Articles

Publié le 30 juillet 2013 Mis à jour le 03 octobre 2013

Spams, hoax et rumeurs en ligne, les nouvelles légendes urbaines

Des histoires abracadabrantes, mais aussi des histoires très crédibles et néanmoins fausses, circulent sur la toile et dans nos boîtes mails. Ce sont les nouvelles légendes urbaines.

Pour les besoins de documentation propres à la rédaction de cet article, je suis allée jeter un coup d'oeil dans l'espace où sont stockés les spams dans ma boîte de réception de courriels, et j'ai découvert que :

  • J'ai gagné plus de 70 000 dollars à la loterie Bill Gates;
  • La veuve du général Osando, du Nigeria, cherche à rapatrier d'urgence plus de 500 000 dollars et aimerait déposer cette somme sur mon compte bancaire;
  • J'ai gagné deux billets d'avion de la compagnie XX, qui m'affirme placidement que "Voyager gratuitement, c'est moins cher";
  • Un couple de médecins américains voudrait passer deux semaines en vacances chez moi et me presse de lui dire combien ça va coûter, avant de m'envoyer un chèque;
  • Une entreprise spécialisée m'a sélectionnée pour être sa représentante en Europe et me promet 200000 dollars pour me remercier.


J'ai vraiment une existence palpitante.

Vous aurez reconnu quelques-uns des spams les plus courants qui arrivent quotidiennement dans nos boîtes de réception de courriels. Ces messages, qui tentent de nous arracher quelques données confidentielles en misant sur l'appât du gain, ne sont qu'une des catégories de spams repérées par nos fournisseurs d'accès, prestataires de services et les sites spécialisés tels Hoaxbuster et Hoaxkiller. 

Spams, hoax et canulars

 

Certains messages ressemblent à s'y méprendre à des histoires vraies. C'est le cas de signalements de disparitions d'enfants, de fauves en liberté, de dangereux satyres qui guettent les jeunes filles à la nuit tombée dans votre ville... Ces messages ont une portée virale considérable, non seulement via les courriels que nous transférons pas centaines, mais aussi et surtout via les réseaux sociaux. On lit régulièrement sur Facebook des histoires épouvantables, racontées par "quelqu'un qui connaît une victime directe" ou "qui connaît quelqu'un qui habite sur place". Florilège :

  • Une panthère noire en liberté rôde sur la Cöte d'Azur (cela fait maintenant environ 6 mois qu'elle rôde, mais surtout sur la toile) ;
  • Les distributeurs automatiques de billets situés à l'extérieur des banques sont piratés, ils vont vous confisquer votre carte et aspirer tout votre argent ;
  • Il ne faut pas toucher à mains nues les es boîtes de conserve et les canettes, car on peut attrapper la leptospirose, maladie mortelle;
  • Et sur Facebook, justement, "il paraît" que tous les commentaires postés en privés à une période donnée sont devenus publics ! Vites, dépêchez-vous de transférer ce message à tous vos contacts !  

Et qu'y a t-il de plus réaliste qu'une image ? Les rumeurs, intox, hoax et infos bidonnées pullulent sur YouTube. Celle du bus devenu fou sur la plus grande place de Lyon avait été vue par des centaines de milliers d'internautes avant que ses auteurs infographistes ne soient interrogés par une chaîne de télévision locale :

 

 

Et nous ne parlons même pas des vidéos montrant des ovnis (ufo), tous filmés "par hasard" par des touristes. En voici une qui ne fait pas dans la dentelle :

 

 

Les légendes urbaines, une réalité ancestrale sous de nouveaux atours

 

La rapidité de la diffusion des informations sur Internet, associée aux possibilités de manipulation de l'image numérique avec des applications de plus en plus performantes, ont amplifié un phénomène beaucoup plus ancien, aussi ancien que l'humanité probablement, celui des "légendes ubaines". Le site de la sûreté du Québec donne la définition de la légende urbaine :

Une légende urbaine est une histoire étrange et spectaculaire, apparemment véridique, souvent inspirée d'un lointain fait divers. Cette histoire, qui fait le tour du monde grâce au bouche à oreille, au courriel ou à Internet, est racontée de bonne foi par des gens sincères, déformée ou amplifiée par chaque narrateur, mais qui, la plupart du temps, se révèle totalement fausse. (Source : Office québécois de la langue française)

Sous cette définition, on trouvera la liste et la description des légendes urbaines les plus en vogue actuellement au Québec. Cela va de l'objet espion capable de transmettre des informations sur vos déplacements ou votre compte bancaire à la présence d'enfants abandonnés au bord des routes, en passant par les aiguilles de seringues infectées par le VIH cachées sur les sièges des cinémas ou encore la disparition d'une jeune fille de 13 ou 14 ans, qui connaît de nombreux avatars dans nos boîtes de courriels... 

Le phénomène des légendes urbaines est absolument universel. Un article de Wikipedia en recense un nombre impressionnant, qui témoignent autant des grandes peurs de l'humanité (enlèvement de femmes et d'enfants, vol d'organes...) que d'idées reçues sur des phénomènes complexes ou des fantasmes autour de personnages ou de marques célèbres. 

Comprendre et stopper la diffusion

 

Sur son blog "La Psyché du web social", Ronan Boussicaud détaille le processus de fabrication d'une rumeur, notamment sur les médias sociaux. Il en fournit également les caractéristiques majeures, permettant de reconnaîtlre les messages demandant, au minimum, à être vérifiés avant d'être transféré à tous ses amis numériques... 

La page "Hoax, rumeurs et canulars" sur Facebook permet de repérer précisément ceux qui circulent sur le célèbre réseau social, support de choix pour ce genre de messages, compte-tenu du nombre de ses utilisateurs. Et sur le site Softonic, on lira avec intérêt l'article qui démonte minutieusement la fameuse rumeur affirmant qu'il est possible d'accéder à toutes les informations personnelles de parfaits inconnus, à partir du moment où ils ont cliqué sur le fameux bouton "j'aime"... 

Enfin, les sites Hoaxbuster et Hoaxkiller demeurent des références en matière de désamorçage de rumeurs en ligne, même si leur mise à jour laisse à désirer. 

Le phénomène des légendes urbaines ne risque pas de disparaître de sitôt. À nous d'être vigilants pour ne pas le laisser s'étendre ... et d'en rire plutôt que de se laisser impressionner. 

RÉFÉRENCES : 

Accueil - Sûreté du Québec. "Légendes urbaines." http://www.sq.gouv.qc.ca/cybercriminalite/legendes-urbaines/legendes-urbaines.jsp.

Wikipédia, l'encyclopédie libre. "Liste de légendes contemporaines." http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_l%C3%A9gendes_contemporaines.

Boussicaud, Ronan. "Comment naissent et évoluent les rumeurs sur les médias sociaux ?" La psyché du web social. 3 octobre 2012. http://www.psycheduweb.fr/comment-naissent-et-evoluent-les-rumeurs-sur-les-medias-sociaux/.

Facebook. "Hoax, rumeurs et canulars." https://fr-fr.facebook.com/pages/Hoax-rumeurs-et-canulars/159492754120477.

Coquis, Christophe. "Rumeur Facebook: mes commentaires sont-ils publics ?" Softonic. 22 septembre 2012. http://actualites.softonic.fr/rumeur-facebook-mes-commentaires-sont-ils-publics.

Hoaxbuster : http://www.hoaxbuster.com/ 

Hoaxkiller : http://www.hoaxkiller.fr/index.htm 


Mots-clés: Espace Documentation Contes information Légendes Rumeur Spam Rédaction boîte Article Besoins Courriels Réception Coup d'oeil Spams

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

  • Les cours
  • Les ressources d’apprentissage
  • Le dossier de la semaine
  • Les événements
  • Les technologies

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner à l'infolettre

Effectuez une demande d'extrait d'acte de naissance en ligne !

Ajouter à mes listes de lecture


Créer une liste de lecture

Recevez nos nouvelles par courriel

Chaque jour, restez informé sur l’apprentissage numérique sous toutes ses formes. Des idées et des ressources intéressantes. Profitez-en, c’est gratuit !