Articles

Avec les technologies, mon handicap s’estompe

Handicapés en action et en rap !

Par Denys Lamontagne , le 03 décembre 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 23 mai 2016

Par rapport à qui ?

Le handicap se définit par rapport à une norme. En se rapprochant de la norme, les différences s'estompent. Par exemple, par rapport à un tigre, les humains semblent particulièrement handicapés : sans pelage, sans défense et généralement démunis dans à peu près tous les domaines de le survie. Mais heureusement nous avons mis au point des «prothèses d’espèce» pour rétablir et même renverser la situation : vêtements, souliers, provisions, armes, celles-ci nous rendent autrement plus résistants et équipés pour survivre. Ajoutons nos autres technologies et savoirs et nous voilà quasi invincibles.

Parmi les humains, tous n’ont pas les mêmes capacités; par rapport à d’autres, les myopes et autres handicapés mineurs auraient beaucoup moins de succès. Lunettes et prothèses mécaniques ou électroniques rétablissent efficacement les chances et permettent à chacun d’apporter sa contribution au mieux.

Des cas célèbres et les autres...

Par rapport à ceux qui survivent bien, ceux qui ont un handicap majeur, que l’on ne réussit pas à compenser, que ce soit la perte complète d’un sens, d’un membre, de paralysie ou autre, ne doivent souvent leur survie qu’à leur moral et à l’entraide du genre humain.  Si on pense aux handicapés graves qui pourtant ont apporté une contribution remarquable à l’humanité, on réalise qu’il serait idiot de les négliger. Les Homère, Hawking, Mullins, Wonder, Heim et bien d’autres, dans tous les domaines, même sportifs, ne serait-ce que par leur seul exemple, nous incitent au dépassement. Mais pour un seul d’entre eux reconnu, des milliers autres aussi profiteront de nos efforts à les aider et finalement même les bien portants se servent des innovations mises au point pour comprendre et compenser les handicaps.

Je vous invite à visionner les vidéos de «Assistive technology in action». Vous verrez comment des dizaines de personnes souvent pratiquement paralysées ou totalement aveugles ou sourdes, s’en sortent et s’intègrent socialement à l'aide des technologies. Des handicapés, toutes les institutions scolaires peuvent en recevoir ou le pourraient avec les bonnes solutions; et qui sait quel destin en sera changé.

(Vous remarquerez que tous les vidéos sont sous-titrés, avec les outils directement fournis par YouTube; ainsi les sourds peuvent suivre.)

Pour continuer, quelques références clés :

 
WCAG - Thème
  - Les 4 principes...
(Le WCAG est le Web Content Accessibility Guidelines), également accessible en français

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné