Articles

Activisme numérique, mode d'emploi

Un livre blanc venu du Chili, qui aide à distinguer les différentes formes d'activisme numérique.

Par Christine Vaufrey , le 29 avril 2013

En mars 2013 fut publié un livre blanc intitulé "L'Activisme numérique au Chili" (Activismo digital en Chile), écrit par Salvador Millaleo et Patricio Velasco. La rédaction de cet ouvrage, disponible uniquement sous forme numérique et placé sous licence Creative Commons, a été soutenue par l'IDRC (International Development Research Center) du Canada et l'ONG Derechos Digitales (Droits numériques) du Chili.

Si la majeure partie de l'ouvrage concerne spécifiquement les actions d'activisme numérique telles qu'elles se réalisent au Chili, tous ceux qui lisent l'espagnol et veulent en savoir plus sur les différentes formes d'activisme numérique en général devraient lire ses premiers chapitres.

La première partie, dédiée aux différentes formes d'action collective (Repertórios de acción colectiva), rappelle en quoi se caractérisent les formes classiques d'action collective, et en quoi les formes numériques s'en distinguent. 

La seconde partie (Repertórios de contención digitales), la plus significative à notre avis, permet de décrire trois grandes catégories d'actions collectives numériques :

L'e-mobilisation (e-movilización), qui soutient des actions menées offline principalement par le biais de la diffusion d'informations : appels à participation, information sur les actions en cours, agenda des actions prévues, etc. Exemple : présence syndicale en ligne.

L'e-stratégie (e-táctica), qui soutient des actions menées offline par le biais d'actions menées onlines : signature de pétitions, appels au boycott, emailing, etc. C'est une nouvelle gammes d'actions collectives, qui s'ajoutent aux formes d'actions collectives offline et renforcent leur impact. Exemple : Avaaz.

L'e-mouvement (e-movimiento), qui n'existe qu'en ligne et est coordonnée par des personnes qui n'ont pas nécessairement une longue expérience de l'action collective offline. Exemple : La Quadrature du Net.

Ces trois catégories s'avèrent très pertinentes pour classer les sites d'action collective citoyenne qui peuplent la toile, et tenter de comprendre à quels réseaux ils appartiennent.

La troisième partie (Desáfios tecnológicos e identidades) s'intéresse plus particulièrement à l'e-stratégie, et y distingue quatre formes d'activisme : méta-activisme, activisme - renforcement des capacités, activisme - fenêtre, activisme - guérilla. Seule la dernière réfère dans son discours à une identité spécifique.

La quatrième partie est consacrée à la présentaiton de 20 exemples de sites d'activisme citoyen en ligne. On y trouvera aussi bien des mobilisations autour du travail et de l'emploi (Fundación sol), de l'environnement (Chao pescado), de l'éducation (Educación 2020), que de la formation globale à la participation citoyenne à la vie politique. El Quinto Poder s'attribue cette mission et c'est d'ailleurs sur ce site qu'a été publié l'ouvrage. 

Suivent enfin une analyse de l'e-activisme au Chili tel qu'il apparaît au travers de ces sites, et trois longs articles de type universitaire sur la mise en perspective de cette activité dans le contexte spécifique du Chili.

Ce livre blanc est une des rares ressources permettant de creuser la question de l'e-activisme et d'en distinguer les formes essentielles. Les auteurs font le constat que ces outils numériques et les médias sociaux ont largement abaissé la barrière de la participation aux actions citoyennes collectives, tant au niveau des organisateurs (il n'est plus nécessaire d'être un activiste professionnel IRL pour monter et coordonner une action) qu'à celui des participants (voir les sites de pétition en ligne). Ils insistent également sur le fait que ces formes d'activisme s'inscrivent dans une relation au temps différente que les formes traditionnelles : le temps de l'organisation et celui de l'action sont pratiquement concomittants; les actions elles-mêmes sont généralement très brèves. Les auteurs abordent enfin rapidement la question de la mise en réseau de la multitude de groupes et mouvements hétérogènes, dont les plus solides forment un substrat sur lequel viennent ensuite se greffer une multitude de mouvements plus ou moins brefs et conjoncturels.

Millaleo Salvador, Velasco Patricio : "Activismo digital en Chile. Repertorios de contención e iniciativas ciudadanas". Fundación Democracia y Desarollo. El Quinto poder, mars 2013. Consulté le 29 avril 2013. http://www.elquintopoder.cl/wp-content/uploads/2013/04/activismo-digital-en-Chile.pdf.

El Quinto Poder : http://www.elquintopoder.cl/ 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné