Articles

Laboratoires à distance : les premiers succès ouverts à tous -

Par Denys Lamontagne , le 23 août 1999 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

De plus en plus de cours à distance sont offerts gratuitement dans Internet. Même si la plupart n’offrent que du texte accompagné de quelques éléments graphiques et de liens, la tendance est quand même remarquable.

L’élève s’installe et commence à lire, fait les exercices, compare ses réponses. Après quelques heures de ce régime, il commence à se lasser. Aucun support n’est habituellement offert avec les cours gratuits... La matière que l’étudiant accumule commence à lui peser. Il lui manque du concret, du réel...

Là est tout le défi : on souhaite des possibilités de pratique, d’utilisation des données, de rétroaction. En d’autres termes, un laboratoire.

Du côté des institutions, les coûts de développement d’un véritable laboratoire sont élevés et ceux de logiciels de simulation, tout autant. Monter un laboratoire pour un seul cours devient prohibitif. D’autre part, forcer les étudiants à se déplacer géographiquement vers un laboratoire identifié limiterait l’utilisation de la formation à distance à une aire régionale restreinte.

Vous suivez? L’idée est d’offrir l’accès à un laboratoire via Internet à tous ceux qui peuvent en avoir besoin de façon à répartir les coûts et augmenter la plage d’utilisation.

Différentes voies sont possibles. L’approche privilégiée par l’École polytechnique fédérale de Lausanne permet de régler des instruments d’expérimentation réels à l’aide d’une interface (virtuelle) et de recueillir, de la même façon, les données obtenues lors de cette expérimentation. Ce service est offert 24 heures par jour et 7 jours par semaine.

Un essai

Vous demandez votre code d’accès et on vous l’envoie par courriel dans les secondes qui suivent. La mécanique est encore assez lourde à télécharger mais les résultats sont intéressants. Une connexion 56K est souhaitable.

 

Récemment, un grand magasin offrait expérimentalement la possibilité de magasiner par Internet par l’entremise d’un commis réel branché à une Webcam et circulant dans le magasin; vous lui donniez votre commande par Internet en temps réel et il la remplissait sous vos yeux... De là, on peut anticiper une autre possibilité pour le laboratoire : l’opérateur à distance. Oui, il y a encore de l’espoir pour les techniciens de laboratoire.

 

Le laboratoire réel, accessible à distance, du Distributed real-time systems group et de l’EPFL

Lire aussi l’article de Tic et puce sur les Laboratoires à distance

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné