Articles

Concepteurs FAD, souciez-vous davantage des apprenants...

Il s'agit là de revenir aux fondamentaux du métier d'enseignant, même en ligne.

Par Christine Vaufrey , le 05 novembre 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 04 décembre 2013

Quand nous sommes dans une salle de classe ou un amphithéâtre, il nous est difficile d'oublier que nous enseignons... à des gens, des vrais, qui n'hésiteront pas à dormir, bavarder ou même quitter la salle si nous ne parvenons pas à capter leur attention.

Quand nous concevons une formation en ligne, ou la partie en ligne d'une formation hybride, le bénéficiaire final de notre travail est moins présent. À plus forte raison si, en tant qu'enseignants, nous sommes écartés du processus de production des modules de formation... 

Pourtant, les apprenants distants savent fort bien se manifester lorsque la formation ne leur convient pas. Ils ne viennent pas sur les forums, se connectent le plus brièvement possible à la plateforme, ou même abandonnent la formation, parfois sans même nous en avertir. Mais toutes ces réactions nous parviennent bien longtemps après que nous ayons terminé de préparer notre séquence, et il est alors trop tard pour rectifier le tir. 

D'où l'intérêt évident d'anticiper sur les besoins, attentes et problèmes potentiels des apprenants lors de la conception de la formation en ligne. Moins de problèmes pour les apprenants, c'est moins de demandes d'aide, moins de démotivation, et plus d'apprentissage. 

Ethan Edwards, spécialiste de la conception e-learning dans une compagnie américaine, a donné dans le courant de l'été 2013 une conférence intitulée "Cinq activités de conception  essentielles pour créer un e-learning efficace". Il a obtenu de si bons et si nombreux retours à l'issue de cette conférence qu'il a décidé de les détailler dans un Livre blanc librement téléchargeable, après avoir gentiment donné quelques informations à la compagnie qui emploie E. Edwards. 

 

Cinq principes pour se libérer d'une vision mécanique du e-learning

Ces cinq activités sont en fait des principes qui doivent guider les activités lors de la conception d'un cours en ligne. les voici.

- Ne vous fiez pas à votre storyboard. Les Français ont l'habitude de créer des fiches pdagogiques plutôt que des storyboards, mais l'idée est la même : ne vous laissez pas emprisonner par une vision linéaire de votre cours, qui tue la créativité. Le storyboard (ou la fiche pédagogique) vous oblige à porter toute votre attention sur les contenus de votre cours, plutôt que sur les activités sur lesquelles pourtant repose toute la qualité de votre cours.

- Testez vos activités avec des esquisses et des prototypes. On reconnaît là la Pensée design : faites des essais avec les éléments cruciaux de votre cours (les activités), procédez par ajustements successifs, "avant que votre égo et l'investissement réalisé dans une solution pas testée ne vous conduise à l'échec". 

- Ne travaillez pas de manière linéaire. Le début de votre cours n'est sans doute pas la partie la plus importante. Commencez plutôt par l'objectif le plus difficile, le résultat le plus important, l'activité la plus frappante. En d'autres termes, mobilisez l'essentiel de vos efforts sur le plus important, pas sur ce qui se trouve au début !

- Partez du pricipe que vos apprenants ne savent pas lire. Si de nombreux apprenants lisent finalement peu ce qui a été préparé pour eux, c'est parce que l'environnement dans lequel se trouve les textes n'est pas attirant. Soignez donc cet environnement, avec des repères visuels, des éléments provoquant l'émotion et donnant envie de s'engager plus avant, jusqu'aux lectures, précisément.

- Demandez l'avis de tiers, le plus tôt possible. Vous n'êtes pas le meilleur juge de votre travail, vous l'estimez nécessairement bon. Alors, demandez des retours de la part de tierces personnes et ce, avant d'avoir investi beaucoup de temps dans la conception de votre cours. Des retours honnêtes vous permettront de créer un produit de qualité, bien mieux que le fait de respecter des principes abstraits. 

Ces cinq principes sont directement inspirés de la Pensée design; ils mettent en évidence la part de créativité (plutôt que de conformité) indispensable à la conception pédagogique, et que la technicisation à outrance du e-learning avait fini par faire diparaître. Ils soulignent également le rôle irremplaçable du test, du prototype, des versions préliminaires qui permettent d'améliorer le produit avant qu'il ne soit distribué aux apprenants. 

 

L'expérience utilisateur, nouvelle (et tardive) préoccupation des concepteurs de MOOCs

Ces principes ont-ils été respectés par les concepteurs de Moocs et de leurs plateformes ? C'est fort peu probable, et cela pourrait exliquer une partie des abandons massifs qui caractérisent ces cours. C'est du moins ce qu'estiment les chercheurs engagés dans le projet "UX and engagement in MOOCs" mené à l'université de l'Illinois sur la base des données recueillies sur la plateforme Coursera. Les créateurs de Coursera eux-mêmes ont pris conscience de l'importance de l'expérience utilisateur, tout comme ceux de Udacity qui ont même récemment engagé l'ancienne responsable de l'expérience utilisateur chez Google pour améliorer leur plateforme. 

Comme l'explique Elena Sanchez, membre de l'équipe du projet de l'université de l'Illinois , dans un article publié en octobre 2013 sur le blog MOOC news & reviews, la prise en compte de l'UX permettra probablement de voir un plus grand nombre de participants aller jusqu'au bout de leur cours, de réduire le temps passé à répondre aux demandes d'aide des participants, et de réduire le nombre et la durée des modifications à apporter au produit entre ses différentes distributions. 

La tâche est considérable, même si l'on a constaté que les principales plateformes de MOOCs se sont déjà emparé du problème : en quelques mois, Coursera, EdX et Udacity ont beaucoup évolué, dans le sens d'une meilleure ergonomie de navigation et, surtout, de l'ajout de fonctions permettant de participer pleinement aux interactions qui, même dans les MOOCs académiques, portent l'apprentissage. On s'étonnera de constater que des plateformes très récemment ouvertes n'aient pas bénéficié de cet apport d'expérience. La plateforme allemande Iversity par exemple, ne dispose pas de foctionnalités de recherche des participants, ni de suivi de leurs contributions. Ce qui revient pratiquement à interdire toute interaction suivie dans un groupe de plusieurs dizaines de milliers de participants... 

Néanmoins, et Elena Sanchez insiste sur ce point, la prise en compte de l'UX n'est pas réservée aux concepteurs de plateformes. Les concepteurs de cours doivent eux aussi en intégrer les principaux éléments. Ils seraient alors bien inspirés de suivre les recommandations d'Ethan Edwards...

 

Dans la mesure où elle est déployée sur support numérique, il est logique que la formation en ligne bénéficie des leçons des spécialistes de l'UX et, plus largement, soit influencée par la Pensée design. Il est même surprenant que la fertilisation n'ait pas eu lieu plus tôt. Il est grand temps en effet d'abandonner la rigueur aveugle et mécanique d'une méthode de gestion de projet détachée de la réalité, et de réinjecter dans la conception de la formation à distance les éléments qui font la spécificité et la saveur du métier d'enseignant, à savoir la créativité et le dialogue permanent avec les apprenants. 

Références :

Edwards, Ethan. e-Learning Blogs | Allen Interactions. "5 Critical Design Activities for Creating Impactful e-Learning." 12 août 2013. http://info.alleninteractions.com/bid/98228/5-Critical-Design-Activities-for-Creating-Impactful-e-Learning.

Sanchez, Elena. "Can UX Design Improve MOOC Completion Rates?" moocnewsandreviews.com -. 10 octobre 2013. http://moocnewsandreviews.com/can-ux-design-improve-mooc-completion-rates/#.

 

Illustration : vinzstudio, Shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné