Articles

Bloguer pour une meilleure santé

La communication au coeur des pratiques de soins

Par Om El Khir Missaoui , le 29 octobre 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 27 novembre 2013

La santé est à la fois une affaire personnelle, familiale et une question d'ordre public. Nous avons besoin d'informations à tout moment que l'on soit malade ou bien portant. La recherche en ligne permet de trouver rapidement une information mais le besoin est souvent autre : trier et comparer les avis des experts,  consulter des témoignages, comprendre le fonctionnement du système de la santé, cerner et délivrer ses propres interrogations, bref communiquer. Le métier sacro-saint de médecin franchit ses murailles pour se mettre à la disposition de tous sur la toile mondiale où, nous dit-on, 80% des personnes au Québec se renseignent en matière de santé .

Un débat ayant pour thème : Ces médecins qui bloguent: Pour qui, comment et pourquoi? organisé par l'UQÀM a réuni deux médecins très présents dans l'espace médiatique et sur Internet, le Dr Marc Zaffran (alias Martin Winckler) et le Dr. Alain Vadeboncoeur qui exposent leur conception de la pratique du blogue. Pierre Blain présente le point de vue des patients.

Il est toujours de mise de recourir à l'expert via le courrier électronique pour recevoir une information ou dissiper une inquiétude juste à temps  et cette relation one to one reste un moment privilégié de la communication entre un médecin et son patient.  Mais outre qu'à un stade donné ce type de communication devient ingérable, il y a deux évolutions possibles qui prolongent, sans interrompre pour autant, ce type de relation.

  • Par réitération, on obtient un corpus d'interrogations qui mérite un traitement public et plus rationalisé sous forme de foire aux questions par exemple et la mise en ligne de tels textes suscite et améliore la fréquentation des sites ou blogs professionnels. 

  • En mode public, grâce à Internet dans les forums et les blogs, on peut mettre en commun et comparer les réponses des médecins. On compare l’information mais aussi la manière dont elle est présentée. Pour l'usager, il n'y a plus de mauvaise question ou question stupide et pour l'expert il n'y a plus de monopolisation du savoir et il en arrive à assumer ses doutes et dialoguer avec les autres.

Les intervenants insistent sur le fait que dans son essence, la médecine c'est la communication : avec les patients, entre confrères  ET communication grand public avec une variante qui monte en flèche, à savoir la communication entre ce qu'on appelle maintenant "usagers", tous ceux qui, à un moment ou un autre, pour une raison ou une autre, ont besoin d'en savoir plus en matière de santé et qui s'expriment maintenant grâce au web participatif. La médecine avec ses enjeux s'affirme nettement comme une affaire publique.

Ces nouvelles tendances se nourrissent de la velléité de promotion de la santé dans une atmosphère parfois teintée de suspicion (affaire de tranfusion de sang contaminé), de la transdisciplinarité des métiers car certaines informations ou conseils ne proviennent plus des seuls médecins. D'ailleurs l'essentiel dans tout ça c'est que le résultat est aussi important que le diagnostic. Un patient mal écouté ou mal informé ne suivra pas les prescriptions. Il faut trouver un langage commun entre médecins et usagers et cela passe forcément par la mise en commun des savoirs, des (in)expériences, du vécu et autres doutes ô combien humains de nos médecins et rien de tel qu'un blog pour s'exprimer, échanger  et interagir avec les usagers.

Ainsi Le club des médecins blogueurs ou encore ce blog poignant Juste après dresseuse d'ours qui raconte les histoires d'une jeune généraliste, brutes et non romancées. Sinon c'est pas rigolo. montrent bien que la jeune génération de médecins visualise mieux les enjeux des médias sociaux dans leur métier pour diffuser l'information, expliquer et se comprendre, partager la pratique. Ce qu'on en dit à propos des médecins est valable pour les professionnels paramédicaux tel que cela transparaît dans ce blog L'orthophonie pour tous, créé à la base par trois orthophonistes et qui s'est mué en portail d'orthophonie, ce qui prouve la concordance de la démarche avec les besoins des usagers.

Références

"UQAM.tv | Débat: «Ces médecins qui bloguent: Pour qui, comment et pourquoi?»." UQAM.tv | Plateforme audio-vidéo de l'Université du Québec à Montréal. n.d. http://tv.uqam.ca/Default.aspx?v=53517&p=0.

Le club des médecins blogueurs | Les articles des médecins blogueurs et de leurs amis. Dernier accès le 29 Octobre 2013. http://www.clubdesmedecinsblogueurs.com/.

Juste après dresseuse d'ours. Dernier accès le 29 Octobre 2013. http://www.jaddo.fr/.

Blogue Orthophonie & Cie | L'orthophonie pour tous. Dernier accès le 29 Octobre 2013. http://www.blogorthophonie.com/.


Crédit photo :  LanKS/shuttestock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné