Articles

La consommation collaborative locale sur une plateforme

Un site donne aux Français des idées pour développer une consommation locale, éthique et écologique.

Par Alexandre Roberge , le 09 mars 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 26 mai 2016

La consommation collaborative a le vent en poupe et les TIC l'ont grandement stimulée. Acheter à plusieurs, louer un appareil à un particulier pour un usage ponctuel, revendre ce que l'on n'utilise plus mais qui est encore en bon état, se grouper pour promouvoir les circuits courts de distribution : autant de manières de repenser sa consommation, de ralentir le mouvement du "toujours plus de tout" et du prêt à jeter. 

La consommation collaborative est aussi une façon de se réapproprier le territoire et de promouvoir les services locaux. C'est du moins ce que désirent les partisans de cette forme de consommation : voir les citoyens développer des réseaux d'entraide et de services dans les communautés. Logique quand on sait que 80 % du budget des ménages se dépensent dans une zone d'à peine 20 kilomètres autour de la résidence. Dans cette idée, les Français peuvent désormais s'inscrire à monecocity. Cette plateforme mise en ligne depuis mai 2013 se veut un index et un site de référence pour que les habitants de l'Hexagone puissent localement s'embarquer dans une économie différente.

Après une inscription gratuite où il spécifie le département dans lequel il réside, l'utilisateur aura accès à des annonces de ressources locales qui concernent le logement, l'alimentation, etc. Par la suite, les participants sont conviés à communiquer, selon leurs besoins, avec la communauté que ce soit pour promouvoir des services qui sont dans la lignée de l'économie collaborative ou pour demander des conseils aux autres résidents de leur localité.

Non seulement les membres peuvent réseauter, mais ils peuvent également télécharger gratuitement un guide de plus de 240 pages. Ce document conséquent donne aux utilisateurs une foule de conseils et de ressources pour se loger, se nourrir, se transporter ou même voyager à moindre prix, dans l'esprit du développement durable. Le guide aborde aussi les questions de santé, de finances, de budget et d'habillement.

Le tout n'est ni moralisateur, ni culpabilisant. L'auteur et créateur du site Francis Karoleicz est tout à fait conscient qu'il s'agit de nouveaux comportements à appréhender. Les non-abonnés au site peuvent consulter gratuitement des dossiers qui regroupent aussi conseils et hyperliens vers des organismes engagés en faveur de la consommation collaborative.

Cette approche économique et sociale est destinée autant aux personnes disposant de revenus modestes qu'aux gens plus fortunés qui ont envie d'encourager les dimensions éthiques, durables et écologiques de la consommation. Monecocity permet aux nouveaux venus et aux habitués de partager des trucs et des établissements locaux. La communauté du site est en croissance; de nombreuses ccollectivités ont téléchargé le guide du site et le proposent sur leur propre page Web pour leurs citoyens. La consommation collaborative a donc de beaux jours devant elle.

Illustration : Lisa S., shutterstock

Références :

monECOCITY. Consulté le 6 mars 2014. http://www.monecocity.fr/index.php/accueil.

Mootoosamy, Edwin. "Monecocity, la consommation collaborative conjuguée localement." Le blog de la Consommation Collaborative. Dernière mise à jour : 24 juin 2013. http://consocollaborative.com/interview/monecocity-consommation-collaborative-localement/.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné