Articles

Le secret du succès de Minecraft

Pourquoi le jeu Minecraft attire t-il autant de joueurs? Grâce à son espace de liberté où tout est permis.

Par Alexandre Roberge , le 23 juin 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 18 septembre 2013

La première fois qu'une personne se trouve devant le jeu Minecraft, la réaction est celle-ci : « Mais qu'est-ce que cette bouillie de gros cubes pixellisés qui représentent supposément des moutons, des vaches, une hache ou des arbres? » À l'ère où les consoles de jeu et les ordinateurs se targuent de s'approcher de plus en plus de l'aspect visuel des films avec leurs graphismes hyper-réalistes, Minecraft semble avoir 15 ans de retard. Pourtant, 22 millions de gens ont acheté ce jeu, que ce soit sur ordinateur ou sur console. En fait, sur XBox Live, la plateforme en ligne de Microsoft, plus de joueurs se connectent pour des séances de Minecraft que des parties de Call of Duty, la franchise de jeu de tir la plus lucrative de tous les temps!

Mais qu'a Minecraft que ne possèdent pas les jeux vidéo plus récents? Le M.I.T. s'est récemment intéressé au phénomène et a donné des explications sur ce succès retentissant du jeu vidéo indépendant qui a ouvert la voie à d'autres créateurs de jeu, dans les dernières années.

Minecraft, un vrai jeu?

La question semble provocatrice, mais elle est légitime. Aujourd'hui, deux types de produits dominent le marché du jeu vidéo. Les jeux d'arcade : ceux pour lesquels les joueurs ouvrent la console et jouent quelques parties avant de passer à autre chose. Puis, il y a les jeux qui sont construits sur les mêmes ressorts que les films. Car le jeu vidéo et le cinéma flirtent de plus en plus ouvertement. Hollywood voit dans les jeux un vivier d'inspiration et les développeurs de jeux s'inspirent des grandes réalisations cinématographiques pour plonger le joueur dans une aventure l'impliquant émotivement. Mais Minecraft est arrivé avec un autre modèle de jeu qui semblait presque disparu : un monde ouvert, complètement façonné par le joueur. Pas de narration à suivre ni de score à battre, seulement un immense bac à sable où presque tout est permis.

Évidemment, n'allez pas croire que les deux premiers types de jeu sont mauvais. Les jeux de type arcade attirent encore des millions de joueurs. Quant aux jeux cinématographiques, de nombreux chefs-d'oeuvre montrent les possibilités narratives de plus en plus grande des jeux électroniques. Dernièrement, le scénario de The Last of Us a été acclamé et estimé supérieur à bien des scénarios de films sortis à la même époque. Mais Minecraft va puiser plus loin dans le cœur des joueurs : il réveille la part d'enfant en eux, un enfant qui aime fabriquer des villes, des animaux et des paysages, puis les mettre en scène dans des histoires interminables.

Des Legos et de l'art

Quand on s'entretient avec des joueurs de Minecraft, comme je l'ai fait, un mot revient constamment dans leur bouche : liberté. Minecraft est pour celui qui le pratique l'équivalent vidéoludique des Legos de son enfance. Il est possible de tout faire et, particulièrement dans le mode construction (il n'y a pas de monstres dans ce mode), les joueurs ont le temps et la place pour bâtir ce qu'ils veulent. Dans le mode en ligne, les joueurs peuvent autant construire ensemble une mégapole que s'amuser à détruire les créations de leurs pairs. De plus, chaque partie est unique. Même le créateur de Minecraft, Markus Persson, a été surpris de voir la diversité des mondes créés d'une partie à l'autre, obligeant les joueurs à s'adapter au nouvel environnement.

Conséquemment, le jeu est addictif et de nombreux joueurs réaffirment le pouvoir d'attraction d'un jeu qui, bien qu'il soit gourmand en ressource informatique étant donné la taille des cartes, leur permet de tout faire. Reproduire des chefs-d'oeuvre artistiques ou des merveilles du monde, ériger des cathédrales, développer des systèmes de transport et même composer des mélodies (il y a des blocs musicaux dans le jeu); tout est possible! Un des joueurs questionnés m'a dit : « Je ne dirais pas que c'est un jeu, c'est une plateforme artistique. » Et quand on voit certaines constructions bâties par des joueurs, nous serions portés à le croire.

Nous en avions déjà parlé ici et cet article du Time le confirme : Minecraft, c'est aussi une incroyav-ble palette de possibilités éducatives. Un espace libre, généré aléatoirement, où tout peut se construire et qui peut se jouer à plusieurs. Minecraft, nouvelle classe virtuelle? Pourquoi pas? En septembre 2012, ils étaient près de 250 000 élèves dans le monde à participer au programme MinecraftEDU.

Mais Minecraft, c'est d'abord et avant tout un jeu qui stimule en permanence l'imagination de ses adeptes. Un univers chronophage qui n'est pas près de s'éteindre, sa communauté étant aussi nombreuse que celle d'un jeu comme World of Warcraft.

Références :

Goufalite. "L'addiction a un nom : Minecraft." Goufablog. Dernière mise à jour : 19 mars 2011. http://blog.goufastyle.org/article/2011/03/19/l-addiction-a-un-nom-minecraft.

Parkin, Simon. "Review: Minecraft and the Secret to a Video-Game Phenomenon." MIT Technology Review. Dernière mise à jour : 14 juin 2013. http://www.technologyreview.com/review/516051/the-secret-to-a-video-game-phenomenon/.

Plafke, James. "21 Amazing Minecraft Creations." Geekosystem - Your Geek Guide To Tech & Internet Culture. Dernière mise à jour : 21 septembre 2010. http://www.geekosystem.com/21-amazing-minecraft-creations/.

Roberge, Alexandre. "Minecraft : du bricolage ludique aux usages pédagogiques." Thot Cursus. Dernière mise à jour : 31 mai 2012. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/18259/minecraft-bricolage-ludique-aux-usages-pedagogiques/.

Toussaint, Thomas. "Minecraft, dix millions de petits cubes." {analyze thiz}. Dernière mise à jour : 5 avril 2013. http://analyzethiz.fr/information-technology/jeux-video/minecraft-dix-millions-de-petits-cubes/.

Waxman, Olivia B. "MinecraftEdu Teaches Students Through Virtual World-Building." TIME.com. Dernière mise à jour : 21 septembre 2012. http://techland.time.com/2012/09/21/minecraftedu-teaches-students-through-virtual-world-building/.

Illustration : post-apocalyptic research institute via photopin cc

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné