Articles

Rouge et or : quand le sport universitaire part à l'assaut des médias

Le Rouge et or bénéficie de son propre service de communication, tous médias. Supernova universitaire

Par Denys Lamontagne , le 12 octobre 2012 | Dernière mise à jour de l'article le 14 novembre 2012

Si peu de Québécois ignorent ce qui se cahe derrière "Le Rouge et Or", il n'en est pas de même pour nos lecteurs d'ailleurs. Précisons d'entrée de jeu qu'il s'agit de la fédération des clubs sportifs de l'Université Laval, qui accueillent des sportifs de haut niveau conjugant leur passion avec leurs études.

Le Rouge et Or a entreprise depuis quelques mois la refonte totale de sa politique de communication : 

«Le service des communications du Rouge et Or entreprenait l’an dernier un virage Web. En plus de mettre à jour le site Rouge et Or, il a lancé une nouvelle émission uniquement disponible sur Internet, créé une application iPhone et accentué sa présence sur les médias sociaux.

Les résultats ont été probants. L’équipe continue dans cette direction cette année, avec l’objectif de renforcer le sentiment d’appartenance pour les équipes Rouge et Or chez les étudiants et les membres du personnel du campus.»

Une activité intégrée

Ainsi la page Facebook est fort animée et agrémentée de photos de qualité. Des concours et des promotions sont offerts aux partisans.

Sur Twitter on peut suivre les commentaires en direct des matchs de football, basketball, volleyball, soccer et rugby.

Le compte Instagram propose les photos d’à peu près tout ce qui se passe et permet d'ajouter l'image à l’interaction.

Enfin, sur la Web TV des capsules de cinq minutes sur les athlètes sont produites tous les lundis et jeudis; on peut y voir en direct les retransmissions des matchs locaux de soccer, de rugby, basketball, natation et de volleyball, Celles des matchs de football sont transmises sur la télévision et la radio d’état.

L’argent n’est apparemment plus un gros problème : non seulement plus de 10 000 personnes en moyenne paient pour assister à chaque match de football, mais des revenus proviennent aussi des retransmissions télévisées et les annonceurs se poussent pour s’afficher au nouveau stade ou être commanditaire de l’équipe. Voilà que cette attraction se répercute sur les autres sports universitaires, aussi bien en badminton, natation, athlétisme, etc.  et que la couverture médiatique régionale (presse, radio, télé) pourrait difficilement être meilleure.

L'intégration de la promotion de l'université est intégrée à celle des autres annonceurs et par divers liens ponctuels ou organiques : les sportifs sont tous des étudiants de différentes disciplines.

Avec pour résultat...

... une forte participation sportive des étudiants, une visibilité de l’université et de ses activités de recherche et d’enseignement, une perception positive dans la population et un rayonnement régional et même national plusieurs fois par saison. Sans compter l’effet d’émulation provoqué entre les universités.

Le fait d’avoir créé un service de communication dédié et bien financé n’est pas étranger au succès même des équipes. On attire positivement l’attention sur les activités, on reçoit du positif en retour.


La constellation médiatique du Rouge et Or, qui est en passe de se transformer en supernova :

 

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné