Articles

Demain, talent obligatoire ?

Compétences transversales et talents particuliers : mettre en avant ces éléments, n'est-ce pas reconnaître la vanité de tout exercice prospectiviste en matière d'emploi ?

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 26 novembre 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 15 janvier 2014

Parler de compétences du futur, c'est envisager les emplois qui pourront émerger dans les années à venir. Mais c'est aussi réfléchir sinon prédire les aptitudes qui seront requises dans un avenir proche ou lointain pour tout type d'emploi comme par exemple les compétences informatiques qui se sont imposées de nos jours.

Les dix compétences

L'Institut For The Future, qui s'intéresse au futur des organisations, s'est penché sur la question et a fait ressortir une dizaine de compétences clés dont aura besoin tout travailleur d'ici 2020. Dans un succinct rapport (pdf), l'Institut affirme que son intention n'est pas de prédire les métiers du futur. "Beaucoup d'études ont tenté de prédire les catégories d'emplois et qualifications professionnelles. Constamment, et au fil des ans, il s'est avéré que de telles prédictions sont difficiles et plusieurs des anciennes se sont revélés fausses".

Zevillage se fait l'écho de ce rapport et traduit en français le sens de ces compétences clés qui pour certaines ne paraissent pas évidentes : l'intelligence sociale, la transdisciplinarité, la collaboration virtuelle, l'ABC des nouveaux médias, la pensée computationnelle.

L'emploi du futur

Harold Jarche s'est essayé quant à lui au prototypage de l'emploi du futur. A la suite de Lou Adler, il allègue que les métiers actuels peuvent être résumés à quatre compétences : l'idéation, la conception, l'amélioration et la production.

Il estime que dans la nouvelle économie, une distinction très nette apparaîtra entre le travail et le talent. Ceux qui manquent de talents seront marginalisés, tandis que le travail de production et d'amélioration s'automatiseront davantage.

En clair, le marché de l'emploi aura plus besoin de penseurs et de concepteurs que de toute autre qualification. Cela ne veut pas dire que la race des "producteurs" et les "améliorateurs" disparaîtra mais qu'elle perdra de valeur. Et à Jarche de conclure que son modèle est simpliste mais utile pour alimenter la réflexion.

Au regard de ces réflexions naissantes, que deviendra votre métier dans le futur ? 

Références

Harold Jarche. "The new work". Consulté le 26 novembre 2013. http://www.jarche.com/2013/05/the-new-work/.

IFTF. "Future Work Skills 2020". Consulté le 26 novembre 2013. http://www.iftf.org/uploads/media/SR-1382A_UPRI_future_work_skills_sm.pdf.

Ogez, Emilie. "Les 10 compétences qui seront nécessaires en 2020 selon l'IFTF". Zevillage : télétravail, coworking et travail à distance. Consulté le 26 novembre 2013. http://www.zevillage.net/2013/03/27/les-10-competences-qui-seront-necessaires-en-2020/.

Illustrations. En-tête : photo credit: teo_ladodicivideo via photopin cc. Corps de texte : illustration extraite du biellet d'Harold Jarche, The new work

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné