Articles

Digital Heritage 2013 : le patrimoine toujours plus accessible

Les projets de numérisation du patrimoine permettent un accès élargi aux oeuvre et annoncent des expériences étonnantes.

Par Francine Clément , le 12 novembre 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 16 mai 2016

Capture D'écran : Site De La Conférence Digital Heritage 2013

Le congrès Digital Heritage 2013 s'est tenu du 28 octobre au 1er novembre derniers dans les trois lieux du MuCEM, à Marseille. Plusieurs événements spécialisés dans la domaine du patrimoine numérique (Eurographics GCH, Arquaelogica 2.0, Archeovirtual et plusieurs autres) s'y sont tenus au même moment et y ont offert un programme impressionnant. Organisé par des centres de recherche et des institutions universitaires (MAP, Université Aix-Marseille, Arts et Métiers ParisTech, CICRP et nombreux autres), Digital Heritage 2013 avait pour mission de créer un lieu de rencontres scientifiques sur les technologies de l’information et de la communication pour la documentation, l’analyse, la conservation et la diffusion du patrimoine culturel. Six thématiques y étaient abordées : numérisation, visualisation, analyse et interprétation, normes et politiques, conservation, méthodologies et applications. On peut lire les descriptions de chacune des activités sur le site de la conférence.

Exposition

Une importante exposition sur les applications numériques au service des patrimoines s'y est tenue et se déclinait en six parties : Immersive Environnements, [email protected], Virtual Museums, Edutainment, Art and Creativity et Multivision. La page de l'exposition DigitalHeritageExpo comporte des descriptions détaillées de chacun des projets numériques exposés, tous plus intéressants les uns que les autres. Chaque description illustrée est accompagnée des noms et des coordonnées des auteurs des projets ou des organismes porteurs, de liens vers les sites web des dits projets, de vidéos de démonstration, etc.

L'étonnant Pure Land, développé à Hong Kong, fait partie de ces projets. Devant des panneaux noirs où se trouvent des marqueurs de réalité augmentée, le visiteur découvre en taille réelle et en 3D,  grâce à une tablette numérique qu'il déplace devant les panneaux, comme à travers une fenêtre mobile virtuelle, toutes les parois peintes et sculptées de l'une des grottes de Dunhuang, en Chine.

Un autre exemple de projet, très différent mais également impressionnant, a consisté à faire la copie d'un bronze antique, une tablette gravée très importante d'un point de vue historique, pour la communauté chypriote d'Idalion, mais qui est la propriété de la BNF et qui est donc conservée en France.  Des techniques de numérisations 3D très précises ont permis de réaliser un facsimilé de la tablette, sans toucher à l'artefact, copie qui a été offerte au Musée d'Idalion afin qu'elle y soit exposée.

Isabelle Westeel, chef du projet Vase qui parle a accordé un entretien à Insula, le blog de la Biblothèque des Sciences de l'Antiquité (Lille3) sur sa participation au congrès Digital Heritage 2013. Elle y a fait une allocution sur son projet de médiation numérique dans le cadre d'une journée sur la politique en faveur du patrimoine et du numérique présentée par le Ministère de la culture et de la communication. Durant cette journée, souligne t-elle, quinze communications ont été faites, juste pour cette petite partie de la très grande conférence surtout orientée recherche et développement et où l'archéologie virtuelle était très présente. Elle mentionne notamment que les présentations ont rappelé l'importance de remettre l'émotion et l'humain au coeur du numérique.

On annonce, sur le site de Digital Heritage 2013, qu'il y aura publication des actes numériques de la conférence ; ceuxi-ci ne semblent pas encore être disponibles (à suivre).

Sources  

Congrès international Digital Heritage 2013www.digitalheritage2013.org/version-francaise [consulté le 11 novembre 2013]

Exposition DigitalHeritageExpo : http://www.digitalheritage2013.org/expo/ [consulté le 11 novembre 2013]

Entretien avec Isabelle Westeel : http://bsa.biblio.univ-lille3.fr/blog/2013/11/retour-sur-le-congres-international-digital-heritage-marseille-2013/ [consulté le 11 novembre 2013]

À voir aussi :

@isabellejouve et @seav_innova ont publié de nombreuses entrées Twitter sur le congrès Digital Heritage 2013.

#digitalheritage2013

#dheritage2013

Images : captures d'écran du site de Digital Heritage 2013. Dans le texte :  projet Pure Land



Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné