Articles

Des vacances de rêve

La compétence des vacances réussies

Par Denys Lamontagne , le 24 juin 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 25 juin 2013

L'esprit des vacances

Ceux qui alternent petit boulot, périodes de chômage, emploi alimentaire, ou travail saisonnier, ont rarement l’esprit «aux vacances». Le plus souvent, la recherche d’une amélioration substantielle sert de toile de fond à leurs vacances.

Les entrepreneurs aux prises avec leur marge de crédit plafonnée ou des affaires qui périclitent n’ont pas habituellement non plus l’esprit aux vacances et à la détente. Les préoccupations les attendent à chaque occasion.

Et les travailleurs à qui on demande plus avec moins, à qui on annonce «restructuration» ou «nouveaux défis» essentiels à la survie de l’organisme, prendront leurs vacances avec un brin de détachement s’ils veulent en profiter.

Cool les vacances

«Ne pas s’en faire», «faire confiance en l’avenir», «garder les yeux ouverts» exercent assurément la force de caractère, mais ne constituent pas à priori une disposition d’esprit compatible avec l'insouciance et la légèreté des vacances.  Peut-on parler de «décompresser» avec cette impression de calamité annoncée au retour ?

Décompresser demande de transformer d’une façon ou d’une autre ces préoccupations en une assurance et une satisfaction de faire et de vivre la bonne chose durant ses vacances.  Cette impression on l’obtient en l’appuyant sur des valeurs que l’on reconnait personnellement.

Pour certains ce sera l’acquisition de compétences pratiques qui pourront leur servir, pour d’autres ce sera la découverte de projets qu’ils se savent capables de réaliser, de sujets qu’ils se sentent capables de traiter, de filmer, de produits prometteurs qu’ils se savent capables de vendre, etc.  

Les plus sociaux étendront leurs contacts et prendront soin de leurs amis, les plus studieux se lanceront dans l’étude, les créatifs dans la conception, les compétitifs dans l’entraînement, les contemplatifs dans le détachement...

Dans tous les cas, l’activité accomplie renforce l’assurance et le contrôle, amène de nouvelles perpectives et ouvre de nouveaux horizons vers ce qui semble être plus de bonheur, selon nos valeurs. Et curieusement, c’est d’avancer sur ce chemin qui rend heureux.

Cette compétence ?

Alors la compétence nécessaire à des vacances réussies n’est-elle pas celle qui nous approche du bonheur ? Sur la voie de l’aventure, de notre aventure, pour un moment hors de la routine et des contraintes, quelque chose que l’on s’accorde et que l’on se permet, non pas parce qu’on le mérite, mais bien parce que l’on s’aime et que l’on se fait confiance, sans égard au jugement des autres.

Quelques suggestions

Alors, si vous avez envie de cultiver vos passions ou d’en découvrir de nouvelles,, voici quelques suggestions dans le monde de l’apprentissage :

- Des universités d’été

Le choix s’étoffe d’année en année, dans à peu près tous les domaines, de la santé à l’informatique, des langues à la défense, des transports à l’horticulture ou à la politique, les universités d’été offrent souvent l’occasion de se frotter à un mélange de spécialistes, de passionnés et de dilettantes. Dans tous les cas, on se fait des contacts et souvent des amis.

- Des Moocs

Pour les vacances, le Mooc sur Wordpress (1er au 31 juillet, en français) permet d’acquérir une compétence générique qui peut vous servir aussi bien personnellement que pour une organisation pour laquelle vous collaborez.

Si vous êtes ouvert à apprendre dans une autre langue, surtout l’anglais, vous trouverez assurément des dizaines de Moocs intéressants;

En espagnol. il y a ce mooc ouvert en continu sur l’entrepreneuriat : Aprende a Emprender (apprendre à entreprendre); là aussi une compétence générique qui peut ouvrir des «nuevos horizontes».

- Explorer

Le tourisme culturel propose des langues, bien sur, mais aussi des séjours gastronomiques, d’artisanat, de musique, d’archéologie, de sport...

Le plaisir de savourer la cuisine italienne en Italie ou d’apprendre le tango argentin en Argentine, le canoë au Canada ou la pétanque en France, dans un contexte riche peut décupler l’intérêt du voyage.

Des sites comme Aliore ou SN proposent divers forfaits et formules, on en trouve des dizaines dans Internet, mais pourquoi se casser la tête, il suffit de demander à un agent de voyage quelques suggestions et vous serez probablement surpris et enchanté du nombre et de la variété des propositions.  Apprendre le kite-surf en Méditerranée ou faire une tournée des musées de Lombardie ?  De quoi cultiver et enrichir vos intérêts.

- Sans argent ?

Les moocs ne coûtent rien, mais si on veut quand même se promener, une bicyclette et une liste d’amis Facebook suffit souvent à lancer une aventure culturelle. Qui veut m’enseigner l’art de nouer un hamac ? E-180 vous propose de trouver un passionné pour vous l’apprendre.

Les échanges culturels peuvent aussi se produire en accueillant des visiteurs.  Un site comme Airbnb permet d'accueillir des étrangers et de jouer au guide si ça vous plait, et de vous faire quelques revenus en plus.

Si vous êtes prêt à travailler un peu, il existe des réseaux de fermes bio dont plusieurs vous hébergeront et vous nourriront en échange d’un peu de travail. Le Wwoof (World-Wide Opportunities on Organic) est présent dans de nombreux pays, même en Afrique.

Autrement, les emplois saisonniers en agriculture ou foresterie abondent. Pas tout à fait des vacances, mais au moins vous êtes dehors et vous pouvez souvent moduler votre revenu en fonction de vos efforts. Et finalement, vous apprendrez bien des choses, y compris comment éloigner les insectes ou se laver sans savon.

Un exemple parmi d’autres : TravelWorks.
Dans le Répertoire Thot Cursus des sites francophones d'offres d'emploi, vous trouverez plusieurs services d'emploi qui offrent ce critère de filtrage.

Bel été !

Photo : Young woman doing half moon pose - ShutterStock

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné