Articles

Bar Camp : une expérience sociale à ajouter aux événements, colloques et cours en classe

Par Denys Lamontagne , le 16 juin 2009 | Dernière mise à jour de l'article le 30 mai 2011

Quand on voit les noms des individus et des entreprises inscrits au premier BarCamp de Québec, le goût d’y être se déclare assez rapidement. Thot y est allé....

Qu’est-ce qu’un Barcamp ?

Il s’agit d’une rencontre où les gens qui le désirent vont se présenter devant une audience et proposent à tour de rôle leur sujet de discussion.  3-4 minutes de présentation, 10 minutes de questions et réponses.

Tous les sujets sont possibles dans la mesure où ils respectent le thème et ont été annoncés à l’avance (voir le wiki), ce qui permet aux organisateurs de regrouper les thèmes en séquences plus significatives.

L’intérêt de l’expérience se situe à plusieurs niveaux. 

  • D’abord ce sont les participants qui déterminent les sujets, ce qui permet de bien mesurer les domaines de préoccupations d’un groupe.

  • Ensuite, au niveau des interventions, vous profitez d’un auditoire hyper-compétent dans une foule de domaines.  Ainsi les affirmations de l’un seront corroborées ou infirmées, enrichies de diverses façons et vous laissent une impression de connaissances et plus de certitudes.

  • Les séquences s’enrichissent des interventions successives et des liens «improbables» peuvent survenir; par exemple, des aspects de design, de marketing et de sécurité peuvent avoir des liens mais ne sont pas souvent discutés en relation avec un groupe de spécialistes diversifié. Ce phénomène se produit à répétition.

  • Également, vous voyez des dizaines de personnalités se présenter, parler de leurs préoccupations et de leurs questionnements.  Vous voyez leur style en action, ce qui vous inspirera ou pas...

  • Ajoutez-y, dans le cas présent, un groupe particulièrement geek, très largement équipés d’ordinateurs wi-fi, accompagné d’un réseau wi-fi large bande, d’une retransmission en direct des commentaires émis sur Twitter par les participants ET par des gens de l’extérieur. Complétez par un animateur gardien du temps et vous obtenez un événement stimulant et très social.

Si le web nous permet de «connaître» des centaines de personnes que nous n’aurions jamais rencontrées autrement, le BarCamp permet de les voir en action et d’entrer en relation avec plusieurs d'entre eux, d’une manière très «web» pourrions-nous dire.

Ce type d’activité fera de plus en plus partie de colloques et conférences, mais son principe a pris origine dans les grands amphithéatres des universités.

Il peut maintenant y retourner à d'autres échelles et servir d’activité d’animation dans une classe concentrée autour d’un thème. Le principe en est le même : un groupe d'individus convenablement organisé et motivé possède un ensemble de compétences plus large que n'importe quel individu isolé. Le barcamp permet de l'exploiter.

Si on regarde la diversité des outils en ligne utilisés (le site de WebCamp, un wiki, Facebook et Twitter), il semble que l’on ait pas besoin de s’encombrer avec une technologie plutôt qu’une autre pour autant qu’elle s'accommode de nos objectifs. Toutes ces technologies sont accessibles en ligne sous différentes formes, calendrier, wiki, blogues, sites sociaux et la plupart gratuitement. 

     Le site du barcamp de Québec

     Le barcamp - Wiki

     Le wiki du barcamp de Québec

     Groupe Facebook du barcamp

     Sur Twitter (pour twitter spécifiquement sur cet événement ajouter les «hashtags» #webcamp et #qc).
______________________________________________

Article sur Twitter dans les classes :  Twitter As a Learning Tool. Really.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné