Articles

Publié le 22 octobre 2012 Mis à jour le 21 novembre 2012

Le livre numérique en classe... encore loin du pupitre

La pédagogie associée aux manuels numériques n'est pas encore inventée

Même si les autorités éducatives se déclarent en sa faveur, même si les éditeurs s’y impliquent, même si les économies envisagées sont appréciables, même si le potentiel d’utilité, d’interactivité, de richesse de contenu et d’accessibilité est immense, le manuel scolaire numérique ne décolle pas au niveau local.

Pour trois raisons principales :

1- Les étudiants n'ont pas tous les même possibilités pour y accéder à la maison comme à l’école

Défendre un choix qui avantagerait une école particulière aux dépends d’une autre et faire face aux parents ou aux professeurs en tentant d’expliquer ces choix au delà d’une expérimentation et d’un déploiement futur étendu est difficilement supportable.  

Autrement dit un tel choix s’inscrit dans une stratégie où toutes les situations doivent être prévues et solutionnées, entres autres celles des foyers et des jeunes qui n’ont pas accès à Internet et ne peuvent se le payer. Considérant les coûts de manuels numériques et les coûts des équipements pour en profiter, il n’y a actuellement aucun avantage économique à l’échelle d’une école à aller dans cette direction.


2- Les écoles n'ont pas toutes l’infrastructure nécessaire pour les supporter.

Plus on s’éloigne du «tourne-page» associé aux manuels numériques de première génération, plus les coûts de production augmentent. Les manules les plus sophistiqués imposent une certaine rigiditéd'utilisation, à moins d’y associer un système de personnalisation.

Ce qui demande alors une infrastructure du type LMS (Learnig Management System - Système de gestion des apprentissages) et une conformité stricte aux standards d’interopérabilité.

Alors, soit cette infrastructure est supportée au niveau régional ou national, soit elle est confiée à des organismes privés concurrentiels ou publics. Il s’agit de gérer les contenus et la navigation dans les contenus de manière fiable et efficace, pour un grand nombre d'utilisateurs, de l'ordre de 50 000 au moins au niveau d'une région ou d'une académie.

Par ailleurs, il suffit qu’une école importante soit entièrement «numérique» pour que la bande passante régionale approche de sa capacité maximale. Si toutes le sont, l'augmentation de la bande passante exigera des investissements substantiels.

Ceci, sans même parler du fait que la plupart des classes n’ont que deux ou trois prises électriques et qu’il n’existe pas encore d’outils abordables qui peuvent rester 7 heures allumés sans alimentation autrement que dans les rêves des fabricants.


3- La manière d’enseigner ne suit pas

Les écoles et les enseignants doivent modifier leurs pratiques et se familiariser avec une pédagogie tirant le meilleur parti des manuels électroniques. Le problème, c'est que cette pédagogie n'est pas encore inventée.

De plus, la possibilité technique pour un amateur de fabriquer son propre manuel numérique (y compris en personnalisant celui qui pourrait être mis à sa disposition par un éditeur) pose des questions dont les réponses à ce jour ne sont pas absolument claires : contrôle des sources et de la qualité, législation sur la réutilisation des ressources sans être taxé de plagiat, adéquation des contenus avec les programme, accès des professeurs à des sources pertinentes complémentaires... Autant de points qui ralentiront la transition vers les manuels numériques, et qui ne sont pas pris en compte dans les coûts de transition. 

Il apparaît clairement que la transition vers un enseignement numérique ne se décrète pas et demande un temps de maturation autant pour les éditeurs qui découvrent l’utilisation réelle de leurs ressources pour améliorer leurs produits et leurs systèmes, par exemple pour l'annotation et la prise de notes, que pour les professeurs qui cherchent à exploiter intelligemment ce potentiel, sans nécessairement qu’on leur trace le chemin.


Pour un article sur le sujet : Readers: Digital textbook implementation just a dream, dans eClassromm news

photo : libraryman via photopin cc


Mots-clés: Manuel Électronique Choix E-Book Interopérabilité Éditeurs école interactivité manuel scolaire Potentiel contenu Niveau Utilité Autorités Possibilités

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !