Articles

Bande dessinée et mathématiques -

Par Thot , le 01 juillet 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Enfin une pédagogie intelligente mise en oeuvre par une enseignante de mathématiques, une pédagogie qui offre un moyen de dépasser les préjugés et de déplacer les représentations des élèves en mariant mathématiques et bande dessinée!

Et elle n’est pas utilisée comme une grosse glace au chocolat offerte à des élèves bien méritants; non, elle constitue le cadre même de l’apprentissage mathématique.

L’enseignante nous propose sa démarche pédagogique et son travail de réflexion et de recherche pour créer un devoir peu banal. Et tout le monde semble avoir pris beaucoup de plaisir à "plancher" sur une figure géométrique qui constitue l’énigme de la bande dessinée, La fièvre d’Urbicande de Peeters et Schuiten.

Urbicande est une très belle cité construite par l’architecte Eugen Robick confronté à un phénomène mystérieux qui menace la ville. Un jour, il trouve sur son bureau un curieux cube qui se métamorphose sans cesse.

La lecture mathématique de cette bande dessinée a permis à l’enseignante d’aborder avec ses élèves un certain nombre de notions pour modéliser le cube : perspective cavalière, utilisation de suites numériques, factorisation d’un polynôme du troisième degré, programmation d’une suite sur calculatrice...

Dans le devoir il s’agissait d’appliquer les consignes suivantes :

  • faire une lecture dirigée des extraits de la bande dessinée;
  • effectuer une prévision du phénomène et une mise en équation du cube, en démontrant, entre autres choses, que la formule utilisée dans l’histoire est juste;
  • faire un travail de construction du volume du réseau et un travail d’imagination par l’invention d’un nom donné à ce réseau;
  • enfin, construire l’évolution des arêtes du cube.

On peut également trouver sur le site deux extraits de copies d’élèves.

Cela a été aussi l’occasion pour eux d’utiliser le logiciel Cabri II pour créer des figures présentant des simulations 2D et 3D du phénomène. Les figures ont été construites lors d’activités en club, le travail d’élaboration étant relativement important. Il est possible de voir ces travaux soit par images animées, soit en utilisant le logiciel si l’on dispose de Cabri II.

Même les néophytes pourront ainsi admirer la création mathématique...

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné