Articles

Plus d’enfants branchés sans fil à l’école... à leurs parents

Par Denys Lamontagne , le 24 août 2003 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Comme la majorité de leurs compagnons, les enfants de Dallas auront un téléphone cellulaire dans leur sac à dos à la rentrée.

L’industrie du téléphone cellulaire, qui fait des affaires de 80 milliards aux États-Unis, pénètre de plus en plus profondément dans les familles en offrant différentes promotions selon leurs besoins et en faisant en sorte que les politiques des écoles concernant les appareils sans fil ne soient plus à jour et soient le plus souvent ignorées.

La plupart des écoles changent leurs règles.

Alors qu’il n’y a pas si longtemps les sans-fils étaient associés aux articles prohibés, ils sont maintenant tolérés en autant qu’ils ne soient pas utilisés le jour à l’école ou en classe.

Les dispositions moins restrictives maintenant permises ne semblent pas avoir eu d’influence notable sur la vie des campus, à part qu’un à deux téléphones qui ont sonné en classe sont confisqués à chaque jour dans plusieurs des campus. Une amende «administrative» de 15 $ est exigée pour la restitution des appareils confisqués.

Du fait que beaucoup d’écoles attirent des étudiants de plus en plus éloignés de leur domicile, les téléphones mobiles sont un outil nécessaire, ce qu’ont compris certaines administrations scolaires et ce qu’apprécient les parents.

Pour l’article complet :

More kids taking the wireless way to school

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur