Articles

L'évaluation à l'ère du web 2.0

Par Om El Khir Missaoui , le 30 mai 2012 | Dernière mise à jour de l'article le 27 juin 2012

Il est indéniable que les apports du web 2.0 dans l'apprentissage ne se limitent pas à un simple aspect disciplinaire mais touchent des compétences relatives à l'éducation aux médias telles que l'identité numérique, le travail collaboratif, la déontologie du web, etc.

Les enseignants mettent en place des activités supportées par les outils du web social et sont appelés à évaluer les productions des étudiants. Ils sont alors confrontés à une nouvelle donne car les processus par lesquels on arrive à la production, à savoir la recherche d'information, la communication, le mode de travail individuel, collectif ou collaboratif, l'impact de l'effort individuel dans la dynamique de groupe sont autant d'éléments de compétence et de maîtrise que les étudiants doivent acquérir.

Pratiques existantes

Dans le cadre d'un programme de recherche et d'expérimentation pédagogique au collège O'Sullivan de Québec, la chercheure Michelle Deschêne traite de l'évaluation des productions issues de l'intégration pédagogique d'outils du web social. L'auteure a commencé par recenser les méthodes d'évaluation utilisées par les enseignants lorsqu'ils demandent à leurs étudiants de réaliser des productions sur des supports numériques de publication tels que les blogues, Twitter ou encore un wiki. Les aspects propres à la publication sur le web doivent en effet être intégrés à l'évaluation des acquis des étudiants. En leur demandant de réaliser des productions à l’aide d’outils du web social, on fournit aux étudiants des situations authentiques dans lesquelles ils auront à mobiliser leurs connaissances, leurs habiletés et leurs attitudes afin de comprendre une situation, analyser des faits, créer du contenu, etc. En évaluant le processus et le résultat, que ce soit de façon formelle ou informelle, on s’assure d’une plus grande cohérence l’évaluation.

Force est de constater que chacun rame seul dans ces nouvelles dimensions de l'évaluation et que les initiatives isolées n'ont pas été documentées. L'idée consiste à capitaliser les pratiques et à les systématiser afin de construire des outils génériques sur lesquels  les enseignants pourraient se baser et qu'ils auraient à améliorer au fur et à mesure de l'évolution de leurs expériences. Tous les enseignants sont confrontés à ce type de questionnement : comment évaluer le travail de chaque étudiant en termes d'investissement et d'impact sur le résultat global? Comment apprécier la contribution réelle d'ʹun individu, lors de la construction collaborative ? Quelles déontologie de travail adopter sur le web ? etc.

Des grilles d'évaluation transférables

Après l'inventaire des pratiques qui fonctionnent et la sélection de celles qui peuvent être généralisées, l'auteure propose des grilles d'évaluation. Ces grilles  comportent des critères d’évaluation et des indicateurs de performance en fonction des outils utilisés, des types d’activités réalisées par les enseignants et les étudiants, de la place qu’occupent les outils dans l’évaluation. Elles permettent une évaluation à la fois du processus (démarche) et du produit (aboutissement) de la réalisation d’une tâche complexe.

L'évaluation formelle des activités sur le web 2.0 peut encourager à la fois les étudiants et les enseignants à persévérer sur cette voie. Les activités apparaissent ainsi finalisées et valorisées, comme en témoigent ceux qui ont participé à cette étude pour qui l'évaluation rehause la valeur des activités menées sur ces supports et selon les modalités courantes sur le web participatif.

Disons que rien n'égale la motivation et l'intérêt d'utilisation du web participatif que la certitude que les acquis soient jugés et comptabilisés à leur juste valeur.

L'évaluation des productions issues de l'intégration pédagogique d'outils du web social, Michelle Deschêne, janvier 2012


Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné