Articles

Cryptozoologie : la science des animaux cachés -

Par Thot , le 27 novembre 2000 | Dernière mise à jour de l'article le 12 décembre 2008

Si la zoologie est la science des animaux, la cryptozoologie est la science des animaux cachés. Mais, attention, le terme n’est pas encore officialisé puisque la discipline elle-même est contestée dans le milieu scientifique car jugée fantaisiste.

Disons d’abord que le terme a été forgé au milieu des années 1950 par le zoologiste Bernard Heuvelmans considéré comme le père de la cryptozoologie. Il a en outre jeté les bases théoriques de cette discipline et publié plusieurs ouvrages à cet effet. L’un d’eux décrit les hommes sauvages et velus qui sont encore observés dans les régions montagneuses de l’Asie.

Depuis avril 1997, Michel Raynal -- un physicien-chimiste de formation qui effectue des recherches bibliographiques depuis une vingtaine d’années dans ce domaine -- anime le site de l’ Institut virtuel de cryptozoologie, en collaboration avec une équipe de scientifiques et l’appui de l’ ABEPAR, une association belge d’étude et de protection des animaux rares.

Pour qu’un domaine des connaissances devienne une science, on sait qu’il doit s’appuyer sur des faits objectifs, une méthode et des lois conformes aux critères scientifiques. Si l’on en juge d’après l’abondance des dossiers, des enquêtes menées par des scientifiques, des témoignages, des pièces anatomiques ou des photographies prouvant l’existence de différentes espèces animales de grande taille, on peut encore tergiverser sur la question mais on ne peut continuer à ignorer l’existence de ces bêtes.

Dans la section DÉCOUVRIR, vous trouverez une mine de ressources sur la cryptozoologie : définition, méthode, diversité des espèces connues, découvertes spectaculaires et biographie des grands noms de la cryptozoologie.

Les autres sections vous fourniront des références électroniques et bibliographiques pour en savoir plus sur le sujet. Vous constaterez qu’il y a tellement de preuves de l’existence de ces animaux que l’on s’étonne de l’incrédulité du milieu scientifique.

L’Institut virtuel permettra certainement au grand public de découvrir des espèces animales jusqu’alors inconnues et, qui sait, de rassembler des forces pour que la cryptozoologie prenne une place dans le milieu éducatif. On compte actuellement plus de 200 scientifiques dans le monde entier qui poursuivent des études dans ce domaine.

Institut virtuel de cryptozoologie

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné