Articles

Le jeu vidéo pour comprendre et traiter la maladie d'Alzheimer

Le jeu vidéo aurait des vertus pour freiner un peu le dépérissement causé par la maladie d'Alzheimer

Par Alexandre Roberge , le 16 juin 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 11 septembre 2013

La maladie d'Alzheimer est une maladie qui effraie. Elle se manifeste en effet par deux symptômes que personne ne voudrait avoir un jour à supporter : l'oubli total de ses souvenirs, et la désorientation créant une dépendance absolue au quotidien. Et malheureusement, les projections ne sont pas rassurantes. L'évolution est telle qu'on prévoit que plus de 65 millions de personnes dans le monde en seront atteintes en 2030, 115 millions en 2050.

Bien entendu, la recherrche est mobilisée pour identifier les molécules susceptibles d'atténuer kes effets de cette terrible maladie et pour ralentir la chute inévitable. A côté des solutions chimiques, la recherche comportementale et les neurosciences sont elles aussi très actives. Et voilà qu'une piste semble se dessiner du côté du jeu vidéo.

Le jeu pour aider les malades...

 

Une recherche du professeur de Fredric Wolinsky de l'Université d'Iowa publiée en mai 2013 montre que le jeu vidéo ralentirait le vieillissement cognitif. Selon les résultats observés sur plus de 600 personnes âgées de 50 et 65 ans, le jeu a permis une récupération de 3 années d'activité mentale ! En effet, la pratique du jeu stimulerait diverses fonctions cérébrales : attention, perception, résolution de problèmes et mémoire... Définitivement, l'idée du jeu vidéo abrutissant doit être mise aux oubliettes !

Dans ce contexte, certains croient littéralement que le jeu vidéo pourrait améliorer la qualité de vie des malades atteints d'Alzheimer. Le projet [email protected] veut justement aider et traiter ces personnes avec le jeu vidéo. Dans un article d'octobre 2012, le regroupement décrit comment le jeu peut stimuler cognitivement et physiquement. Effectivement, l'activité physique a un effet important sur le corps et le cerveau, l'alimentant davantage en oxygène et activant aussi les neurones. Les responsables du projet considèrent donc qu'il faut concevoir des jeux électroniques usant de détection de mouvement pour encourager les joueurs à bouger.

Récemment, d'ailleurs, ils ont développé un jeu de bataille navale destiné aux patients d'Alzheimer léger. Dans un style graphique proche de la BD, le jeu propose à l'utilisateur de contrôler un sous-marin, gérer ses ressources et affronter d'autres joueurs pour devenir le plus riche contrebandier. Le tout en usant de contrôles physiques :

... et comprendre la maladie

 

Le jeu pourrait traiter – sans guérir – des gens atteints d'Alzheimer, mais il permettrait également de comprendre comment fonctionne la maladie. Ainsi, un jeu sérieux destiné au personnel de santé s'occupant des personnes ayant l'Alzheimer at-il été conçu dansz le cadre du projet [email protected] Le but est de les préparer aux différents comportements excentriques auxquels ils devront faire face, en particulier chez les malades en phase avancée de la maladie.

De son côté, le développeur Fayju, en partenariat avec l'université d'Essex, travaille sur un projet appelé Cascade. Basé sur l'hypothèse prédominante de la cause de la maladie, le jeu propose aux joueurs d'empêcher la cascade amyloïde avec un vaisseau qui voyage au travers des neurones et des synapses. On peut d'ailleurs constater que la carte du jeu à venir sera immense. Qui sait ? Par leurs séances de jeu, les joueurs pourraient éventuellement aider les scientifiques à comprendre comment prévenir ou guérir l'Alzheimer.

La maladie d'Alzheimer est terrible. Si le remède miracle n'existe pas encore, les malades et leurs proches utiliseront tous les moyens à leur disposition pour en diminuer les effets et qu'ils restent lucides le plus longtemps possible. Il semble qu'en plus des traitements médicaux traditionnels, la console de jeu devienne dans un avenir proche un outil nécessaire pour les médecins traitant l'Alzheimer.

Références :

[email protected] Consulté le 14 juin 2013. http://www.azagame.fr/.

Bertholier, Lucie. "Cascade, le serious game pour comprendre la maladie d’Alzheimer au niveau cellulaire." Serious Games santé | e-santé | santé numérique. Dernière mise à jour : 15 mai 2013. http://www.sante-digitale.fr/cascade-le-serious-game-pour-comprendre-la-maladie-dalzheimer-au-niveau-cellulaire/.

Bushell, Gaz. "FAYJU Cascade - Building the Brain." FAYJU. Dernière mise à jour : 11 février 2013. http://www.fayju.com/blog/2013/02/cascade-building-the-brain/.

FAYJU. "Cascade." FAYJU. Consulté le 14 juin 2013. http://www.fayju.com/blog/projects/cascade/.

Foulon, Pierre. "Les jeux vidéo ralentissent le vieillissement humain !" Serious Games santé | e-santé | santé numérique. Dernière mise à jour : 20 mai 2013. http://www.sante-digitale.fr/les-jeux-videos-ralentissent-le-vieillissement-humain/.

Foulon, Pierre. "Serious Game et maladie d’Alzheimer !" Serious Games santé | e-santé | santé numérique. Dernière mise à jour : 24 avril 2013. http://www.sante-digitale.fr/serious-game-et-maladie-dalzheimer/.

LECMA. "La maladie d'Alzheimer en France et dans le monde." LECMA - Ligue Européenne Contre La Maladie d'Alzheimer. Consulté le 14 juin 2013. http://www.maladiealzheimer.fr/maladie_alzheimer.php?article=3.

UNICE. "Quel serious game concevoir pour la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ?" AzaGAME. Dernière mise à jour : 26 octobre 2012. http://www.azagame.fr/quel-serious-game-concevoir-pour-la-personne-atteinte-de-la-maladie-dalzheimer-selon-lunice/.

Wolinsky, Fredric D., Mark W. Vander Weg, M. Bryant Howren, Michael P. Jones, and Megan M. Dotson. "A Randomized Controlled Trial of Cognitive Training Using a Visual Speed of Processing Intervention in Middle Aged and Older Adults." PLOS ONE . Dernière mise à jour : 1er mai 2013. http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0061624.

Illustration : capture d'écran du jeu de bataille navale présenté sur le site d'[email protected]

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné