Articles

La simulation, qu’est-ce que c’est ?***

Par Martine Jaudeau , le 13 janvier 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

DEFINIR LA SIMULATION

Nous voyons le terme "simulation" souvent, mais sommes-nous toujours sûrs qu’il est employé dans le même sens ? Qu’est-ce qui l’est et ne l’est pas ? Voici quelques réponses à cette demande d’un lecteur d’ Online Learning E-News :

Michael Bean est d’accord avec cette remarque. Bean est président de Forio Business Simulations à San Francisco, société spécialisée dans le développement de logiciels de simulation.

Le terme simulation peut renvoyer à un simulateur d’avion de plusieurs millions de dollars ou à un jeu en ligne à 10 dollars par mois comme Sims Online. Pour compliquer les choses, Bean ajoute, les gens appellent des processus simulations alors qu’ils n’en sont pas du tout.

Chaque simulation possède trois caractéristiques. "Si toutes les trois sont vraies, alors vous pouvez appeler le processus simulation de façon légitime. Si seulement une caractéristique est manquante, alors ce n’est pas une simulation.

STAR TREK

Voici les trois caractéristiques d’une simulation véritable :

  • elle imite la réalité mais...

  • ... elle n’est pas la réalité elle-même et...

  • ... elle peut être modifiée par les utilisateurs.

L’éditeur Activision Inc. de Santa Monica, Californie, appelle son jeu "Star Trek Bridge Commander" une "simulation spatiale" qui permet aux joueurs de commander le vaisseau Enterprise. Mais le jeu n’est pas une simulation, Bean affirme, parce que le vaisseau Enterprise n’existe pas dans la réalité.

Un quiz est-il une simulation ? On appelle parfois un quiz simulation peut-être parce que cela fait plus sophistiqué. Mais si les étudiants sont juste testés sur ce qu’ils savent et n’ont pas à reproduire une résolution de tâche ou une prise de décision réelle -- alors le quiz n’est qu"un quiz.

Les simulations sont des simplifications de processus bien réels. En fait, les simulations simples sont habituellement meilleures que celles qui sont compliquées. Avec des simulations complexes, les utilisateurs ont plus de mal à extraire les quelques leçons précieuses que la simulation tente d’enseigner parce qu’ils se perdent dans les détails.

Les simulations qui peuvent être modifiées aident l’apprentissage. Un cours magistral passif est souvent plus aisé pour le formateur et les apprenants, mais moins productif. Les simulations conduisent les apprenants passifs à un apprentissage plus actif.

Les démonstrations sont-elles des simulations? Non, -- pas si la démo est essentiellement une vidéo où vous regardez une autre personne agir. Mais si vous pouvez modifier des éléments de la démo et voir comment elle y répond -- la démonstration est bien une simulation.

"Les simulations," conclut Bean, "rendent l’apprenant responsable de son propre apprentissage".

Des simulations gratuites sont disponibles sur le site de Forio. D’autres simulations sont proposées au prix de $990 à $5,900 par an. La société développe aussi des simulations sur mesure allant de $30,000 à $400,000.

COMMENCEZ SIMPLE

Ken Goldstein , 35 années de simulations à son actif, appelle simulation le modèle d’un système du monde réel -- un processus, une activité ou un objet.

Un modèle est une description logique de la performance du système. Regardez avec quelle précision vous pouvez décrire une chose du monde réel sur votre ordinateur.

Le Simulateur de Vol de Microsoft Corp. par exemple, fournit une simulation de vol très précise affirme Goldstein, pilote de l’Air Force au Vietnam. Elle vous laisse choisir l’avion, le terrain et même les conditions météorologiques. Cela demande beaucoup de mathématiques dans le développement.

La simulation excelle quand vous devez déterminer comment quelque chose fonctionnera dans le monde réel sans avoir à dépenser une fortune en projets pilotes ou construction véritable.

L’avantage-clé de la simulation est que vous pouvez commencer par une simple approximation d’un système et petit à petit affiner votre modèle au fur et à mesure que vous apprenez mieux le processus. Plus vous ajoutez de raffinements à votre modèle, plus il devient précis.

Goldstein ajoute que les ingénieurs emploient la simulation pour plusieurs raisons de base :

  • identifier les zones de problèmes avant de mettre le système en service

  • confirmer que toutes les variables du système sont connues

  • explorer comment les modifications affecteront le processus.

Goldstein est vice-président exécutif de Computer-Aided Technologies International Inc. à Kaneohe, Hawaii. Il est spécialisé en visualisation 3-D pour des clients qui veulent savoir comment une structure, un procédé ou une invention mécanique apparaîtra, agira et réagira. Certains de ses projets sont visibles sur son site. Sa société facture entre $100 to $250 de l’heure ou $2,500 à $75,000 par projet.

TOUT CE QUE LE CLIENT DESIRE

Jonathan Kaye est pragmatique. En tant que vendeur, sa définition de la simulation englobe tout ce que le client appelle simulation. Kaye est président d’Amethyst Research LLC de Philadelphie. Son cours d’une journée à $1,500 enseigne comment développer des simulations.

La simulation est délicate à définir parce qu’elle veut dire une chose pour les ingénieurs et quelque chose de beaucoup plus vaste et vague pour les non-ingénieurs affirme Kaye.

L’ingénierie de la simulation, c’est modéliser le comportement d’un système ou d’un processus. Pour des non-ingénieurs, la simulation évoque presque toutes les activités ressemblant à des problèmes, des ressources et des conséquences que vous rencontrez en faisant cette activité dans la vie réelle.

Pour les ingénieurs, modéliser comment le système ou processus se comporte est important. Pour les autres, comment les processus sont modélisés a moins d’importance. Ce qui compte est que les conséquences soient cohérentes avec ce qui arriverait dans une telle situation de la vie réelle.

Pour ce qui concerne l’apprentissage par simulation, Kaye le définit comme un environnement fournissant l’occasion d’apprendre, de mettre en pratique et de montrer des compétences cohérentes avec la manière de mettre ces compétences en pratique dans la vie réelle.

SIMULATION

Un autre fournisseur, Clark Aldrich , cite deux caractéristiques importantes d’une simulation :

  • la simulation doit représenter précisément la tâche réelle

  • l’apprenant doit être motivé à s’engager à faire la même simulation au moins cinq fois et parfois beaucoup plus, soit en redéfinissant subtilement son approche ou en essayant de nouvelles stratégies.

La répétition est l’essence des simulations.

Aldrich est consultant chez SimuLearn Inc. , à Norwalk, Connecticut. Sa "leadership suite" coûte $499 par utilisateur.

CLIENT GROSSIER

Edward Prentice III , PDG de Centrax Corp., developpeur de e-formation à Chicago affirme qu’il existe deux types de simulations :

  • la simulation technique

Elle imite un équipement mécanique. A partir des sélections d’un clavier ou d’un écran tactile, l’apprenant fait fonctionner l’appareil correctement -- ou incorrectement.

Un programme de formation en ligne doté d’un clavier et d’un écran de simulation sur un modèle animé en 3-D est une manière sûre d’opérer l’équipement simulé.

  • la simulation de compétences de suggestion

Elle enseigne aux employés d’un service relation-client d’une banque comment accueillir et travailler avec les clients.

La simulation peut comporter une séquence de personnage animée représentant l’interaction avec le client et des animations réponses variées que l’apprenant peut sélectionner.

L’avantage-clé de la simulation est le nombre de choix fourni à l’apprenant -- ce qui représente aussi un défi de conception. Comment vous y prendriez-vous avec un client grossier ? Cette question pourrait comporter des centaines de réponses correctes potentielles.

Les simulations efficaces demandent un bon mélange : un contenu motivant, une navigation cohérente et une conception pédagogique de qualité.

Chez Centrax Corp. , les simulations 3-D de 15 à 30 minutes coûtent de $15,000 à $25,000. Les simulations plus longues coûtent de $20,000 à $50,000 l’heure.

TAXONOMIE

La société de Michael Smialek , président de Knowledge Dynamics Inc. d’Evanston, Illinois, société qui conçoit des simulations pour la formation en ligne, utilise la taxonomie de simulations suivante :

  • Simulation de formation ou ludo-éducative

Elle aide les utilisateurs à acquérir de nouvelles compétences ou tout simplement à se détendre. Ces simulations sont habituellement des caricatures de la réalité qui fournissent une expérience d’apprentissage plus concentrée ou ludique. La conception part du sommet vers le bas car les concepteurs comprennent l’image d’ensemble et veulent la transmettre aux participants.

  • Simulation de prévision

Elle prévoit des issues en utilisant l’information sur les conditions passées, présentes et futures. Ces simulations mettent l’accent sur la précision car les décisions commerciales, politiques ou militaires sont basées sur leurs résultats. Elles sont conçues du bas vers le haut car les concepteurs comprennent les dynamiques locales et veulent prévoir ce que l’image d’ensemble donnera.

Les simulations de formation se rangent en ces sous-catégories :

  • SIMULATIONS d’APPLICATION : enseignent l’utilisation de logiciels tels que Word et Excel.

  • SIMULATIONS de COMPETENCES COGNITIVES : enseignent des systèmes ou processus complexes. L’apprenant entre en action pour atteindre un objectif.

    • SIMULATIONS de COMPETENCES DEFINIES : enseignent des compétences connues et définies telles que savoir préparer un bilan comptable ou savoir faire une déclaration d’assurance.
    • SIMULATIONS de COMPETENCES de SUGGESTION : enseignent les compétences en interactions humaines telles que l’efficacité dans les relations-clients ou le tutorat. Elles comportent typiquement des conversations simulées.

  • SIMULATIONS PSYCHOMOTRICES : enseignent des compétences qui impliquent à la fois des aspects physiques et mentaux. Les simulateurs de vol sont des simulations psychomotrices.

Knowledge Dynamics Inc. : des démonstrations des simulations de compétences définies sont disponibles sur le site.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné