Articles

Des photos des pays africains sous licence libre ? Chiche !

Photographes amateurs africains, à vos téléphones et appareils ! Alimentez Wikimedia en images de vos pays !

Par Philippe Menkoué , le 10 mars 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 17 mai 2016

Toute personne qui s’intéresse de près ou de loin aux nombreux pays d’Afrique fera ce constat : sur la toile, ils sont pratiquement invisibles, au sens propre du terme. Ceci, parce que très peu présents dans les banques photographiques. La richesse et la diversité tant célébrées de ce continent, peine à s’afficher sur le web, du moins, en accès libre. Le plus souvent, une fois les photos d’enfants habillés en haillon et souriant à l’objectif, les photos des marchés, d’éléphants ou d’autres animaux exotiques épuisées, on a fait le tour. Il n’y a plus rien. A moins de devoir payer ou de demander des autorisations d'usage qui n'arrivent jamais, ou trop tard. Où sont les rues, les activités quotidiennes, les écoles, les universités, les monuments ? Vous n'imaginez pas à quel point ce manque d'images libres de droits sur les pays d'Afrique handicape le travail chez Thot ! Pour illustrer le moindre article, il faut fouiller sur Flickr, Wikimedia et d'autres banques d'images libres, souvent sans succès, et se rabattre alors sur des photos convenues qui illustrent "plus ou moins mal" le sujet...  Comment vulgariser et démultiplier le nombre de photos libres de droits sur l’Afrique ?

 

Un début de réponse

Pour tenter de remédier à ce problème de manque d'images (qui ne touche pas que le continent africain), la fondation Wikimedia lançait en 2013 une application pour enrichir Wikipedia de photos libres de droits, via la bibliothèque multimédia appelée Wikimedia Commons. Ce qui permet à tous les photographes amateurs, même munis d'un simple téléphone cellulaire, d'envoyer des images. 

Et pour ce faire, rien  de plus facile, surtout si vous disposez d’un iPhone ou de tout autres téléphones sous Android. Vous pourrez ainsi, après avoir téléchargé l'application et créé un compte sur le site du projet, charger directement vos images. Elles seront alors automatiquement placées sous licence libre et pourront par conséquent être utilisées par toute personne le désirant. Bien sûr, une mention de l’auteur est toujours faite.  

Cette plateforme vous offre en plus, la possibilité de partager vos images sur les réseaux sociaux.

Toutefois, si vous ne disposez pas spécifiquement d’un iOS ou d’un Android, n’ayez crainte. D’autres possibilités s’offrent à vous. Comme le souligne Maryana Pinchuk sur le site du projet, la version mobile de Wikipedia peut être alimentée en images directement et ce, à partir d'un large éventail de téléphones et de navigateurs. 

 

Partager des photos : à la fois une nécessité et un geste militant

Jusqu’ici, trouver des photos pertinentes libres de droits, changeant un peu de ces clichés misérabilistes sur l’Afrique, s’apparente presque à une gageure. Un véritable paradoxe, lorsque l’on sait que l’Afrique fait partie des continents dans lesquels le taux de pénétration de la téléphonie (et des smartphones en l’occurrence) est très important. Alors, plus besoin de se réfugier derrière un supposé manque de moyens techniques. Le temps est certainement venu pour les Africains d’agir. D’arrêter ces sempiternelles jérémiades sur ces images supposées négatives que d’autres semblent s’obstiner à véhiculer depuis longtemps sur notre continent.

L’occasion nous est ici donnée de nous raconter au monde comme nous le souhaitons ; de raconter nos propres histoires, selon nos propres points de vue ; de véhiculer la vraie image de l’Afrique, celle que nous connaissons, celle que nous avons de nous-mêmes, celle que nous vivons au quotidien et celle que nous envisageons pour notre cher continent.

Il est peut-être temps de nous placer (aussi) derrière l’objectif.

Car prendre et partager des photos libres de droits, c’est également contribuer à mieux faire connaitre l’Afrique au reste du monde. C’est contribuer à améliorer son image. C’est contribuer à donner notre point de vue personnel sur ce continent que nous aimons tous, chacun à sa manière. C’est peut-être aussi (et surtout) contribuer à rétablir certaines vérités sur ce continent qui a tellement à offrir au reste du monde. 

Le pouvoir est entre vos mains, et sans doute dans l’une de vos poches. Alors, qu’attendez-vous pour faire découvrir au reste du monde, les merveilles dont regorge le berceau de l’humanité ?

A vos appareils. Prêts… ? Cliquez !

 

Références :

Wikimedia Commons, application gratuite pour iPhone : https://itunes.apple.com/us/app/wikimedia-commons/id630901780?ls=1&mt=8

Application gratuite pour Android : https://play.google.com/store/search?q=wikimedia+commons 

- L., Julien. « Une application pour enrichir  Wikipedia de photos libres » ; Numérama. le 30 avril 2013. Lien : http://www.numerama.com/magazine/25838-une-application-pour-enrichir-wikipedia-de-photos-libres.html

- Pinchuk, Maryana.  “Announcing the official Commons app for iOS and Android”. Wikimedia Foundation, 29 avril 2013. Lien: https://blog.wikimedia.org/2013/04/29/announcing-the-official-commons-app-for-ios-and-android/

- « L’internet mobile est africain ». Le Monde. 31 octobre 2013. Lien : http://www.osiris.sn/21-de-croissance-dans-les.html

- « 21% de croissance dans les livraisons de smartphones en Afrique ». AfriqueITNews. 27 septembre 2013. Lien : http://www.osiris.sn/21-de-croissance-dans-les.html

Illustration : capture d'écran de la présentation de l'application Wikimedia Commons sur Google Play

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné