Articles

Les bibliothèques, sanctuaires de nos trésors numériques

Et si les bibliothèques devenaient les lieux sûrs du savoir en cas de défaillance de l'infonuagique du secteur privé?

Par Alexandre Roberge , le 23 mars 2014 | Dernière mise à jour de l'article le 24 avril 2014

Quand vient le moment de mesurer l'effet destructeur des technologies numériques, on ne donne pas cher de la peau des bibliothèques. Les livres seraient « condamnés » à prendre le virage numérique. Bientôt le livre papier sera un artefact digne du musée. Et puis comment ces établissements pourraient-ils rivaliser avec les très grandes bibliothèques créées par les humains sur Internet ? N'est-elle pas là, la Mecque du savoir ?

Une opinion d'autant plus d'actualité que Google a eu récemment l'autorisation de numériser environ une vingtaine de millions de livres. Bref, le couperet s'apprêterait à tomber sur les librairies et bibliothèques. Pourtant, le sociologue Michaël Dandrieux a affirmé sur Atlantico qu'il faut faire attention. À tout vouloir mettre dans les nuages, on risque de perdre les clés de notre savoir...

 

Conserver les savoirs en lieu sûr

Notre rapport à la copie a changé. Auparavant, une reproduction n'était jamais aussi bonne que l'originale. Or, avec les technologies de numérisation, les copies sont aussi bonnes que les originaux (si l'on ne cherche pas à comprimer les données). Ce qui donne l'impression aux gens que toute information est désormais pérenne. La vogue du cloud a encore renforcé ce sentiment : les données flottent dans l'espace infini d'Internet, sans aucune contrainte. Or, il est évident que ces énormes masses ont besoin de serveurs physiques qui se situent un peu partout dans le monde.

Les entreprises privées ont la main mise sur la majorité de ces serveurs. Mais qu'arrivera-t-il en cas de défaillance quelconque ? La plupart des hébergeurs affirment que les données sont dupliquées et déposées en plusieurs lieux mais cela suffit-il à garantir leur pérennité ? L'encodage constitue une autre menace contre la durabilité : des erreurs à ce niveau peuventr provoquer la perte définitive de stocks de données.

Pourquoi alors ne pas confier aux bibliothèques la tâche d'encoder et de stocker la mémoire du monde ? Si les documents papiers venaient à disparaître, les bibiothèques pourraient alors conserver des ressources numériques, dans le droit fil de la mission qu'elles assurent depuis leur création. C'est ce qu'a affirmé Vint Cerf dans une conférence en juillet 2013.

En effet, il s'est inquiété du fait qu'avec le numérique, l'information ne se transmettra pas aussi facilement entre générations qu'avec le livre. La bibliothèque pourrait donc faciliter le passage du flambeau aux générations à venir et s'assurer que les documents survivent aux formats. Car, encore une fois, qui dit que le PDF ou l'EPUB ne sera pas désuet dans 15 ans? 

Et quand on sait qu'il se crée plus d'informations en une année qu'il n'y en eut depuis le début de l'histoire de l'humanité, il y a de quoi être sujet au vertige. Les bibliothécaires deviendraient donc des guides pour permettre aux gens de fouiller dans cet océan gigantesque de données.

Évidemment, cela demanderait des changements importants et des budgets conséquents. Il faudrait surtout que les instances publiques aientla volonté de confier ce rôle aux bibliothèques plutôt que de les fermer. La bonne nouvelle, c'est qu'il reste du temps pour amorcer la transition. Néanmoins, si l'on veut véritablement que ces institutions deviennent les sanctuaires de l'information, il ne faudra pas trop attendre. Ce qui est en jeu est énorme. Cela concerne la masse entière des connaissances humaines...

Illustration : parkisland, shutterstock

Références :

Lombard, Éric. "Librairies et bibliothèques, même combat pour la survie." Atlantico.fr. Last modified December 26, 2012. http://www.atlantico.fr/decryptage/voit-on-que-survie-bibliotheques-est-aussi-menacee-que-celle-librairies-eric-lombard-587643.html.

Price, Gary. "Internet Founding Father and Googler, Vint Cerf Talks About the Future of Libraries at London Conference." Library Journal INFOdocket. Last modified July 12, 2013. http://www.infodocket.com/2013/07/12/internet-founding-father-and-googler-vint-cerf-talks-about-the-future-of-libraries-at-london-conference/.

Atlantico.fr. "Tout miser sur le numérique sans protéger les bibliothèques : un danger ?" Last modified November 18, 2013. http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-risquons-perdre-cles-notre-savoir-en-misant-tout-numerique-sans-proteger-bibliotheques-michael-dandrieux-824551.html.

Avez-vous apprécié cette page?

Voir plus d'articles de cet auteur

Accédez à des services exclusifs gratuitement

Inscrivez-vous et recevez des infolettres sur :

De plus, indexez vos ressources préférées dans vos propres dossiers et retrouvez votre historique de consultation.

M’abonner
Je suis déja abonné