Articles

La Bête du Gévaudan a 250 ans

Près de 250 ans après les premières attaques, l'histoire de la Bête du Gévaudan fascine toujours les internautes

Par Alexandre Roberge , le 08 décembre 2013 | Dernière mise à jour de l'article le 03 juin 2016

La nature est remplie de créatures fascinantes. Des milliers d'espèces de mammifères, de reptiles et d'insectes foulent le sol de notre planète tandis que des milliers d'oiseaux parcourent le ciel et les océans sont parcourus par des millions de poissons, crustacés et invertébrés. Mais comme si les créatures réelles ne suffisaient pas, l'homme ne peut s'empêcher d'être fasciné par des créatures sorties de son imagination. Le yéti, le sasquatch, le monstre du Loch Ness... Ils font partie de l'inconscient collectif depuis des siècles.

Parmi les bêtes « célèbres » de la cryptozoologie, il y a celle du Gévaudan (territoire correspondant au département actuel de la Lozère) qui a terrorisé la France pendant 3 ans durant le 18e siècle. Il faut dire qu'elle aurait attaqué, selon les différentes sources, près de 300 citoyens, et en aurait tué entre 80 et 120 environ. Encore aujourd'hui, elle suscite de vives passions en France et en 2001, le cinéaste Christopher Gans abordait la légende avec son film « Le Pacte des Loups ».

Pas étonnant qu'encore en 2013, des internautes et des webmestres s'intéressent à l'un des plus grands mystères de l'Hexagone.

Bête, pas bête

Voilà la question cruciale lorsqu'est abordé le dossier de la Bête du Gévaudan. Des témoins de l'époque racontent avoir vu une créature canine s'attaquer à des personnes en plein jour. Le chasseur Jean Chastel rapportera même le « corps » de la créature et deviendra du même coup un héros.

Longtemps, c'est le loup qui a été pointé du doigt. Pourtant, le rapport Marin et les auteurs modernes ont tous disculpé l'animal. Les loups sont grégaires; ils attaquent en groupe et dévorent leur proie. Or, au Gévaudan, aucun individu tué par la Bête n'a été ingurgité entièrement. De plus, des victimes ont été trouvées ni plus ni moins décapitées; ce qui ne correspond pas au modus operandi des loups. Certains ont même songé à la possibilité que les attaques aient été occasionnées par d'autres animaux plus exotiques comme un ours, une hyène, un lycaon, etc.

Par contre, pour certains, la Bête du Gévaudan est un paravent pour une série de meurtres perpétrés par un individu ou un groupe de personnes. C'était d'ailleurs la théorie derrière le film de Gans. D'autres ont soupçonné la famille Chastel, que ce soit Antoine ou même le père, Jean, d'avoir dressé un chien-loup pour commettre ces attaques.

Un sujet inépuisable

Une chose est sûre, le sujet de la Bête continue d'alimenter le contenu sur la Toile. Tout récemment, la bibliothèque numérique Gallica présentait sur son compte Facebook une série de croquis et de textes d'époque sur ladite créature et le climat de terreur qui régnait dans cette partie de la France entre 1764 et 1767.

Un webmestre, fils de Lozèrien, qui a baigné dans les récits de la Bête toute sa jeunesse a décidé de créer une page Internet entièrement dédiée au sujet. Outre une montagne de documents, d'images et de vidéos sur le sujet, il a aussi créé un blogue alimenté quotidiennement sur le thème de la Bête où il présente tous les artistes qui se sont inspirés de cette créature de cauchemar. Notre amateur utilise aussi,bien entendu, Facebook et Twitter. Une façon de garder cette histoire vivante dans le cœur des internautes francophones.

De son côté, L'Internaute.com propose, en plus d'un résumé de l'affaire, des ressources touristiques en lien avec la Bête du Gévaudan et, surtout, des lieux qui promeuvent l'existence du loup en Europe, le pauvre animal ayant tout de même souffert d'une mauvaise réputation à la suite de cette crise.

L'année 2014 marquera le 250e anniversaire des premières attaques de la Bête dans le Gévaudan. Nous ne saurons probablement jamais toute la vérité derrière cette histoire. Une chose est sûre, elle continue de fasciner et d'engendrer toutes sortes de théories et de débats. Elle inspire les auteurs, les peintres et les cinéastes. Comme quoi, la Bête a beau avoir été abattue, son esprit reste toujours vivant et provoque toujours des frissons dans le cœur des internautes.

Illustration : Image du domaine public via wikimedia commons

Références :

Battaglia V. "Bete du Gevaudan. Un Mythe Elucide. En Images." Dinosoria. Denière mise à jour : avril 2004. http://www.dinosoria.com/bete_gevaudan.htm.

Boyac, Hervé. La Bête du Gévaudan. Consulté le 5 décembre 2013. http://www.labetedugevaudan.fr/.

Gallica. "Gallica et la bête du Gévaudan." Facebook. Dernière mise à jour : 20 novembre 2013. https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10151778585943193.1073742023.302561853192&type=1.

L'Internaute. "Gevaudan, la bête du Gevaudan." Consulté le 5 décembre 2013. http://www.linternaute.com/sortir/sorties/nature/lieux-mysterieux/gevaudan/gevaudan.shtml.

La Bête du Gevaudan. "La Bête du Gevaudan - L'histoire 1764-1767." Dernière mise à jour : juillet 2013. http://www.betedugevaudan.com/fr/.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné