Articles

Créativité urbaine : Les villes se déguisent et se numérisent

Du « land art » aux « Livings lab »

Par Lucie Lavoie , le 30 novembre -1 | Dernière mise à jour de l'article le 04 juin 2013

Les gestionnaires, les économistes, les politiciens, les infirmières, les parents, les enfants, les enseignants, peu importe notre statut, nous jouons notre rôle avec notre propre créativité. La créativité ne serait plus le seul apanage des artistes. On doit reconnaître que ceux-ci s'y consacrent, laissent agir leurs talents. Et toute cette créativité, la voilà qui s'empare de nos territoires urbains. Pour notre plus grande joie.

Créativité urbaine

 
La curator Camille Lhernould a utilisé Scoop it pour mettre en contact les Internautes, avec le vaste univers de la créativité urbaine. Transformés en touristes virtuels, il nous est désormais possible de voyager à travers les créations collectives dans diverses villes du monde. Surtout les françaises. Les aérodromophobes y trouveront une autre voie d'évitement de l'avion. Ils peuvent contempler les magnifiques oeuvres artistiques qui élisent domicile dans les villes du monde, tout en restant sur le plancher des vaches. Et surtout, apprendre de ces réalisations architecturales et artistiques urbaines à devenir plus créatifs eux-mêmes. La création, c'est contagieux.

Bon, c'est sûr qu'il faut aimer surfer avec Scoop it en acceptant l'aspect catalogue de l'information sur un sujet donné. En se questionnant aussi sur la cohérence et la logique de l'organisation de ce contenu. Mais il faut reconnaître que ces regroupements de références offrent l'opportunité de se gaver sur un sujet donné. Camille Lhernould a fait un intéressant travail sur ce sujet de la créativité collective urbaine. À titre d'exemple, on y apprend qu'à la Biennal de Venise, le Vatican se met à l'art contemporain. Ou plus exactement, il se remet à la commande d'art. Un triptype du livre biblique de la genèse sous le thème la « création: au-début et puis... » prendra la forme d'une vidéo interactive et sera l'oeuvre de photographes et vidéastes basés à Milan. 

Bien plus qu'une mosaïque de nouvelles artistiques municipales, suivre l'actualité des réalisations urbaines offre aussi des occasions de participer et de développer un réseau de partage. À cet égard, l'Office de tourisme de Rouen Vallée de Seine lance un compte Instagram à l'occasion du Festival Normandie impressionniste et l'Armada 2013 où, mobinautes et internautes peuvent non seulement découvrir la beauté de la région, mais créer une communauté de photographes amateurs.

Ces pages écrans aux multiples médaillons informent, surprennent et inspirent. Ce parcours quitte la France occasionnellement, fait quelques pas dans quelques villes américaine, allemande, anglaise et québécoise. Et il faut passer par Nantes, et visionner le vidéo Estuaire.

Pratiquer le land art en milieu urbain, quelle occasion de vitaliser le béton et le bitume.  Les végétaux se prêtent au jeu du déguisement: de formes géométriques, ils se transforment en serpent, en ourson, flottent sur la rive gauche à Paris ou parasitent des structures d'acier pour les mosaïcultures internationales de Montréal.

La ville et les arts numériques

 
Les arts numériques ne sont pas en reste. Ils ont désormais leur festival. Une Biennnale innovante et créatrice : créations des Fabriques numériques installées dans toute la ville de Bron s'est tenue en février dernier.

Et pour qui veut mieux comprendre la ville comme nouveau territoire du numérique, Nicolas Nova, publie dans Le Monde.fr un article sur les Fab labs, les Hackers spaces et les Living labs. Il propose une réflexion sur leurs enjeux sociétaux, «les perceptions d'intrusion dans la vie privée, et la manière dont les concepteurs de ces services numériques se font des usagers et de leurs besoins.»

La ville est souvent méprisée pour sa mauvaise gestion, ses taux élevés de pollution atmosphérique et sonore, sa laideur. Pourtant 50% des humains y vivent. Les quartiers écologiques se développent. Les arts et le numérique la transforment. La ville, ce fruit de l'imagination humaine, cette oeuvre permanente se végétalise, se numérise. 

 

Sources:

Lhernould, Camille, Créativité urbaine, Créativité collective en société urbaine.  Consulté le 3 juin 2013. http://www.scoop.it/t/creativite-urbaine?page=1

Lafitte, Pricilia, France 24, À la biennale de Venise, le Vatican se réconcilie avec l'art contemporain. Consulté le 3 juin 2013. http://www.france24.com/fr/20130531-art-contemporain-vatican-renoue-commande-artistique-expose-biennale-venise-koudelka-carroll-azzurro

Rescoopted by Lhernould, Camille. Consulté le 3 juin 2013. http://vimeo.com/58191391

Pouyet, Marc, Artistes de nature en ville, Pratiquer le land art en milieu urbain. Consulté le 3 juin 2013. http://www.plumedecarotte.com/ouvrage_fiche.php?id=116

Consulté le 3 juin 2013. http://www.mosaiculturesinternationales.ca/reservez-vos-billets/.

Nova, Nicolas, La ville, nouveau territorie du numérique? Le Monde FR. Consulté le 3 juin 2013. http://lesclesdedemain.lemonde.fr/villes/la-ville-nouveau-territoire-du-numerique-_a-13-855.html

                                                       Illustration:  http://projets-architecte-urbanisme.fr

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné