Articles

Le Forum E-Learning Tunisie 2012

Ce forum a été l'occasion de montrer le dynamisme du secteur de la formation à distance en Tunisie, et d'inciter à soutenir les concepteurs qui souhaitent se lancer dans ce domaine.

Par Om El Khir Missaoui , le 09 octobre 2012 | Dernière mise à jour de l'article le 18 mai 2016

Mme Narjes MERIMI, vous êtes enseignante et en 2006, vous avez fondé le Centre pour le Développement des Compétences Professionnelles (C.D.C.P). Vous êtes actuellement Commissaire générale du 1er forum E-Learning Tunisie 2012  qui s'est tenu les 4 et 5 Octobre à Tunis.  Pouvez-vous nous expliquer ce qui dans votre parcours professionnel vous a amenée au  domaine du E-Learning ?

Ma vocation pour le e-learning est née depuis bien longtemps quand je pilotais des projets d'intégration des TIC aux apprentissages et que j'étais affiliée à un réseau d'enseignants qui publiaient leurs expériences innovantes sur le portail tunisien de l'éducation. J’ai constaté que mes collègues avaient des difficultés à terminer leurs études académiques faute de temps et de disponibilité, et je pensais déjà aux opportunités offertes par les technologies éducatives pour leur ouvrir de nouveaux horizons, que ce soit pour l'acquisition de nouveaux diplômes ou pour des formations courtes en cours d'emploi.

Quelles sont les missions de votre centre et quelles sont les procédures de travail appliquées ?

Nous avons selon les publics cibles des offres de formation que nous déployons de préférence sur le lieu de travail sous forme de matinées E-Learning. Notre stratégie de développement progressif nous a d'abord conduits à proposer des formations ponctuelles assez légères, les compétences se construisant par cumul des formations et utilisation dans le poste de travail.

Depuis 2010, C.D.C.P. Formation passe à la vitesse supérieure et déploie désormais du e-Learning de façon ludique, interactive et homogène qui, j'en suis entièrement convaincue, va détrôner la formation classique et présentielle, en partenariat avec des sociétés étrangères.

La création d’un vaste réseau au service de la diversité des technologies de l’information et de la communication (TIC) à partir du Forum e-learning Tunisie 2012, répond aux besoins d’optimiser le fonctionnement du e-Learning et des nouvelles tendances technologiques au service de l’apprentissage, de la formation et de l’éducation en Tunisie. Il s'agit de fédérer l’ensemble des groupements professionnels du monde du e-learning au sein d’un Forum international pour mettre en place de véritables synergies, aussi bien sur le plan institutionnel que sur les plans technique et professionnel entre public et privé.

Comment se fait  l'articulation entre les secteurs public et privé ?

L’articulation entre public et privé en est encore à ses débuts. Comme vous l’avez constaté, le forum est placé sous l’égide du ministère des Technologies de l’Information et de la Communication, et nous espérons que la contribution du secteur public sera plus importante à l’avenir, notamment par l'octroi de subventions accordées aux entreprises qui prennent des initiatives de grande envergure, telle celle de ce forum. 

La Tunisie est déjà bien engagée dans le E-Learning mais l’après révolution amène des bouleversements dans les domaines de l’éducation et de l’emploi. L’organisation du 1er forumE-LearningTunisie 2012 est un aboutissement mais certainement aussi le début d’une nouvelle ère. Quelles sont les perspectives de développement du E-Learning en Tunisie et de coopération internationale dans ce domaine?

En qualité d’organisateur privé du Forum, nous nous efforçons d’avoir une vision à long terme de notre relation client et réagissons au plus vite à ses besoins. Le Forum E-learning Tunisie 2012 organisé par nos soins est un sismographe pour les nouveaux produits, les idées et les développements en matière d’e-learning.

A partir de ce Forum, nous avons eu des accords de principe pour un travail coopératif et collaboratif avec des sociétés étrangères et nous avons mis au point deux nouveaux programmes qui vont être présentés au cours de la 2ème édition du Forum e-learning Tunisie, en 2013.

Entre les entreprises privées et le domaine public, comment fonctionne l’offre et la demande en E-Learning ? D’une façon générale comment fixer le prix d’une formation en ligne et comment en faire la promotion ?

Notre pays a été marqué par des bouleversements économiques qui, pour la plupart, ont soulevé des questions quant à l’avenir du développement de la formation. Mais la crise peut être une opportunité.

Si une crise économique se traduit souvent par une recherche systématique de réduction des coûts, ce qui passe malheureusement trop souvent par une diminution des investissements dans la formation, elle est également souvent (et heureusement) une opportunité pour innover. Les arguments économiques constituent la principale motivation et poussent à faire davantage avec moins de moyens. On peut le déplorer, mais c'est ainsi. Alors, explorons de nouvelles voies qui resteront profitables une fois la sortie de crise engagée. 

Si la formation e-learning détient de nombreux atouts, le système possède aussi ses limites. Le e-learning se heurte notamment à la réticence d’entreprises et de certains décideurs face à une méthode d’apprentissage novatrice qui leur est peu familière et en laquelle ils n'ont pas vraiment confiance.

Parmi les activités novatrices de notre centre C.D.C.P. et afin de promouvoir le e-learning et le prendre en compte dans les plans de formation des entreprises et des institutions, nous organisons des matinées e-Learning, qui sont une série de conférences-ateliers autour des pratiques innovantes en matière de pédagogie et d’E-Learning. Ces conférences-ateliers sont organisées en deux parties; une partie sous forme de conférence avec l’intervention d’un enseignant ou ingénieur pédagogique, suivie d'un moment d’échange et d'un atelier.

Vous avez organisé une consultation “Baromètre TIC” à propos de l’accès et de l’usage des TIC dans les ménages ainsi que sur la place de l’e-learning chez les internautes tunisiens. Pouvez-vous nous indiquer quelles sont les tendances observées ?

Le niveau d'équipement et d'usage d'Internet est très bon, voire excellent : pas moins de 94% des ménages possèdent un ordinateur, 90% sont connectés à Internet et 59,20% ont un réseau Wifi.

Par contre, nous avons bien remarqué que le e-learning reste limité à 23% des questionnés et concerne principalement l’informatique et le management.

A la question Pourquoi vous n’avez pas suivi une formation en mode E-Learning ? La réponse était à 53,31% qu'on n'avait pas envisagé cette éventualité. Cela pose la problématique de la promotion de l'offre existante et de sa visibilité auprès de publics bien ciblés.

Quels conseils donneriez-vous aux enseignants, formateurs professionnels qui désirent s’engager dans la conception de cours à distance ? Des conseils pour débutants.

Economies, gain de temps, formation de masse, le e-learning séduit chaque jour de nouvelles entreprises pour leurs formations professionnelles grâce à des arguments imparables. Aux concepteurs, je recommanderais de s'engager, de commencer petit et de persévérer. En forgeant, on devient forgeron et pour ma part, sans nier le bénéfice des formations aux TICE sous l'égide du Ministère de l'éducation, j'ai pratiqué l'autoformation au fil des besoins pour mes projets. Si vous avez des compétences de base en informatique, si vous utilisez au quotidien les réseaux sociaux, usez de ce savoir faire et consolidez-le en vous engageant dans des projets porteurs d'idées de partage, le contact avec des réseaux d'enseignants innovants entretiendra votre flamme.

Nous espérons que ce Forum montre aux yeux de tous ce qui existe déjà en matière d'e-Learning en Tunisie, et incite les décideurs publics et privés à soutenir, y compris financièrement, tous ceux qui disposent ensemble d'une belle palette de compétences utilisables pour développer le principe de l'apprentissage tout au long de la vie dans notre pays. 

Photo : Narjes Merimi.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné