Articles

Première radio : le blogue radio du primaire

Ils ne savent peut-être pas encore très bien écrire, mais ils apprennent vite à s’exprimer

Par Denys Lamontagne , le 28 octobre 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 20 février 2018

Première Radio diffuse par internet des émissions originales, créées par les élèves des écoles primaires de la région de Québec.

Né à l'initiative de la directrice de l’école primaire Anne-Hébert de Québec, Lyse-Diane Laflamme, en collaboration avec les enseignants, l’expérience a démontré son potentiel pédagogique et surtout son intérêt auprès des enfants. À sa troisième phase, elle est maintenant appuyée par la Commission scolaire de la Capitale et s’est ouverte à toutes les écoles primaires de la région; elles sont maintenant 10 à contribuer à la programmation.

_______________

«Objectifs :

  • Développer chez les enfants le souci de la qualité de la langue orale et écrite,notamment la clarté et la structuration de la pensée.
  • Développer chez les enfants les éléments d’une méthode de travail qui allient rigueur, analyse et synthèse.
  • Développer chez les enfants des qualités entrepreneuriales.
  • Développer chez les élèves l’ouverture sur la communication régionale, nationale et mondiale, tout en accroissant leur culture générale.»

_______________

Au départ, il était clair pour tout le monde que la technologie devait s’effacer le plus possible; ni les professeurs, ni les enfants ne sont très familiers avec les technologies audio.  Aussi la simplicité est de mise; un simple iPod ou téléphone peut faire l’affaire quitte à remonter le produit final sur un ordinateur. Si on a mieux, un petit studio dédié par exemple, tant mieux, mais la technologie ne sera pas un frein.

Une trousse d’initiation et des méthodes de travail sont proposées aux écoles qui veulent participer et les productions sont ensuite diffusées sur le site.

Les enfants sont invités à concevoir des courtes émissions autour des arts, de la musique des sciences, du sport, de l’actualité ou de la littérature, ce qui inclut le slam évidemment, et qui peuvent prendre la forme de débats, d’entrevues, d’humour, d’opinions ou de récit vécu.

Pour emballer le tout, les musiques originales (indicatifs sonores et «jingles») ont été crées et enregistrées par les élèves de la Maîtrise des Petits Chanteurs de Québec !  On peut aller loin avec les enfants, pour peu qu’on leur ouvre la porte.

Les productions des élèves de première année (6 ans) n’ont évidemment ni le ton ni la structure des grands de sixième (11 ans), mais au niveau du contenu, on peut être surpris par la poésie et l’originalité de certains. Au delà des objectifs pédagogiques, ils se frottent aux exigences de la production média et voient immédiatement des applications à ce qu’ils apprennent en classe de français, sans compter l’émulation du défi et l'expérience prise d’année en année.

Alors, si on faisait une vraie émission radio ?

Première radio, le blogue radio du primaire à l’école Anne Hébert de la Commission scolaire de la Capitale

 

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné