Articles

Les six degrés de séparation d’Internet à l’heure de la rentabilité

Par Denys Lamontagne , le 11 août 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Le jeu de parloir «Six degrés de séparation» , basé sur l’idée que vous êtes seulement à six amis interposés de quiconque au monde, est une idée sur laquelle tablent de nouvelles compagnies comme Visible Path et Spoke qui scrutent les réseaux sociaux d’Internet pour trouver qui-connait-qui.

En examinant l’information dans les calendriers électroniques et les répertoires d’adresses pour trouver les réseaux d’amis ou de correspondants, ces logiciels sont capables de répondre à des questions telles «Y a t’il quelqu’un que je connais qui connaît quelqu’un qui pourrait me mener à Arnold Schwarzenegger ? »

Jay Ziskrout, directeur d’une entreprise d’édition musicale constate «J’ai été soufflé ! À la place d’envoyer un courriel à tout mon personnel ou de demander à chacun «Connaissez-vous cette personne ? C’est vraiment un outil formidable.»

David Gilmour, fondateur de Tacit Knowledge Systems est aussi d’accord «Je crois que quelque chose de réellement gros se déploie ici. D’ici cinq ans, des logiciels qui scrutent autour et ramassent les miettes que vous laissez derrière vous et qui le feront pour votre bien en tant qu’individu seront partout.»

Hewlett-Packard explore déjà la possibilité que les téléphones cellulaires puissent effectuer des taches similaires de partage d’information pour le réseautage et l’appareillement.

Plusieurs défenseurs de la vie privée se questionnent à propos des conséquences insoupçonnées. L’un d’entre eux affirme «Jusqu’ici ca n’a pas été le Tchernobyl des réseaux sociaux. Mais croyez-moi, ça pourrait le devenir... Comme les escrocs qui conservent deux ensembles de livres comptables, je crois que les gens vont conserver deux ensembles de fiches Outlook. Un pour Visible Path, et un pour eux-même»

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné