans l’amélioration de VLC.

L’histoire de VLC est probablement l'une des plus grandes réussites de projets étudiants dans le monde. C'est d'autant plus surprenant quand on apprend de la bouche des créateurs qu’ils n’étaient pas les plus « assidus » en classe.

Cette tradition de projets étudiants ne s’est, heureusement, pas éteinte avec VideoLAN. Tout récement encore, on a vu apparaître de belles innovations créées par les étudiants. 

Des applications ingénieuses

 

Nous vous avons déjà parlé, sur Thot, de ce jeune ingénieur camerounais qui a travaillé sur une tablette tactile permettant de déceler des problèmes cardiaques à distance. Une belle initiative pour améliorer l’offre de télémédecine en Afrique.

Dans un autre ordre d’idée, en mai 2011, l’École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne annonçait fièrement que trois de ses étudiants avaient mis au point une application pour téléphones intelligents (Android et iPhone). Minaformules est une base de consultation des équations du programme des classes préparatoires scientifiques. Ergonomique, validée par des enseignants chercheurs, répertoriant plus de 300 formules et gratuite :  les élèves en préparatoire ont enfin accès à une application mobile idéale.

Parfois, l’innovation commence tôt. Au Québec, un adolescent de secondaire 4 prénommé Kevin a participé à un concours où l’on devait concevoir une application pour iPod touch. Après une sélection rigoureuse, le jury de TechnoCompétences a choisi son projet : Ma job de Geek. L’utilisateur crée son profil de « geek » et il peut alors savoir quel métier dans les technologies de l’information et de la communication lui irait le mieux. Ensuite, il pourra voir les offres d’emploi dans ce domaine particulier.

Les étudiants ont un potentiel d’innovation incroyable. Même sans diplôme en main, ils arrivent déjà à transformer leur monde. Et, grâce à la collaboration des différents établissements, ces initiatives présentes et futures pourront connaître un succès au-delà des murs de l’école.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné