Articles

Métiers de la métallurgie, opération séduction

Les métiers manuels et techniques souffrent d'une image vieillotte. Pourtant, ils offrent de belles perspectives d'emploi et d'épanouissement personnel.

Par Christine Vaufrey , le 17 avril 2012 | Dernière mise à jour de l'article le 02 juin 2016

Les informations disponibles sur les perspectives d'emploi dans les métiers de l'industrie sont assez paradoxales : si l'on se base sur de longues séries, on constate que le nombre de ces emplois décroît régulièrement depuis une vingtaine d'années, suite aux délocalisations et surtout à la mondialisation de l'offre et de la demande. Si, en revanche, on s'attache à l'actualité des entreprises de ce secteur, on observe que de très nombreuses offres d'emploi restent insatisfaites. 

Prenons le cas des métiers de la métallurgie. Chaudronnier, soudeur, métallier... sont des métiers qui souffrent d'une réelle désaffection en France (1). Pourtant, nombre d'entreprises renoncent à des contrats intéressants faute d'employés qualifiés. Elles sont en effet confrontées au départ à la retraite d'un grand nombre de leurs salariés. En conséquence, l'Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM) multiplie les initiatives pour modifier l'image vieillote de ces métiers, former les jeunes par la voie de l'apprentissage et encourager les entreprises à adopter des mesures favorisant le maintien de leur compétitivité et, partant, attirer les jeunes dans ces secteurs d'activités.

Bien entendu, sur Internet on trouve de nombreuses traces de cette vaste entreprise de rénovation de l'image des métiers, qui s'apparente parfois à une véritable entreprise de séduction.

Connaître les métiers : des fiches...

 

"Ils plient, soudent, découpent, façonnent, percent, assemblent des pièces métalliques utilisées pour fabriquer des objets et machines incroyablement divers : des emballages, des équipements de sous-marins, des mélangeurs de produits pharmaceutiques, des conditionneuses de produits agroalimentaires…" lit-on sur Enquête d'emploi, site d'un hebdomadaire publié dans le Finistère (région Bretagne). L'UIMM estime que le secteur de la métallurgie compte plus de 1000 métiers. Comment les connaître ?

Sur le site de l'Observatoire paritaire, prospectif et analytique des métiers et qualifications de la métallurgie, on trouvera une carte des métiers présentée de manière originale : un camion fait le tour d'un site industriel. A chaque fois qu'il passe devant un bâtiment, une catégorie d'opérations s'affiche : acheter, concevoir, gérer, produire... Chaque catégorie renvoie à une ou plusieurs pages dédiées et à une liste de métiers associés. Sur la page "Produire - Fabriquer", on trouvera par exemple une liste de 50 métiers associés à la fabrication, à tous les niveaux de qualification. 

... Et des vidéos

 

Les centres de formation et organismes dédiés à l'orientation mettent eux aussi les bouchées doubles sur l'information des jeunes. Sur le site du GIP Arifor (action régionale pour l'information sur la formation et l'orientation, Champagne-Ardennes), on trouvera une série de clips vidéos, également diffusés sur DailyMotion, présentant différents secteurs professionnels porteurs d'emploi dans la région. Les métiers de la métallurgie sont explorés au travers de 12 clips, présentant des métiers aussi divers que agent de traitement thermique, oxycoupeur ou forgeron, un métier au nom venu d'un autre âge mais toujours d'actualité !  

L'AFPA propose au travers de sa WebTv, dont les vidéos sont diffusées sur YouTube, des films très intéressants et originaux sur les métiers de la métallurgie. On découvrira par exemple le métier de métallier, et la manière dont ce métier et l'activité des entreprises de ce secteur sont concernés par les problématiques de développement durable. Encore plus originale, la vidéo montrant le chantier école monté par l'Afpa en partenariat avec la compagnie La Machine de Nantes, qui implique des jeunes sans qualification initiale dans la construction du carroussel des mondes marins, une machine ludique et qui fait rêver, pour apprendre le métier d'agent de fabrication de structures métalliques :

 

 

Voilà sans aucun doute une façon intéressante de revaloriser les métiers de la métallurgie, qui s'exercent dans des contextes très variés. 

Des métiers porteurs d'épanouissement personnel

 

"Si je pouvais faire ça tout le temps, je ferais ça tout le temps", dit Aurélie dans ce reportage. Témoignage à rapprocher de celui de Clément, le jeune métallier présenté dans la vidéo consacrée aux métiers du métal et au développement durable : "Ce qui me rend le plus fier, c'est tout simplement de réaliser quelque chose qu'on voit". Car ces métiers qui véhiculent une image industrielle composée de pénibilité, de saleté, de bruit... permettent aussi de voir quotidiennement le fruit de son travail, d'en mesurer l'importance concrète, inscrite dans nos espaces de vie. Les conditions de travail elles-mêmes s'améliorent régulièrement et les tâches se diversifient; les industriels ont bien compris qu'ils leur fallaient évoluer pour attirer de nouveaux talents. 

À l'heure où de nombreux emplois administratifs disparaissent, remplacés par les TIC, il est bon de se souvenir que les métiers manuels et techniques offrent de belles perspectives d'emploi et de réalisation personnelle. Eloge du carburateur, ouvrage écrit par un ancien directeur de think tank américain devenu réparateur de motos et récemment traduit en français, est là pour nous en convaincre. La visite d'un garage, d'un atelier de construction d'escaliers métalliques, d'une boulangerie, aussi. 

(1) : cette désaffection s'observe également ailleurs. Le site Tout pour réussir du Québec mentionne 4 métiers de la métallurgie parmi les métiers porteurs d'emploi. Le comité sectoriel de main d'oeuvre de la métallurgie du Québec, préoccupé lui aussi par le départ à la retraite d'une forte proportion d'employés, a élaboré un plan d'action pour recruter des jeunes.

 

Illustration : slurv, Flickr, licence CC.

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné