Articles

Patrimoine immatériel de l'alimentation

Conserver les savoir-faire et les traditions

Par Francine Clément , le 22 mai 2012 | Dernière mise à jour de l'article le 20 mars 2013

En 2003, l'UNESCO a ratifié la convention qui a pour objectifs de reconnaître, de protéger, de mettre en valeur et de soutenir par la coopération internationale ce patrimoine immatériel dont font partie les traditions ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants.

Sur le portail en ligne dédié à la conservation des biens intangibles du monde, on a ajouté, selon un mode d'inscription aux critères rigoureux, plus de 200 éléments depuis 2008. On retrouve notamment sur la liste, des traditions et pratiques culturelle alimentaires, culinaires ou agricoles reconnues d'intérêt mondial.

On peut les y découvrir à distance grâce à des vidéos, des diaporamas, des textes et des lilens à suivre sur chaque élément répertorié, comme par exemple sur la cuisine traditionnelle mexicaine, l'art du pain d'épices en Croatie du Nord, la diète méditerranéenne ou le repas gastronomique des Français. On peut consulter les llistes d'éléments du patrimoine en faisant la recherche par régions géographiques sur le site lui-même. En outre, il est possible de participer à un forum de discussion sur le thème des liens entre patrimoine immatériel et société civile sur la page Facebook de l'UNESCO dédiée à cette fin (qui ne semble cependant pas très active actuellement).

Le site IREPI (inventaire des ressources ethnologiques du patrimoine immatériel) a pour objectifs d'identifier, de documenter et de valoriser des savoirs, des savoir-faire et des pratiques qui se trouvent sur le territoire du Québec et qui contribuent à sa richesse et à sa diversité.  

Cet outil de découverte et de valorisation a été mis au point par une équipe d'ethnologues de l'Université Laval et est enrichi par les recherches de terrain effectuées chaque année par les étudiants et chercheurs. Le patrimoine alimentaire et agricole y est représenté à l'aide de textes décrivant la forme d'expression, son intérêt patrimonial et les modes de transmission.

On peut aussi voir en ligne les exemples patrimoniaux à l'aide de vidéos, de photographies et de documents sonores réalisés avec les personnes ou les petites entreprises qui sont porteurs des savoir-faire traditionnels. On y retrouve notamment des documents sur la guignolée, la cueillette de mollusques,  la cueillette des fruits sauvages, la pêche sur glace, la chasse et la cueillette de subsistance et de nombreux autres, tout aussi passionnants.  On peut raffiner la recherche aux seuls patrimoines immatériels  agricole et alimentaire par la recherche avancée à l'onglet "Type de patrimoine".

 

Le très riche portail Acadie vivante, mis en ligne par l'Institut d’études acadiennes de l'Université de Moncton, le Musée acadien et le Centre de recherche acadien de l'Île-du-Prince-Édouard, veut témoigner du dynamisme et de la résilience de la culture acadienne contemporaine en présentant plusieurs de ses coutumes traditionnelles qui sont toujours bien vivantes.

Le patrimoine alimentaire y est à l'honneur dans la section "Alimentation" où on peut visionner d'intéressants documents vidéos sur la culture de la canneberge, sur les mets traditionnels comme la poutine râpée, les ployes et des traditions culturelles liées à l'alimentation comme la chasse à l’orignal. On retrouve également sur le site des documents d'archives textuelles (recettes, témoignages), des photographies et illustrations, des suggestions de lecture et des textes d'accompagnement pédagogique à l'attention des enseignants.

Dans les musées

Les institutions muséales qui contribuent à la conservation des savoir-faire et de la culture alimentaire, agricole ou culinaire sont nombreux. Certains présentent des contenus virtuels riches et fort intéressants. C'est le cas du Musée de l'agriculture du Canada qui donne accès à des expositions virtuelles dont La Santé à petites bouchées, où l'on retrouve des jeux et des activités destinés au jeune public ainsi que des vidéos à visionner en ligne.

L'Agropolis Museum (Nourritures et agricultures du monde) de Montpellier a fermé ses portes en 2010 faute de financement mais sa présense en ligne se poursuit grâce à des expositions virtuelles au contenu scientifique foisonnant de textes, d'illustrations et d'hyperliens.  Le site plus modeste The Food Museum comporte une liste bien garnie d'hyperliens vers des musées de l'alimentation et des sites historiques sur le thème de l'alimentation aux États-Unis et dans le monde.

Le Musée canadien des civilisations, à Gatineau au Québec, met en ligne une exposition virtuelle sur l'alimentation en Nouvelle-France dans la section Alimentation du Musée virtuel de la Nouvelle-France. On peut notamment y trouver des informations sur la conservation des aliments spécifique à l'époque, une section sur les façons dont les colons ont apprivoisé la faune et la flore, d'autres sur les aliments de base et sur l'influence britannique après 1760. Les illustrations, les photographies et le design sont magnifiques et donnent envie de porter une attention particulière à notre patrimoine immatériel, à ces recettes traditionnelles transmises de mères en filles, à ces façons de faire de nos parents et grands-parents, à ces sorties saisonnières  pour aller cueillir les framboises sauvages ou visiter les érablières, à toutes ces connaissances intangibles qui font aussi notre culture.

 

LIENS

UNESCO Patrimoine immatériel : http://www.unesco.org/culture/ich

IREPI : http://www.irepi.ulaval.ca/

Acadie vivante : http://www.acadievivante.ca/fr/Themes/Alimentation

Musée de l'agriculture du Canada : http://www.agriculture.technomuses.ca/francais/exhibitions/index.cfm

Musée virtuel de la Nouvelle-France Alimentation : http://www.civilisations.ca/musee-virtuel-de-la-nouvelle-france/vie-quotidienne/alimentation/

Agropolis Museum Nourritures et agricultures du monde : http://www.museum.agropolis.fr/

http://www.foodmuseum.com/

À voir aussi

Cuisine et gourmandise chez les gallo-romains (document pdf mis en ligne par les Musées de Bourgogne) : www.musees-bourgogne.org/fic_bdd/dossiers.../1167309052.PDF

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné