Articles

Sous le sérieux, cherchez le jeu !

Le serious game est un excellent moyen d'enseigner à condition de ne pas sacrifier le plaisir du jeu à l'apprentissage

Par Alexandre Roberge , le 26 janvier 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 28 janvier 2014

Après des années de théorie et d'expériences, on dirait bien que la pédagogie par le jeu est enfin acceptée. On trouve une exploitation des pricipes ludiques dans les écoles, les musées, les bibliothèques. La production de serious games bénéficie de fonds publics. Mais l'heure est peut-être venu de se questionner sur la voie empruntée...

Suffit-il de jouer pour s'amuser ? Bien sûr, la plupart des enfants préfèrent qu'on leur propose de jouer plutôt que de consulter leur manuel scolaire. Mais les jeux ainsi mis en avant sont-ils réellement attrayants? Comme le demande si habilement cet article de Ben Bartoli publié sur le blogue de Kotaku Talk amongst yourselves, combien de jeux sérieux vont réellement susciter une passion chez les apprenants-joueurs? Combien de titres donnent envie de faire des dizaines de parties ? Hélas, très peu.

Des jeux qui n'en sont pas

Un des problèmes actuels dans le monde du serious game, c'est le flottement dans la définition de ce qu'est un jeu. Tant de sites affirment proposer des jeux alors qu'il s'agit de questionnaires à choix multiples interactifs ! Plus récemment encore, la spécialiste Yasmine Kasbi se permettait un coup de gueule sur un nouveau « jeu », J'Europe, qui ne s'avère être qu'un diaporama interactif sur un sujet pourtant riche (la démocratie européenne). Cette tactique malhonnête est hélas trop fréquente. Ici, on exploite le succès de la gamification pour attirer des visiteurs, sans leur offrir une vraie expérience de jeu.

La façon dont on pense, conçoit et propose des serious games constitue un autre problème. Comme le rappelle ce professeur d'Indianapolis, les distributeurs de jeux sérieux ont une fâcheuse tendance à ne promouvoir que l'aspect éducatif : « N'oubliez pas que nous enseignons à vos enfants les mathématiques / le français / la biologie / à développer leur identité numérique/etc. » Peut-être, mais quel type de jeu proposez-vous? Stratégie, action, combat, course, jeu de plateforme, jeu de rôle? C'est cela qui intéresse le public. C'est cela qu'il faut mettre en avant.

Ben Bertoli appelle cette technique « le coulis de chocolat sur le brocoli ». Cela consiste à mettre en avant la part la plus séduisante du jeu et à dissimuler sa fonction sérieuse, pour attirer un large public. Par exemple, Math Kickers est certes un jeu pour apprendre et réviser l'arithmétique, mais il s'agit d'abord et avant tout d'un jeu qui se vend comme un jeu de beat'em all (battez-les tous) dans lequel deux frères (les Algebros) combattent des ninjas dans un univers tout droit sorti de l'époque 8 bits.

Il faut donc connaître son public cible et créer un jeu qui lui plaise, seul moyen de lui faire accepter de l'utiliser régulièrement pour apprendre. Le tout, en respectant le budget imparti. Un défi important, mais tout à fait réalisable. Bertoli qui travaille aussi sur des jeux éducatifs en sait quelque chose. D'après lui, le jeu se prête bien à des apprentissages complexes dès le plus jeune âge. 

Tout apprendre avec une bonne expérience de jeu

Par exemple, des enfants de 5 ans pourraient-ils apprendre l'algèbre? A priori, on pourrait croire que non. Pourtant, Dragon Box les encourage à le faire. Comme l'explique cet article, le principe de cette application est simple. Le joueur dispose de cartes rigolotes et d'une caisse (représentant le x d'une équation algébrique). Il doit effectuer des manipulations afin que la caisse soit seule de son côté et qu'elle puisse avaler toutes les cartes de l'autre côté du signe égal. Sur le site de Dragon Box, il est certes rappelé qu'il s'agit d'apprendre l'algèbre aux enfants, mais le style graphique et les captures d'écran montrent que l'on va avant tout s'amuser.

Et puis, il ne faudrait pas oublier que les jeux commerciaux enseignent et aiguisent certaines compétences. D'ailleurs, Nintendo a insisté sur ce point lors de la sortie, à la fin 2013, du nouvel dernier opus de la grande saga The Legend of Zelda : A link between worlds sur la console portable 3DS. Sur la jaquette du jeu, il est bel et bien spécifié qu'il est nécessaire d'avoir des connaissances de base en lecture pour pouvoir comprendre la quête dans laquelle sera plongé le protagoniste. Un peu plus tôt la même année, Ni No Kuni, un jeu de rôle japonais sorti sur PS3, affirmait même sur sa jaquette que le jeu promouvait la lecture chez les joueurs ! Cette pratique est loin d'être répandue, mais il ne serait pas étonnant de voir des éditeurs faire de même dans le futur, particulièrement pour des titres destinés à un public plus jeune ou familial.

L'industrie du jeu sérieux connaît une croissance formidable. Elle se poursuivra si les concepteurs et commanditaires admettent qu'un jeu, même sérieux, est d'abord fait pour jouer, et plus d'une fois. Ils ne doivent donc pas avoir peur d'être audacieux et de briser les modèles traditionnels de « jeux éducatifs ». Sinon, ils risquent bien de concevoir des jeux qui seront oubliés aussitôt la première partie achevée. Ce qui ne s'accorde pas avec le principe de répétition par lequel passe tout apprentissage... 

Illustration : mrkornflakes, shutterstock

Références :

Bertoli, Ben. "Improving the World of Educational Gaming." Talk Amongst Yourselves. Dernière mise à jour : 5 janvier 2014. http://tay.kotaku.com/improving-the-world-of-educational-gaming-1470215261.

Kasbi, Yasmine. "J’Europe, une aberration dans le domaine du Serious Game." SeriousGame.be. Dernière mise à jour : 24 janvier 2014. http://blog.seriousgame.be/jeurope-une-aberration-dans-le-domaine-du-serious-game.

La Souris Grise. "DragonBox + : étonnante appli de résolution d'équations." Dernière mise à jour : 20 juin 2012. http://www.souris-grise.fr/dragonbox-une-etonnante-appli-de-resolution-dequations/.

DragonBox. Consulté le 22 janvier 2014. http://www.dragonboxapp.com/.

Evanced Kids. "GAMES." Consulté le 22 janvier 2014. http://evancedkids.com/games/.

Homestar Runner Wiki. "Math Kickers." Dernière mise à jour : 5 juillet 2013. http://www.hrwiki.org/wiki/Math_Kickers.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné