Articles

Voir, toucher, s'approprier les objets de collection

La technologie 3D révolutionne l'approche des pièces de musée

Par Francine Clément , le 19 novembre 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 18 décembre 2013

Capture D'écran Smithsonian X 3D Explorer "Gunboat Philadelphia"

La Smithsonian Institution a lancé tout récemment son fascinant Smithsonian X 3D Explorer. L'outil de visualisation de modèles 3D (développé en collaboration avec Autodesk et d'autres commanditaires) permet d'observer et de manipuler quelques pièces choisies dans l'immense collection des musées de la Smithsonian.  Il y a présentement 21 modèles 3D à visionner sur la version Beta de cet explorateur. Les objets modelisés, choisis pour leur grande importance historique, scientifique ou artistique, réflètent la diversité des collections et de la recherche au sein de l'institution nationale américaine : on y retrouve par exemple des représentations tridimensionnelles de l'uniforme d'Amelia Earhart, d'une supernova, d'un fossile de baleine, d'une grotte et d'un fauteuil.

L'Explorer permet de faire pivoter l'objet modelisé et de zoomer pour le voir en plan rapproché. D'autres outils, faciles d'utilisation (des explications se trouvent à la page Getting Started) permettent de modifier l'image tridimensionnelle. On peut notamment changer l'éclairage de l'objet à l'aide de trois sources de lumière virtuelle dont on peut ajuster la couleur, l'emplacement ou l'intensité pour découvrir l'objet sous différents jeux lumineux. On peut également changer les contrastes, la transparence et l'opacité, la brillance, les ombrages de la surface de l'objet ou encore la couleur et l'opacité de l'arrière-plan. On peut mesurer l'objet et en faire des coupes.

Il est possible d'avoir accès à des informations sur des détails de l'objet, par exemple pour comprendre les motifs décoratifs d'un artefact, en cliquant sur des points de l'image 3D ou en faisant des visites guidées (à l'onglet Browse Tours) qui les accompagnent. Les modèles tridimensionnels s'animent automatiquement lorsqu'on  visionne ces tours, mais on peut toujours revenir à une manipulation plus libre de l'objet et suivre le guide à son rythme. On y explique chaque objet et sa signification en textes et en images, parfois en vidéo.

Impression 3D : la fin du "ne pas toucher"

Un aspect important de ce nouvel outil d'exploration est qu'il sera possible à l'utilisateur d'obtenir les modèles afin de les imprimer en 3D, après s'être inscrit à SI X 3D et à condition d'en user à des fins personnelles, éducatives et non-commerciales. On pourra donc s'imprimer son propre modèle et manipuler (virtuellement puis réellement) ces reproductions en trois dimensions des pièces de collection. Toucher à l'objet, ce qu'on ne peut jamais faire en musée... On peut rêver aux possibles situations d'apprentissage et aux créations à inventer avec cet outil. Ses instigateurs comptent d'ailleurs sur la rétroaction et l'apport des utilisateurs pour faire progresser le projet ; ils attendent avec intérêt et curiosité de voir ce qu'en feront les utilisateurs, en provenance des classes ou d'ailleurs. Sur le site web, on invite d'ailleurs les professeurs qui utilisent le 3D dans leur classe et, notamment, les données mises en ligne par la Smithsonian, à publier des retours d'expériences sur le blog éducatif de Smithsonian X 3D qui sera bientôt mis en ligne. Une série de sept vidéos explique les technologies utilisées pour réaliser les modèles 3D et les possibles applications en éducation.

L'onglet Share your experience, bien en vue dans le menu de l'explorer, nous invite à partager l'image originale ou modifiée sur les médias sociaux ou à l'intégrer à son propre blogue ou site web. En outre, on invite les internautes à donner leur avis sur l'outil et à rapporter les "bugs" pour améliorer la version beta.

Découvrir, manipuler, créer, partager : voilà ce qu'offre l'Explorer ; ce qu'en feront les utilisateurs sera assurément riche de découvertes. Lors de la conférence Smithsonian X 3D, qui s'est tenue au même moment que le lancement de l'explorateur 3D les 13 et 14 novembre derniers, diffusée en direct et qui sera disponible sous forme de webcast archivé, les conférenciers ont justement discuté des suites possibles de ce projet innovateur résolument tourné vers le public et ancré dans les missions d'éducation et de recherche de l'institution.

Sources

Smithsonian X 3D (beta) : http://3d.si.edu/ [consulté le 18 novembre 2013]

Smithsonina X 3D sur Facebook : https://www.facebook.com/3d.si.edu [consulté le 18 novembre 2013]

Smithsonian X 3D sur Twitter : @3D_Digi_SI [consulté le 18 novembre 2013]

Images : Captures d'écran du Smithsonian X 3D Explorer

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné