Articles

Le Nord à l’école du Sud

Par Michel Berhin , le 26 août 2002 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Explore -

des mondes d’information

- est un e-zine mis en ligne en octobre 1997 mais dont l’existence dans une version papier remonte à 1972. Explore véhicule essentiellement des informations relatives à la recherche réalisée dans les pays en développement, souvent en collaboration avec des équipes pluridisciplinaires, parfois virtuelles, réparties sur plusieurs continents. Aujourd’hui, seule la version électronique subsiste en français comme en anglais. Certains articles choisis sont aussi traduits en espagnol. Chaque année paraît une revue papier tirée d’articles triés sur le volet.

C’est le CRDI qui en est l’éditeur responsable. Le Centre de recherches pour le développement international, une société d’État canadienne qui aide les pays du tiers-monde à trouver, par la recherche, des solutions viables à leurs problèmes sociaux, économiques et environnementaux. A ce titre, Denys Lamontagne (Canada) et Louis-Martin Essono (Cameroun) l’ont déjà mentionné plus d’une fois dans leur contributions sur Thot, pour dire la qualité de ce travail de coopération entrepris.

Explore a été créé pour donner une voix aux chercheurs et scientifiques des pays en développement. Les opinions exprimées dans les articles sont celles des auteurs et des chercheurs et n’engagent certes pas la responsabilité du CRDI. Cette publication en ligne de textes, nouvelles, articles et interviews vise à donner au lecteur les moyens d’apprivoiser la recherche faite au Sud pour le bien-être et le développement durables des communautés.

Montrer que les pays en développement détiennent un savoir qui peut être utile à l’ensemble de la planète, présenter des savants de pays moins bien nantis mais dont la détermination et la force de caractère commandent le respect, voici autant de défis que le CRDI veut partager avec ses lecteurs, illustrant par là que celui qui apprend n’est pas toujours celui que l’on croit et que le Nord a beaucoup de raisons de ce mettre à l’école du Sud.

Plusieurs exemples cités dans le magazine et tirés de l’actualité récente peuvent illustrer cette intuition.

Gestion de l’eau - les pays industrialisés ont encore beaucoup à apprendre

L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé l’année 2003 Année internationale de l’eau douce. Une belle occasion pour réfléchir au drame de Walkerton engendré par la contamination du réseau d’alimentation en eau potable de cette ville ontarienne. En effet, certaines réponses se trouvent peut-être du côté des pays du Sud. Les Canadiens pourraient profiter de l’expérience des collectivités locales dans d’autres parties du monde,

Un apport du Sud au Nord : les filtres à sable lent adoptés au Canada

Un filtre à eau dont l’usage est très répandu dans les pays en développement pourrait devenir tout aussi populaire en Amérique du Nord. Selon son inventeur, ce filtre aurait pu prévenir des catastrophes comme celle de Walkerton et de North Battleford.

Des filets à nuages sur la crête d’El Tofo

Un village du nord du Chili abreuvé par l’eau recueillie des brouillards côtiers. Grâce à cette technologie, l’alimentation en eau s’est accrue, contribuant ainsi à transformer le village.

La guerrière colombienne à l’ordinateur portatif

La connectivité au service du progrès et de la paix. Vilma Almendra, indienne paez de Colombie, fait partie d’un mouvement grandissant qui utilise les communications par Internet comme antidote à la violence dont sont victimes les peuples autochtones.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné