Articles

Publié le 20 novembre 2012 Mis à jour le 20 décembre 2012

Les nouveaux critères qualité de la FAD dans un monde incertain

Quand tout change autour de soi, l'enseignement et l'apprentissage changent aussi. Tant mieux !

La conférence annuelle Online Educa de Berlin (OEB) est un rendez-vous majeur des professionnels de la formation à distance du monde entier. Online Educa se distingue des innombrables conférences et rassemblement sur la FAD par la capacité de ses animateurs à faire réfléchir ensemble les différents acteurs (fournisseurs de solutions techniques, enseignants et responsables éducatifs, formateurs d'adultes et responsables de formation continue) sur les changements en cours et à venir dans le domaine de la gestion des apprentissages, dans une dynamique prospective et innovante. 

La session plénière qui a ouvert l'édition 2012 d'Online Educa s'est intitulé "Learning in a VUCA world - How Knowledge workers learn to innovate" (Apprendre dans le monde VUCA - Comment les professionnels de la connaissance apprennent à innover). 

Vous avez dit "VUCA" ?

 

Avant l'Online Educa, Tony Bates, consultant canadien qui appuie les établissements d'enseignement supérieur dans la mise en place de formation à distance et blogueur très écouté, s'est intéressé à cette session et d'abord à son intitulé mystérieux : qu'est-ce que "le monde VUCA" ?

La solution de l'énigme réside dans la présentation de la session sur le site d'OEB : il s'agit d'un monde caractérisé par la Volatilité, l'incertitude (Uncertainty), la Complexité et l'Ambigüité. Et Tony Bates prédit que les éducateurs en ligne devront très certainement se familiariser avec cet acronyme, tant leurs pratiques vont en être changées.

Selon les organisateurs d'OEB en effet, les travailleurs et formateurs doivent composer avec la complexité d'un monde né de l'interconnexion croissante de domaines autrefois distincts et qui, de plus, sont en chagement rapide et permanent. Face à cette réalité contemporaine, on peut s'effrayer et de replier sur des habitudes anciennes, ou saisir cette opportunité pour modifier en profondeur les pratiques d'enseignement et d'apprentissage.

Apprendre et enseigner en ligne dans un monde incertain

 

Bates voit dans ce constat deux défis majeurs pour les enseignants académiques :

- Comment préparer les étudiants à évoluer dans ce monde d'incertitude et de changement permanent ?

- Comment les enseignants et les concepteurs de cours en ligne doivent-ils adapter leurs pratiques à ce nouvel environnement, où se conjuguent technologies et autres facteurs externes pour faire pression sur les universités ?

Bates insiste sur des éléments déjà fortement débattus, mais qu'il devient urgent de prendre en compte : la nécessité de travailler avec les étudiants des compétences transversales, notamment toutes celles qui touchent à la recherche, la vérification et l'utilisation des informations, encore plus que de leur transmettre un corpus de connaissances stabilisé. Ce dernier est certes important, mais en aucun cas suffisant. La nécessité également d'ouvrir les établissements sur le monde extérieur et ce, y compris pour diversifier les sources d'information et les modalités de l'utilisation des connaissances ainsi construites.

Bates traite ensuite d'un point qui, très certainement, fera débat : il avance que les objectifs d'apprentissage tels qu'ils sont conçus par les enseignants académiques doivent être remis en cause. Ces objectifs doivent non seulement porter en priorité sur l'acquisition des compétences transversales, mais surtout intégrer leur utilisation en contexte réel. En d'autres termes, il s'agit de réduire et modifier les objectifs de savoir, au profit des objectifs de savoir-faire, ce savoir-faire n'étant plus uniquement mesuré selon les critères internes à l'université, mais aussi selon les exigences du monde complexe dans lequel sont plongés les étudiants. Et ce, dans toutes les disciplines. Bates donne en effet deux exemples de dispositifs d'apprentissage et d'évaluation qui composent avec ces nouvelles exigences. Si le premier s'adresse à des étudiants qui se destinent à devenir concepteurs de technologies éducatives, le second s'adresse à des historiens. On constate donc qu'aucun champ disciplinaire ne devrait échapper à ces profonds changements. 

Les critères qualité des environnements d'apprentissage en ligne 

 

Bates milite pour la diversité des environnements d'apprentissage et leur souplesse, de manière à ce qu'ils puissent s'adapter à la diversité d'intérêts des étudiants et intégrer aisément les connaissances nouvelles. Mais ces environnements doivent tous respecter quelques critères de base, garants de leur qualité :

- Une structure forte et visible basée sur la présence permanente de certains éléments, tels que des espaces d'expression des étudiants (blogs, wikis), un corpus de connaissances de base et des rendez-vous réguliers d'évaluation des progrès;

- Un exposé clair et précis des attendus en matière d'apprentissage, la progression des étudiants vers ces attendus pouvant être démontrée au travers d'outils tels que les portfolios et des épreuves évaluées grâce à des critères pertinents;

- Des pratiques de communication systématiques, entre enseignants et étudiants, entre étudiants entre eux et entre étudiants et l'extérieur.

On constate que ces critères structurent des environnements d'apprentissages en ligne à la fois ouverts et dans lesquels il est facile de se repérer. Bates milite là pour la fin de l'arbitraire et des pratiques canoniques en matière d'objectifs d'apprentissage et donc d'évaluation, la responsabilisation et l'engagement de l'apprenant, dans des environnements sécurisants autorisant la prise de risque. En focalisant sur les critères structurels des environnements de FAD bien plus que sur ce qu'ils contiennent, Bates insiste sur la possibilité (et l'obligation) de renouveler fréquemment les contenus et surtout de permettre aux parties prenantes de les construire ensemble.

Le renouvellement du métier d'étudiant

 

Sans aucun doute, les concepteurs de cours à distance seront-ils bousculés par ces propositions; mais ce que l'article ne dit pas, c'est que les étudiants le sont aussi. Habitués à être gavés de contenus dans des dispositifs à haute intensité informationnelle, beaucoup d'entre eux renâclent à modifier leurs pratiques. Ils résistent à l'injonction de prendre en main leurs apprentissages en construisant eux-mêmes le corpus de connaissances et en en évaluant la pertinence dans des applications concrètes qui diffèrent radicalement des travaux académiques classiques, ces derniers ne trouvant leur justification que dans l'enceinte fermée de l'université. 

Bates mentionne incidemment que les MOOCs (Massive Online Open Course) constituent une première réponse à l'obligation d'inscrire les apprentissages dans un monde VUCA. L'unique commentateur du billet de Bates le fait aussi, en signalant que déjà, les MOOCs les plus académiques (qui donnent la priorité aux contenus) se rapprochent des MOOCs connectivistes (qui donnent la priorité aux échanges), dans un work in progress permanent, à la recherche d'une formule d'enseignement de masse adaptée au contexte actuel. 

Tony Bates : Designing onine learning in a volatile world. Blog Online learning and distance education resources, 13 novembre 2012.

Claire Adamson : Learning in a VUCA world - How Knowledge workers learn to innovate. Site Online Educa Berlin News Portal, 13 novembre 2012.

photo : victoriapeckham via photopin cc


Mots-clés: Adaptation Complexité Berlin Professionnels Compétences Distance Monde OEB Évaluation Qualité E-Learning Formation conférence Rendez-vous Online Educa

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !