Articles

La reconnaissance des acquis, voie efficace pour obtenir un diplôme

Les étudiants qui ont bénéficié d’une VAE prennent plus de cours et réussissent plus.

Par Denys Lamontagne , le 13 mai 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 12 juin 2013

Une large étude du Council for Adult & Experiential Learning (CAEL) démontre que les étudiants qui ont bénéficié de services de reconnaissance des acquis et des compétences (Prior Learning Assessment - PLA) obtiennent un taux de diplomation plus élevé, ont une meilleure persévérance scolaire et terminent leurs études plus rapidement.

L’étude a été réalisée auprès de 62 475 étudiants ayant profité d’une reconnaissances des acquis, provenant de 48 établissements d’enseignement post secondaire des États-Unis et du Canada et ce sur une période de sept ans (2001 à 2008). Leurs données ont été comparées aux étudiants qui n’ont pas bénéficié de ce dispositif.

Les résultats

En 7 ans, 56% des étudiants PLA avaient obtenu un diplôme contre seulement 21 % des étudiants non-PLA. Ce taux de diplomation demeure plus élevé quelle que soit la taille de l’établissement, les résultats scolaires des étudiants, l’âge, le genre ou l’origine ethnique ou d’avoir obtenu ou pas de l’aide financière.

De plus, même si on exclut les crédits obtenus par équivalence, les étudiants PLA ont tout de même complété un plus grand nombre de crédits de formation en établissement que les étudiants non-PLA : moyenne de 53,7 crédits pour les premiers contre 43,8 pour les seconds.

Les raisons

On ne peut pas identifier clairement les raisons de cet écart. Outre le fait que, en pratique, les étudiants qui ont une reconnaissance d’acquis ont un parcours évidemment plus rapide, on ignore l’importance de ce fait sur leur motivation, leur intérêt ou si même le fait de décider de faire reconnaître ses acquis n’est pas un critère de sélection dès le départ des individus les plus motivés, impliqués et accompagnés.

Quoiqu’il en soit et au vu des résultats en termes de persévérance et de volume de cours suivi, la reconnaissance des acquis, aussi bien pour des cours à distance qu’en classe (les universités d’Athabaska et de Phoenix sont deux institutions à distance ayant participé à cette étude), est une option que toutes les institutions gagnent à offrir à leurs candidats.


RÉFÉRENCES :

CAEL. "Fueling the Race to Postsecondary Success." The Council for Adult and Experiential Learning. Mars 2010. http://www.oce.uqam.ca/images/images/PDF/mars2013/pla_fueling-the-race.pdf.

Rock, Geneviève. "Une étude américaine démontre les bénéfices de la reconnaissance des acquis et des compétences." UQAM | L'OBSERVATOIRE COMPETENCES-EMPLOIS. Mars 2013. http://www.oce.uqam.ca/les-bulletins/88-cael.html?catid=17%3Amars-2013-volume-4-numero-1.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné