Articles

La radio, toujours un héros

Le 13 février dernier a été célébrée la journée mondiale de la radio. Voici un média qui ne "buzze" pas, mais qui a pourtant un énorme succès. Pourquoi ?

Par Tété Enyon Guemadji-Gbedemah , le 03 mars 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 02 avril 2014

Le 13 février dernier a été célébrée la journée mondiale de la radio. L'occasion de s'interroger sur ce média, qualifié de traditionnel, et sur les incidences qu'ont pu avoir les nouvelles technologies sur elle.

La radio en Afrique

Tout d'abord en Afrique, la radio a toujours le vent en poupe. D'une part, parce qu'elle est accessible comme média, plus accessible qu'Internet d'ailleurs et la télévision. Selon des statistiques publiées par l'Unesco qui datent d'il y a deux ans mais sont toujours d'actualité, en moyenne en Afrique, entre 80% et 90% des foyers ont accès à un poste de radio qui fonctionne.

Selon les mêmes statistiques, entre 2000 et 2006, le nombre de radios commerciales locales a augmenté en moyenne de 360% en Afrique subsaharienne, et celui des radios communautaires a incroyablement augmenté avec une moyenne de 1386% sur la même période.

Les téléphones portables popularisées en Afrique, et dans le monde d'une manière générale, servent à écouter la radio à tout moment et en tout lieu, et à s'affranchir des contraintes des postes transistors. Les technologies nouvelles ont donc donné un coup de pouce à ce média dont on ne vendait pas cher la peau.

En Afrique, le sujet de la radio n'appelle pas que des considérations d'accessibilité mais il fait aussi référence à des problématiques de droit et de politique publique. Dans de nombreux pays, la radio a permis de libérer la parole des citoyens, de leur donner un espace d'expression, de faire écho à des préoccupations d'intérêt général, et même d'organiser la contestation contre les pouvoirs en place. "La radio est devenue, selon le mot de Boubacar Yacine Diallo, un outil de développement mais aussi un outil de promotion des valeurs citoyennes et universelles".

La radio à l'ère du numérique

En dépit de ce tableau scintillant de la radio en Afrique, force est de reconnaître qu'elle a de la peine à s'imposer à travers les réseaux sociaux. En effet, très peu de contenus sonores sont partagés sur Internet. Et les raisons sont multiples, à en croire Liza Kroh, auteur d'un article au titre explicite : pourquoi est-ce que la radio n'est pas virale ?

Grosso modo, la radio étant un média d'accompagnement, il est difficile pour l'auditeur de partager, tweeter ou bloguer ce qu'il est en train d'écouter. Dans l'actuelle civilisation de l'image, les productions sonores sont moins attractives que les vidéos. Enfin, sans moteur de recherche dédié, il n'est pas facile de retrouver un son.

Quoi qu'il en soit, des solutions technologiques existent pour ne pas enterrer définitivement la radio sur le web. Les radiodiffuseurs le savent et allient désormais la vidéo au son. Certaines émissions sont filmées et postées sur Youtube, ce qui facilite le partage. Des magazines de radio sont maintenant enrichis avec du texte et des images, sous la forme de webdocumentaire ou de diaporama sonore. En définitive, la radio a de beaux jours devant elle, surtout qu'elle se réinvente et s'améliore au fil des ans et de la technologie.

Références

Kroh, Liza. "Pourquoi est-ce que la radio n'est pas virale ?" Slate.fr. Consulté le 04 mars 2014. http://www.slate.fr/story/84009/radio-virale.

Reguiai, Layla. "La radio toujours très présente en Afrique." Deutsche Welle. Consulté le 04 mars 2014. http://www.dw.de/la-radio-toujours-tr%C3%A8s-pr%C3%A9sente-en-afrique/a-17428707?maca=fra-standard_feed-fra-10261-xml.

Thot Cursus. "L'amie radio - Dossier du 11 octobre 2011." Consulté le 04 mars 2014. http://cursus.edu/bulletins/74.

UNESCO. "Statistiques sur la radio 2012" Consulté le 04 mars 2014. http://www.unesco.org/new/fr/unesco/events/prizes-and-celebrations/celebrations/international-days/world-radio-day-2012/statistics-on-radio/.

Illustration : dubassy, Shutterstock.com

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné