Articles

Vieux et jeux ne sont pas incompatibles

Les seniors jouent de plus en plus. Des ateliers leur permet même d'apprivoiser le média.

Par Alexandre Roberge , le 02 février 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 27 mars 2018

Il est étonnant de voir comment des stéréotypes restent ancrés dans la culture populaire. Par exemple, le jeu vidéo encore perçu comme un loisir d'adolescents mâles en quête de testostérone et de d'action violente. Pourtant, les études montrent tout le contraire. La majorité des joueurs ont aujourd'hui plus de 35 ans, sont des femmes et s'adonnent surtout à des jeux de puzzle et de gestion comme tous ceux qui pullulent sur Facebook. Les médias omettent donc que le bassin de joueurs ratisse de plus en plus large, y compris jusqu'aux gens du troisième âge.

Nintendo l'a vite compris dans les pubs pour sa console Wii en mettant en scène autant des enfants que des grands-parents qui jouent. Il faut dire que la maniabilité de cette console est simple. La manette similaire à une télécommande pour la télé et la reconnaissance de mouvement facilitent l'inclusion des plus âgés dans la partie. De plus, avec Wii Sports qui reproduit des sports connus comme le tennis ou le jeu de quilles, tout le monde peut s'y retrouver. Et comme le montre cette vidéo datant de 2011, les femmes comprennent et sont bien plus fortes à ces jeux qu'on ne l'estime.

Pas étonnant dans ce contexte que même dans les événements de « gamers », on trouve petit à petit des sections destinées aux plus âgés. Et pourquoi pas? Une industrie qui brasse des milliards de dollars de profits ne se privera certainement pas de deniers, qu'ils proviennent de têtes blondes ou blanches.

Des ateliers pour apprivoiser le jeu

Malgré tout, le senior n'a pas toujours le courage ou les connaissances pour approcher ce monde. Il faut dire que les démonstrateurs proches d'eux – souvent leurs petits-enfants – maîtrisent ce langage les yeux fermés. Il est donc facile de perdre mamie dans les virages et les explications.

C'est pourquoi les ateliers Game Older proposés par Gaîté Lyrique sont des excellents premiers contacts entre les jeux vidéo et les seniors. Ces ateliers amorcés en 2012, mais toujours offerts en 2014 comme le confirme l'espace jeux du site Internet, ont été pensés pour une entrée progressive des grands-parents aux jeux vidéo. Au départ, l'idée avait été de concevoir un atelier sur Minecraft qui réunissait une équipe de jeunes et une de vieux qui auraient développé une ville ensemble. Expérience désastreuse, car les plus jeunes ne se sont presque pas présentés et les plus vieux se trouvaient face à un jeu dont ils ne saisissaient pas les codes et les subtilités.

Game Older est donc né de ce projet avorté : des ateliers où un animateur les initie à un type de jeu afin qu'ils voient le grand éventail de jeux existants. Du Pong classique aux jeux de plateforme à la Mario Bros. en passant par les jeux d'exploration comme Minecraft, les seniors ont enfin accès à ces différents univers qu'ils peuvent décoder afin d'y jouer eux-mêmes ou, au moins, comprendre ce à quoi jouent leurs petits-enfants. De plus, ils touchent à différentes machines (ordinateur, consoles de salon, tablette numérique) et voient comment le jeu change sur chacune d'entre elles.

Encore une fois, les préjugés machistes tombent : ce sont les femmes qui sont le plus intéressées par ces ateliers. Et non seulement, elles aiment en apprendre sur le jeu, mais ces séances leur font apprivoiser ce média et défont les préconceptions négatives sur cet objet culturel.

Cela peut sembler étonnant, mais le jeu vidéo est idéal pour le retraité ou la personne plus âgée. Alors qu'elle vit toutes sortes de transformations physiques et de maux pas toujours plaisants, le jeu est un exutoire. Il est l'occasion d'être quelqu'un d'autre dans un univers où l'erreur n'est pas aussi dramatique que dans la vraie vie. Par exemple, Peter Brooke, grand metteur en scène, a assisté à une présentation d'Assassin's Creed II. Certes, il n'a pas joué la partie comme le feraient les ados qui privilégient les missions d'assassinat. Il a toutefois profité de cet avatar agile pour se promener dans une Florence de la Renaissance bien retranscrite. Il pouvait marcher dans les rues, grimper sur les toits, etc.

Les retraités ont donc tout intérêt à s'adonner au jeu. Il permettra de vivre des sensations inédites et de bâtir des ponts avec les plus jeunes générations. Ils peuvent le faire. Tout est une question d'apprivoisement du média.

Illustration : Lisa F. Young, shutterstock

Références

De la Porte, Xavier. "Profiter de la retraite pour jouer aux jeux vidéo." France Culture. Dernière mise à jour : 9 septembre 2013. http://www.franceculture.fr/blog-ceci-n-est-pas-un-blog-2013-09-09-profiter-de-la-retraite-pour-jouer-aux-jeux-video.

La Gaîté Lyrique. "Game older | Atelier." Dernière mise à jour : 26 juin 2012. http://www.gaite-lyrique.net/evenement/game-older-1.

Gicquel, Camille. "Game older : s'initier aux jeux vidéo quand on est à la retraite." REGARDS SUR LE NUMERIQUE. Dernière mise à jour : 9 septembre 2013. http://www.rslnmag.fr/post/2013/09/09/Game-older-sinitier-aux-jeux-video-quand-on-est-a-la-retraite.aspx.

La Gaîté Lyrique. "L'Espace Jeux Vidéo." Consulté le 28 janvier 2014. www.gaite-lyrique.net/espace-jeux-video.

Pouilly, Tommy. "Game Older : noces de vermeil entre les jeux vidéo et les seniors." REGARDS SUR LE NUMERIQUE. Dernière mise à jour : 22 mai 2012. http://www.rslnmag.fr/post/2012/05/22/game-older-noces-de-vermeil-entre-les-jeux-video-et-les-seniors.aspx.

Vidal, Stéphanie, and Vincent Cavaroc. "Game Older : Les seniors prennent la balle au bond." Gaîté Live. Dernière mise à jour : 22 novembre 2011. http://www.gaite-lyrique.net/magazine/game-older-les-seniors-prennent-la-balle-au-bond.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné