Articles

Diplôme = (peut-être) emploi

Le climat est morose chez les diplômés : l'obtention d'un diplôme ne garantit plus un emploi rapide et de bonne qualité. Qu'est-ce qui explique ce phénomène?

Par Alexandre Roberge , le 12 mai 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 13 mai 2013

Le diplôme mène à l'emploi, à des postes bien meilleurs que les autres : nous acceptons cette affirmation comme une évidence. Pourtant, ces derniers temps, cette lapalissade mériterait d'être revue. Car avec la crise économique et les métamorphoses du marché du travail, un diplômé peut subir quelques mois, voire quelques années de chômage ou de petits boulots avant d'accéder à un emploi digne de ce nom.

Portrait sombre et vision pessimiste

La France a la passion du diplôme, et les diplômés semblent passer systématiquement devant ceux qui ne le sont pas. En 2011, Alternatives économiques réaffirmait l'importance du diplôme pour truover un emploi. La vérité, c'est que 2 ans plus tard, le portrait n'est plus si rose. En fait, déjà en 2012, des études inquiétantes montraient une précarité croissante des diplômés. Nous avions abordé d'ailleurs sur Thot la vie des stagiaires en France, qui conservaient ce statut précaire bien après l'obtention de leur diplôme. 

Évidemment, certains diplômés s'en sortent mieux que d'autres. Ceux des grandes écoles ont bien souvent préséance sur leurs collègues des universités. Néanmoins, même ceux-ci subissent ces jours-ci les contrecoups de la crise. 28 % jeunes diplomés depuis 3 ans seraient encore, en 2013, en quête d'emploi contre 16 % l'an dernier. Il est alors peu surprenant dans ce contexte que le pessimisme règne en maître chez les jeunes diplômés qui sont désormais méfiants envers les milieux professionnels. Mais paradoxalement, ils sont très peu à envisager de faire carrière ailleurs que dans l'Hexagone. Ainsi, les scénarios apocalyptiques de fuite des cerveaux sont loin d'être avérés.

Certains profitent de la tribune Web pour dénoncer l'ambiance plombée qui touche ceux qui finissent par décrocher leur diplôme. Le blogue « Jeune diplômé au chômage » rassemble des témoignages, des points de vue et des entrevues d'hommes et de femme ayant réussi à sortir du cercle infernal de la recherche d'emploi. Cet autre blogueur a décidé de raconter avec humour son expérience de chômeur : « Vive le chômage! Le blog d'un chômeur » déride donc et dédramatise, un tant soit peu, cette période d'angoisse qui peut parfois s'avérer longue. Un autre a eu pour idée d'à la fois dénoncer ce contexte tout en se faisant une vitrine pour d'éventuels employeurs. Jonathan Bourrat a en effet créé la websérie « Premier emploi » pour rire de sa situation et, éventuellement, obtenir un poste de community manager ou de responsable e-marketing en entreprise. Y arrivera-t-il? Seul l'avenir le dira. En tout cas, après six épisodes, il prépare déjà la deuxième saison de sa websérie.

Des diplômés pas préparés pour la suite

Mais la question se pose : comment se fait-il que tous ces talents qui ont bel et bien réussi leur formation ne se trouvent pas d'emploi approprié? Le problème vient peut-être des milieux professionnels, mais n'est-il pas aussi du côté des diplômés? Sont-ils vraiment prêts à entrer sur le marché du travail à la fin de leurs études?

Le divorce entre le diplôme et l'emploi n'est pas unique à la France. Comme le montre ce reportage de learning world sur Euronews, la Jordanie, le Mexique et la Corée du Sud se sont retrouvés avec une problématique similaire. Chacun de ces pays a donc dû trouver un moyen d'aider ses futurs travailleurs. En Jordanie, une partie de la formation aborde justement le marché du travail ou le management. Au Mexique, les étudiants vivent des expériences en milieu professionnel et reçoivent de la préparation aux différentes étapes de l'embauche comme l'entretien, le curriculum vitae, etc. Quant à la Corée, elle a développé des écoles de compétences qui répondent précisément aux besoins des entreprises. Les étudiants y reçoivent les connaissances et les techniques en demande par les employeurs. Ce ne sont là que quelques exemples, cart le nombre de pays qui souffrent du chômage de leurs displômés est bien plus important que ce petit échantillon. Il serait urgent de reconsidérer les contenus des études pour vérifier qu'il existe encore une demande pour de telles qualifications.

En Belgique, le site Références rappelle d'ailleurs aux étudiants que compter seulement sur le diplôme est peut-être une erreur. Mieux vaut utiliser les services qui, dans les universités ou à l'extérieur, préparent au marché de l'emploi.

Du côté des universités et des grandes écoles, des questions se posent donc : y enseigne-t-on ce que cherchent véritablement les milieux professionnels ? Y fournit-on tous les services utiles à la recherche d'emploi efficace ? À voir le malaise actuel des diplômés un peu partout dans le monde, il semble bien que non.

RÉFÉRENCES :

Alet, Claire. "Emploi : le diplôme contre le chômage." Alternatives Economiques. Mai 2011. http://www.alternatives-economiques.fr/emploi--le-diplome-contre-le-chomage_fr_art_1091_54283.html.

Landry, Francis. "Crise : La nouvelle vie des jeunes diplômés". Actu Land. 19 janvier 2012. http://actu-land.over-blog.com/article-crise-la-nouvelle-vie-des-jeunes-diplomes-97466823.html.

Roberge, Alexandre. "La désillusion étudiante : après le diplôme, quoi ?" Thot Cursus. 5 juin 2011. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/17252/desillusion-etudiante-apres-diplome-quoi/.

challenges.fr. "Ce que valent les diplômes des grandes écoles et des universités françaises en 2013 - Challenges." 23 janvier 2013. http://www.challenges.fr/emploi/20130123.CHA5413/ce-que-valent-les-diplomes-des-grandes-ecoles-et-des-universites-francaises-en-2013.html.

Blanc, Quentin. "La crise frappe aussi les diplômés des grandes écoles." Le Figaro Etudiant. 26 février 2013. http://etudiant.lefigaro.fr/orientation/actus-et-conseils/detail/article/la-crise-frappe-aussi-les-diplomes-des-grandes-ecoles-1304/.

Gleizes, Christophe. "L'optimisme des jeunes diplômés en berne". Le Monde.fr. 6 mars 2013. http://www.lemonde.fr/emploi/article/2013/03/06/l-optimisme-des-jeunes-diplomes-en-berne_1843887_1698637.html.

Anon. Jeune diplômé au chômage | Quand on cherche son premier emploi en temps de crise. Blog consulté le 13 mai 2013. http://www.jeune-diplome-au-chomage.fr/.

Anon. Vive le chômage ! Le blog d'un chômeur. Blog consulté le 13 mai 2013. http://vivelechomage.canalblog.com/.

Jonathan Bourrat. Le Site de la WebSérie "Premier Emploi". Blog consulté le 13 mai 2013. http://premieremploi.net/.

Learning World. "Le couple diplôme-emploi en crise." Euronews. Dernière mise à jour: 18 janvier 2013. http://fr.euronews.com/2013/01/18/le-couple-diplome-emploi-en-crise/.

July, Benoît. "Que vaut mon diplôme dans un monde en crise ? | Références." References. 22 février 2013. http://www.references.be/carriere/que-vaut-mon-diplome-dans-un-monde-en-crise.

 

Source image: iQoncept, shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné