Articles

Lire plus vite, lire mieux

Lire est un moyen efficace pour apprendre. Mais encore faut-il lire vite et bien. Voici quelques ressources pour atteindre cet objectif.

Par Christine Vaufrey , le 18 février 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 19 février 2013

Pour de nombreux jeunes, accéder aux études supérieures signifie lire beaucoup et efficacement. Car il ne s'agit pas seulement de lire, il faut aussi pouvoir réutiliser ce qu'on a lu, et donc l'avoir retenu et compris. Voici quelques ressources qui vous aideront à acquérir de bonnes pratiques de lecture.

Lire plus vite

 

Les méthodes de lecture rapide peuvent nous faire lire 5 fois plus vite qu'un lecteur moyen : on passera ainsi de 200 à 1000 mots par minute ! Il s'agit d'un entraînement soutenu et intensif, réservé à des personnes qui lisent énormément, par plaisir ou par obligation professionnelle. Mais l'on peut s'inspirer de ces méthodes pour accroître sa vitesse de lecture et lui faire atteindre rapidement et sans efforts environ 400 mots par minute.

Commençons par effectuer un test pour évaluer notre vitesse de lecture. Rendez-vous sur cette page : http://www.readingsoft.com/fr/test.html et faites le test : appuyez sur le bouton "Start", lisez le texte en entier, puis appuyez sur le bouton "Stop". Votre vitesse de lecture s'affiche au-desosus du texte. Déçu ? Ce n'est pas grave car, comme le dit l'auteur du site, si vous êtes un lecteur lent "votre marge de progression est plus importante".

Vérifiez ensuite votre compréhension du texte en répndant au quiz, puis identifiez votre profil parmi ceux qui sont proposés. Ensuite, vous pourrez si nécessaire vous abonner à FReader en ligne pour améliorer votre vitesse de lecture; vous pouvez aussi vous diriger vers YouTube pour suivre les explications très claires de Cyril Maître, qui vous promet d'"Apprendre la lecture rapide facilement et sans effort". En s'appuyant sur une carte heuristique, Cyril explique dans cette vidéo quels sont les freins à la lecture rapide, et les techniques à développer pour lire plus rapidement. On retrouve dans cette vidéo les freins avérés à la lecture rapide, tels qu'ils sont énoncés dans tous les documents consacrés à ce sujet. Cyril Maître dirige ensuite l'internaute vers son blog apprendre-vite-et-bien.com, sur lequel il pourra télécharger gratuitement un eBook intitulé lui aussi La lecture rapide facile et sans effort. Il s'agit d'un guide qui fournit dans les chapires 4 et 5 des programmes d'entraînement à la lecture rapide, eux aussi très proches de ce que préconisent les méthodes de lecture rapide plus connues... et payantes.

Lire mieux

 

Lire vite est une chose, mais lire efficacement en est une autre. L'étudiant doit en effet retenir ce qu'il a lu de manière à pouvoir l'utiliser dans ses travaux et, à plus long terme, pouvoir intégrer l'ouvrage lu avec ce qu'il connaît déjà et va encore apprendre sur un sujet donné. Pour cela, la lecture habituelle, celle qu'on met en oeuvre lorsqu'on lit pour son plaisir, ne suffit pas. 

Aux Etats-Unis, un grand nombre de sites universitaires de soutien à la vie étudiante traitent du sujet de la lecture efficace. La plupart d'entre eux conseille vivement aux étudiants de se familiariser avec la méthode SQ3R : Survey (survol), Question (questionnement), Read (lecture), Recite (restitution, transcription), Review (synthèse, bilan). On trouvera par exemple un diaporama consacré à cette méthode sur Slideshare, ou un texte plus court mais complet sur le site du Community College de Concord dans le New Hampshire. Nous n'avons que l'embarras du choix,mais toutes ces pages sont évidemment en anglais. 

Fort heureusement, les universités québécoises connaissent aussi la méthode SQ3R et la porposent en français à leurs étudiants. L'université Laval, dont le centre d'aide aux étudiants produits des guides et aides-mémoire de grande qualité, dispose ainsi d'une page exclusivement dédiée à la lecture dans le cadre des études.  Les points-clés de la méthode SQ3R y ont pris des noms beaucoup plus sympathiques :

  • Ce texte mérite un survol !
  • Posez-vous des questions pendant la lecture
  • Soulignez les passages importants
  • Révisez la matière et testez votre mémoire.

 

On trouvera à la suite de ces points clés des éléments importants concernant les difficultés de compréhension, la lecture des immenses documents (thèses par exemple) et enfin quelques trucs et astuces pour augmenter sa vitesse de lecture, les mêmes que ceux dont nous avons parlé plus haut. La boucle est bouclée.

Lire vite et lire bien reste une méthode efficace pour apprendre à court, moyen et long terme. À l'heure où se généralisent les textes courts dans la majorité des médias numériques et papiers, il est bon de ne pas perdre cette capacité, ou de l'acquérir.

Maître Cyril : La lecture rapide facile et sans effort (non daté). Téléchargeable sur le site apprendre-vite-et-bien.com, 23 pages, pdf.

Dubé Dominique : La lecture. Centre d'aide aux étudiants, Université Laval, Québec. accessible sur cette page : https://www.aide.ulaval.ca/cms/site/aide/lang/fr/Accueil/Apprentissage_et_Reussite/Strategies/Lecture#intrapage12 

Bonus : testez votre vitesse de lecture à l'écran sur spreeder : collez un texte dans la fenêtre et cliquez sur "spreed !" . Les mots s'afficheront un à un, à une vitesse de 300 mots par minute.

Illustration : silver-john, Shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné