Articles

Des cours en ligne gratuits - et qui le resteront

Comment l'entreprise ALISON parvient-elle à distribuer des cours gratuits sans subventions publiques ?

Par Christine Vaufrey , le 15 janvier 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 13 février 2013

En 2008, nous présentions la plateforme ALISON, entreprise sociale basée en Irlande qui propose des cours en ligne gratuits de bonne qualité, essentiellement à vocation professionnelle. ALISON a fêté récemment son cinquième anniversaire et, comme le souligne Tony Bates dans un billet publié sur son blog, cet organisme figure désormais parmi les plus importants fournisseurs de formation en ligne gratuite, puisque la plateforme a déjà accueilli plus d'un million d'apprenants qui ont suivi plus de 400 cours répartis dans une dizaine de catégories : habiletés TIC, cours universitaires, savoir-faire pour le commerce et le marketing, santé publique, développement personnel, langues, etc. 

Les cours proposés par ALISON sont produits et animés par un large panel d'organisations et d'individus, qui sont assurer de trouver une large audience sur cette plateforme. Parmi les fournisseurs de contenus, on trouve par exemple la Khan Academy, l'Open University, Google, le British Council... mais aussi des personnes comme Carl Herold (informatique), Julia Richter (langue allemande) ou Bill Liao (création d'entreprise à vocation sociale), autant d'inconnus du grand public qui aiment transmettre ce qu'ils savent faire. 

Comment ALISON se finance t-il ? Par différents moyens, qui méritent d'être examinés de très près par tous ceux qui envisagent de distribuer de la formation en ligne gratuite :

- La certification. Pour certains des cours suivis sur ALISON, l'apprenant peut obtenir un certificat de participation gratuit, en pdf. Mais s'il a suivi l'intégralité du cours et obtenu au moins 80 % de réussite aux tests, il pourra demander un certificat de réussite, qui est payant. La démarche est très simple. A ce jour, plus de 200 000 personnes ont acquis un certificat payant.

- La mise à disposition d'espace pour les groupes. Ce service payant (ALISON Manager) est offert aux organisations qui souhaitent offrir de la formation professionnelle à un groupe d'apprenants en utilisant les cours disponibles sur ALISON. L'organisation dispose alors d'un espace privé, muni des fonctions habituelles d'une plateforme de formation à distance (outils de communication, outils de suivi des apprenants, etc.). 

- L'organisation de tests. Ce service payant est proposé aux employeurs et organismes d'orientation, afin d'évaluer le niveau de connaissance de personnes titulaires d'un certificat de réussite obtenu via ALISON. 

- Le soutien des organisations déposant des cours sur la plateforme. Les cours proposés sur la plateforme ALISON sont mis à disposition gratuitement par la grande majorité des producteurs. Certains organismes financent même cette mise en ligne, dans le cadre de leur mécénat.

- La publicité. La publicité est très présente sur ALISON, y compris sur les pages de cours. Les apprenants sont avertis que c'est le prix à payer pour conserver un accès gratuit. 

En outre, Alison est fortement portée par sa communauté d'apprenants. Les témoignages sont largement mis en valeur, et le "Volunteer programme" engage les bénévoles à faire connaître l'offre de cours et à modérer les forums de discussion.

On constate que l'équipe d'ALISON mise à la fois sur une pluralité de sources de revenus et une limitation des coûts pour équilibrer son budget et garantir l'accès gratuit aux cours en ligne. Ce qui constitue sans doute un exemple à suivre, notamment en francophonie. 

ALISON

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur