Articles

Littératures numériques

Se repérer en ligne dans la cyberlittérature

Par , le 17 février 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 19 mars 2014

La littérature sur support numérique ne cesse de progresser concomitamment au développement des usages des liseuses et des tablettes tactiles. La littérature numérique en tant que telle fait en revanche directement référence au code numérique et se trouve être bien plus ancienne que les objets technologiques susmentionnés. Comme le rappellent les auteurs de l'ouvrage collectif Un laboratoire de littératures, Littérature numérique et Internet, « Qu’on l’appelle "cyberlittérature" ou "littérature numérique", cette littérature n’aurait pas de réalité sans le support numérique et le dispositif informatique grâce auxquels l’oeuvre est produite, lue et souvent agie ».

Repères historiques

Serge Bouchardon indique en effet dans un article des Dossiers de l'ingénierie éducative que « la création littéraire avec et pour l’ordinateur n'est pas née avec Internet ; elle existe depuis plusieurs décennies. La littérature numérique s’inscrit dans des lignes généalogiques connues : écriture combinatoire et écriture à contraintes, écriture fragmentaire, écriture sonore et visuelle ». L'auteur évoque à cet égard différentes filiations, notamment l'écriture contrainte oulipienne et la notion d'hypertexte. Pour mieux appréhender l'évolution de ces travaux, la BPI a publié en septembre 2013 une brève histoire de la littérature numérique en quelques dates clefs sous la forme d'une frise chronologique interactive, de 1936 (La machine de Turing) à 2006 (Electronic Literature Collection, volume 1). Cette dernière date renvoie aux initiatives impulsées par L'ELO (Electronic Literature Organisation).

L'ELO permet en effet d'améliorer la connaissance et la diffusion des idées et des oeuvres issues de la littérature numérique, notamment en s'associant avec des organisations telles que Creative Commons , Archiving the Avant Garde , ArchiveIT.org, et la Bibliothèque du Congrès. On pourra ainsi consulter sur le site dédié l'annuaire de littérature électronique et les publications, Volume 1 (2006) et Volume 2 (2011), collections d'oeuvres placées sous licence Creative Commons BY-NC-ND 2.5. D'autres anthologies sont accessibles en ligne comme l'Anthology of European Electronic Literature sur le site de l'Elmcip ou la revue en ligne de littérature hypermédiatique BleuOrange.

Les aspects pédagogiques

En France, le projet PRECIP, financé par la Région Picardie (nov. 2009 – juin 2014) s'intéresse à l’enseignement de l’écriture numérique. Ce projet comprend une partie théorique, une carte heuristique, des modules pédagogiques, des expérimentations menées dans des établissements scolaires ainsi que l'organisation de séminaires.

Dans un entretien avec le Café pédagogique, Serge Bouchardon donne un exemple de module pédagogique : « Parmi les modules pédagogiques du projet PRECIP, il y a un module sur l’écriture collaborative. Il s’agit d’écriture collaborative synchrone : les élèves rédigent un même texte à plusieurs et en même temps, avec tous les possibles mais aussi les contraintes qu’une telle collaboration suppose en termes d’écriture ». L'intérêt d'une activité se perçoit selon l'auteur tant du côté de l’apprenant que celui de l'enseignant : un outil comme Etherpad comporte une dimension ludique et rend possible la répartition des tâches d'écriture ainsi que « le partage de la prise de risque dans l’élaboration du texte ». Serge Bouchardon poursuit ainsi : « Partager la responsabilité du texte produit leur permet ainsi de s’investir dans la production écrite et de se rassurer  en se disant que leurs camarades peuvent les corriger », ce qui peut contribuer à lever certaines inhibitions relatives à l’écrit. De même, l’erreur devient elle aussi partagée et assumée par le groupe et non pas par le seul individu-apprenant. « L'erreur, conclut le chercheur, fait partie du processus;  l'évaluation de la production écrite n'est plus sommative, elle se fait en continu, au fil du texte, elle accompagne la production »...

Sources

La littérature numérique. Bibliothèque publique d’information [en ligne]. 23 septembre 2013. [Consulté le 16 février 2014]. Disponible à l’adresse : http://www.bpi.fr/fr/les_dossiers/culture_numerique/la_litterature_numerique.html

Littérature numérique : chercher le texte ! Bibliothèque publique d’information [en ligne]. 23 septembre 2013. [Consulté le 16 février 2014]. Disponible à l’adresse : http://archives-sonores.bpi.fr/index.php?urlaction=doc&id_doc=3902

BOUCHARDON, Serge ; et al. Un laboratoire de littératures : Littérature numérique et Internet. Nouvelle édition [en ligne]. Paris : Éditions de la Bibliothèque publique d’information, 2007 (généré le 16 février 2014). Disponible à l'adresse : http://books.openedition.org/bibpompidou/214

BOUCHARDON, Serge. « Littérature numérique et texte dynamique », dans Dossiers de l'ingenierie éducative, CNDP, 2008. Disponible à l'adresse : http://www2.cndp.fr/archivage/valid/129029/129029-16248-20856.pdf
 
Une nouvelle dynamique de lecture et d’écriture. Le Café pédagogique [en ligne]. 26 janvier 2013. [Consulté le 16 février 2014]. Disponible à l’adresse : http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/lettres/francais/Pages/2013/139_Unenouvelledynamiquedelecture.aspx
 
Illustration : Shutterstock, rosedesignsElectronic learning

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné