Articles

Cameroun : un forum national pour la formation à distance dans les écoles

Par Louis-Martin Essono , le 07 juillet 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

La formation à distance au Cameroun, malgré de gros efforts des pouvoirs publics, apparaissait comme un enseignement de seconde zone. Les résultats, pourtant, ont une envergure nationale. Et des actions multiples sont réalisées pour vulgariser la formation à distance de la quatrième génération. En dehors de la dotation dans les établissements secondaires des outils pour l’enseignement par le multimédia, le Ministère camerounais de l’éducation nationale et la Présidence de la République ont mis sur pied un programme spécial d’enseignement à distance consultable sur Cameduc , et que Thot a déjà présenté. De même, le bureau BAC, Bureau de l’Afrique centrale entreprend régulièrement des sessions de formation à distance pour des disciplines aussi diversifiées que le Droit, la télédetection, les Ntic, les sciences médicales et biomédicales, le bois, etc.

Ces efforts semblent malheureusement ne pas toucher le grand public, encore indifférent et surtout bien soucieux de la formation classique qui délivre des diplômes immédiatement reconnus par l’Etat. C’est la raison pour laquelle, en 1998, à la suite d’une étude parrainée par la COL, la Commonwealth of Learning, pour déterminer les conditions devant permettre au Cameroun de mettre en place un programme exhaustif d’enseignement à distance, le Pr. Pecku avait suggéré, dans son rapport, la nécessité d’organiser un forum national sur l’enseignement à distance au Cameroun qui permettrait de concevoir, de manière concertée, une carte routière relative au développement de l’Enseigement à Distance au Cameroun.

Dans la même perspective, le rapport Sanyal, commis en 1999 par l’IIEP pour le compte du Minesup avait fortement proposé l’introduction de la formation à distance au Cameroun. Plusieurs structures locales et internationales assurent également l’enseignement à distance au Cameroun : Schoolnet, les lycées français du pays, les universités et d’autres instituts universitaires.

La décision d’organiser le forum au Cameroun recherche un objectif en prise directe sur la thématique choisie :

accroître l’accès, la diversité et la qualité dans l’enseignement

. Cet objectif, poursuivi par les trois ministères en charge de l’enseignement secondaire, technique et supérieur, comporte des buts bien plus précis :

  • examiner le rôle, le sens, la structure, l’organisation et les contributions de l’EAD au développement national ;
  • débattre de la manière dont l’EAD peut améliorer l’accès, la diversité l’égalité et la qualité de l’enseignement
  • déterminer les questions culturelles, sociales, économiques, techniques et politiques qui entrent en jeu dans le développement de l’EAD ;
  • identifier les mécanismes relatifs à la mise en place de l’EAD à tous les niveaux de l’enseignement au Cameroun ;
  • évaluer les moyens de collaboration entre le public et le secteur privé dans l’offre et le financement de l’EAD au Cameroun.

Le public intéressé par ce forum concerne les éducateurs de tous les degrés d’enseignements, les institutions privées et publiques, les promoteurs nationaux et internationaux impliqués en EAD, les entreprises développant les technologies éducatives, les apprenants, les acteurs du systèmes éducatif, etc.

Sept thèmes sont prévus, qui traiteront des normes et procédures de cours d’EAD, d’infrastructures et services d’assistance aux apprenants, de financement et de gestion, de garantie de la qualité et formation des capacités en EAD, de l’enseignement supérieur à distance et en présentiel, etc.

L’organisation du forum accueillera volontiers les personnes désirant participer à travers les salons, les expositions, la présentation des outils sur l’EAD. On s’adressera au sécrétariat du colloque : [email protected].

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné