Articles

Publié le 04 février 2008 Mis à jour le 23 octobre 2008

Namibie : préparer un avenir éducatif radieux avec les Tic

On parle rarement de la Namibie en matière d’éducation. Si les conditions de travail des enseignants sont à l’image de tous ceux qui exercent ce métier en Afrique, on peut comprend qu’on ait de la peine à y demeurer fidèle. L’État namibien, ancienne colonie allemande, accorde un budget assez élevé au domaine de l’Éducation. En effet, ce secteur avait obtenu la plus grosse part -- environ 52 millions de dollars US -du budget national pour 2006/2007 sur quelque deux milliards de dollars.

Une réforme de l’Éducation a été opérée, vu les lamentables conditions de travail et les pitoyables résultats généralement obtenus. À travers le Programme d’amélioration du secteur de l’éducation et de la formation, ETSIP, le Gouvernement, espère

produire des citoyens ayant une éducation secondaire de bonne qualité, des citoyens pouvant appliquer la science, utiliser l’information et ayant les aptitudes pour gagner de gros salaires

.

Un autre engagement a été pris par l’État, celui de préparer l’avenir des jeunes par une éducation bien améliorée. C’est pourquoi il a mis sur pied une initiative dénommée Techna. Il s’agit d’un projet pour le développement et l’intégration des technologies en réseau dans tous les secteurs éducatifs de Namibie. Cette initiative vise, avec l’aide des partenaires étrangers, à rendre l’ensemble des établissements éducatifs capables d’utiliser les Tice et d’atteindre les objectifs fixés.

L’initiative Techna poursuit des objectifs et s’est fixé des priorités très pratiques. L’un des faits majeurs de cette entreprise concerne la vision prospective de la Namibie pour l’ Horizon 2030 qui prévoit, pour cette période, une meilleure qualité de vie pour tous les citoyens vivant dans un pays développé grâce aux Tic, un pays sain et assuré d’un développement durable qui se fonde sur quatre éléments principaux : l’éducation, la science et la technologie, l’égalité des genres, la paix et la justice sociales, l’agriculture durable.

De telles perspectives pragmatiques et ambitieuses permettent de comprendre enfin que quelques pays africains s’approprient réellement le rôle que les technologies éducatives peuvent jouer dans la recherche du bonheur social.


Mots-clés: Développement Durable Travail Enseignants matière Namibien

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !