Articles

Chine, terre de promesses pour les étudiants étrangers

Alors que les Chinois sont de plus en plus nombreux à étudier hors de chez eux, les étudiants du monde entier se pressent dans les universités chinoises

Par Alexandre Roberge , le 26 janvier 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 25 février 2014

L'image et la réalité de la Chine ont considérablement évolué lors des dernières décennies : d'un pays communiste autocratique à un régime toujours communiste, mais embarqué à fond de train dans le capitalisme. En effet, l'Empire du Milieu est devenu la plaque tournante de l'économie mondiale en termes de produits fabriqués et exportés. Gadgets technologiques, vêtements, jouets, meubles; une majorité de tout ce que nous consommons vient de la Chine. De plus, la Chine absorbe a toute vitesse les technologies venues du monde entier et dispose d'une trésorerie considérable. Actuellement deuxième pays le plus riche du monde, si l'on s'en tient au montant absolu de son PIB, combien de temps lui faudra t-il pour passer devant les Etats-Unis ?

Le pouvoir économique ayant échappé aux mains de l'Occident pour se diriger vers l'Orient, il n'est pas étonnant de constater un fort pouvoir d'attraction de cette superpuissance pour les Occidentaux. Le premier ministre britannique, David Cameron, affirme même que les enfants ne devraient pas apprendre le français ou l'allemand à l'école, mais le mandarin.

Le pouvoir d'attraction chinois

Un pays dont le taux de chômage est si bas et la production en si forte hausse a de quoi faire briller les yeux d'étudiants français, américains et britanniques qui espèrent profiter du système d'enseignement chinois pour apprendre la langue et la culture afin de s'y installer ou d'être en mesure, lors du retour sur la terre natale, de développer des relations avec ce pays incontournable.

Dans ce contexte, les instances gouvernementales encouragent fortement la jeunesse à étudier en Chine. En 2014, on estime qu'environ 100 000 jeunes Américains s'y rendront. En Grande-Bretagne, en 2013, le nombre de Britanniques étudiant en Chine passait de 3174 à 4250. Le gouvernement souhaite que ce nombre atteigne 15 000 d'ici 2016. D'ailleurs, il a investi près de 400 000 livres sterling pour favoriser les études en terre chinoise.

Cette tendance est aussi à la hausse en France. Plus de 7000 Français étudieraient actuellement dans l'Empire du Milieu. Des partenariats se forment entre les écoles asiatiques et celles de l'Hexagone. La Chine est une destination si prisée au point de vue de la formation que des universités et écoles occidentales développent des campus satellites en Chine comme, par exemple, l'université de Nottingham ou encore les écoles de commerce françaises.

Évidemment, il y a de puissants chocs culturels pour les étrangers débarquant en Chine. Si la vie étudiante n'est pas très onéreuse (hormis les frais de scolarité), les jeunes gens se heurtent à des difficultés pratiques majeures : la langue d'abord, mais aussi différentes caractéristiques du pays (nourriture, climat, densité incroyable de population) qui n'ont rien à voir avec ce à quoi ils sont généralement habitués.

Les Chinois préfèrent les écoles étrangères

Alors que le nombre d'étudiants étrangers en Chine ne cesse de croître, la mobilité des étudiants chinois n'a jamais été aussi haute. Des recensements publiés à la fin 2013 révélaient que le nombre de Chinois étudiant aux États-Unis battait des records. Les inscriptions d'étudiants chinois ont grimpé de 21,4 % durant l'année 2012-2013 pour atteindre 235 000, dépassant ceux venant de l'Inde qui occupaient auparavant la première place.

Le phénomène, comme le montre cette infographie, s'explique très bien. Les Chinois estiment que les écoles à l'étranger offrent plus d'opportunités à leurs enfants. De plus, étant donné la concurrence féroce pour obtenir un poste en Chine, il vaut mieux avoir une école prestigieuse à son curriculum vitae.

Les Chinois sont encouragés par les responsables éducatifs des pays occuidentaux, qui les accueillent à bras ouverts. La Grande-Bretagne investit gros, souhaitant recevoir 90 000 étudiants chinois. Pas étonnant quand on sait qu'ils contribuent fortement à l'économie locale : ils fourniraient au trésor public un peu plus de 6 milliards de livres sterling par an en Angleterre et 24 milliards de dollars aux Etats-Unis. C'est sans compter le Canada, la France, le Japon et l'Australie, entre autres, qui profitent également de la manne que représente la mobilité des étudiants chinois.

En tant que première économique mondiale, la Chine fait rêver les pays occidentaux. Ces derniers espèrent que leurs jeunes générations seront capables de développer des relations commerciales fructueuses avec le géant asiatique. Ils veulent aussi accueillir la jeunesse chinoise afin qu'elle découvre leur pays et, surtout, qu'elle y laisse une partie de son argent. Un échange de bon aloi bénéfiques pour les deux partenaires : la Chine se retrouve avec une masse importante de diplômés et l'économie occidentale reprend quelques couleurs.

Illustration : XiXinXing, shutterstock

Références :

Associated Press. "Foreign students in US and Americans studying abroad reach all-time high." The Guardian. Dernière miseà jour : 11 novembre 2013. http://www.theguardian.com/education/2013/nov/11/us-study-abroad-research-china-uk.

Blitman, Sophie. "Les bonnes raisons de partir étudier en Chine." letudiant.fr. Dernière mise à jour : 3 mai 2013. http://www.letudiant.fr/etudes/international/trois-raisons-daller-etudier-en-chine-16036.html.

Digital Jungle. "Why Chinese Students Go Abroad for Higher Education - Infographic." Slideshare. Dernière mise à jour : 22 septembre 2013. http://fr.slideshare.net/digitaljungle/why-chinese-students-go-abroad-for-higher-education-inforgraphic.

Heron, Liz. "Chinese students targeted for British university growth." South China Morning Post. Dernière mise à jour : 1er août 2013. http://www.scmp.com/news/china/article/1293485/chinese-students-targeted-uk-university-growth.

Onsman, Andrys. "Why do international students go to China?" University World News. Dernière mise à jour : 25 octobre 2013. http://www.universityworldnews.com/article.php?story=20131022125122189.

Ostroff, Natalie. "British students urged: Go to China to boost job hopes." BBC. Dernière mise à jour : 18 décembre 2013. http://www.bbc.co.uk/newsbeat/25367555.

Paton, Graeme. "Thousands more British students to study in China." Telegraph.co.uk. Dernière mise à jour : 11 juin 2013. http://www.telegraph.co.uk/education/educationnews/10114059/Thousands-more-British-students-to-study-in-China.html.

Weihua, Chen. "Report shows jump in Chinese students going to the US." Chinadaily US Edition. Dernière mise à jour : 12 novembre 2013. http://usa.chinadaily.com.cn/china/2013-11/12/content_17096630.htm.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné